[ Test ] MotorStorm RC

Vous connaissez la série Motorstorm, ses Trucks impressionnants ,ses circuits aphrodisiaques, glaçants ou apocalyptiques.  Pour le lancement de la PsVita les ptis gars d’ Evolution Studios ont permutés leurs crocs contre des ballerines et ont tenté le tout pour le tout. Modifiant intégralement la licence, ramenant la série à un minimalisme des plus impressionnant. Etes -vous prêts à troquer les montures dantesques contre des 4L télécommandées aux bruitages de trompette encrassée ?  C’est le pari fou que ce sont lancés les développeurs au risque de bouleverser à jamais les codes de la série Enjoy ! :mrgreen:

Scénario :

Une absence de scénario qui n’est finalement pas indispensable sur un jeu de ce type, ou le principal atout se concentre sur le gameplay et la réalisation . Le scénario selon toutchi’ : Sous son air de titre bon enfant Motorstorm veut laisser croire, que derrière tout ce remue-ménage, se cache de toute évidence une bande de gamins drogués à l’opium voulant organiser des courses de voitures télécommandées sur des circuits fabriqués au fer à souder dans le garage familial. :roll:

Réalisation :

Motorstorm est littéralement, un épisode de poche. Même si on peut en douter, les changements drastiques effectués sur la licence ne font perdre ni de l’intérêt du jeu ni de sa nervosité et le titre demeure de loin aussi jouissif et peut-être même plus addictif que ses prédécesseurs. Malheureusement, dans son ensemble le soft n’est pas si irréprochable et d’un point de vue graphique ce dernier est en deçà de ce qu’est capable d’afficher la console. Background aux textures fades, cliping … Motorstorm RC semble avoir été un simple portage  de l’épisode PS3 en tous points similaire. Néanmoins un désavantage qui devient un atout si l’on considère la compatibilité du titre de la Vita à la PS3.

Jouabilité :

Ce n’est pas sur Motorstorm que vous allez vous arracher les cheveux à constituer des combinaisons de touches. Loin de là, Motostorm joue la carte d’un gameplay accessible a tous, sans même tomber dans le simplisme le plus total. Car bien que deux joysticks contrôlent  intégralement vos mini-bolides, la négociation des virages et autres dépassements sur file de gauche nécessiteront un doigté bien particulier.  Quatre types de véhicule vous seront proposés, de la Super Mini au Monster Truck en passant par la Super Sprint ( et j’en ai encore d’autres en stock ) chacune d’elle nécessitera un temps d’adaptation en fonction de leurs facultés. Adhérence, Vitesse, Stabilité, tout ces critères sont pris en compte et un changement radical d’un bolide à l’autre peut vous placer en queue de peloton. Shooté à coup de MicroMachines, le titre procure à peu de chose près les mêmes sensations mais dans un univers nettement plus mature. Vous trouvez ça simple ? Comptez sur les pièges et autres fourberies pour transformer votre course en enfer :twisted:

Durée de vie :

Pour un pti’ du PSN moyennant 6 € le titre en a sous le capot ( hu! hu! ) et avec la durée de vie qu’il propose vous avez de quoi faire. Le titre propose un système de progression simple mais aussi très prenant. Faisons clair, 4 mondes comprenant 12 niveaux vous sont proposés, et chacun de ces niveaux est dispatché en un type de course spécifique ( Contre la montre, classique … ) chacune de ces courses vous permet de gagner selon des critères spécifiques à chaque type de course un quota maximum de 3 médailles. Ces dernières vous donnent la possibilité de débloquer du contenu supplémentaire des niveaux, des terrains de jeux et même des voitures. De plus, si vous êtes un vrai gameur vous pourrez toujours vous faire un plaisir de collecter un maximum de voitures ,de terrains et de retenter de constituer votre propre course personnalisée avec l’outil prévu à cet effet. Et puis pourquoi pas, rêver du titre du meilleur joueur mondial avec un classement en ligne sur chaque course qui vous donnera du fil à retordre pour battre les records de nos amis Nippons. Une replay value enorme.

Bande son :

Contrairement à certains jeux de course qui vous gélifient les méninges, Motrostrom RC propose une playlist de morceaux qui mettent dans l’ambiance et procure un total décalage avec la dimension du titre allant du Groovy au Rock and roll. Néanmoins la bande son s’associe magnifiquement à l’ambiance et procure une certaine montée d’adrénaline.

Fabuleusement inspiré de MicroMachines, Motorstorm est en total décalage avec son temps. Là ou certains misent sur la surenchère technologique, d’autres préfèrent jouer la carte de la différence et tenter le tout pour le tout. Avec l’envergure atteinte, Motorstorm est aujourd’hui l’un des jeux les plus prisés du Playstation Store. C’est en effet un pari gagné pour l’équipe américaine Evolutions Studios, qui avec le succès de son jeu pourrait bien retenter l’expérience une nouvelle fois et nous pourrions bien dans l’avenir retrouver Motorstrom au summum du macroscopique. Motorstorm en voitures télécommandées …ça a quand même de la gueule !  ;)

About these ads

À propos Alix Poirier | Rédacteur en Chef - Administrateur |
Toutchilink né le 6 novembre 1995, aime les bretzels, les saucisses, les boobs... Enjoy ;)

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 088 autres abonnés

%d bloggers like this: