[Japan Expo 12 Impact ! ] Une journée a la Japan !

Cette 12 édition a commencé sur les chapeaux de roues, levé 5h30, petit déjeuner en vitesse préparation de tout le matos’ et ensuite  dans le RER B direction le Parc d’exposition. C’est parti !!! C’était pour moi la première fois que je découvrais la Japan, j’avais bien peur de ne jamais trouver la bonne destination, mais il suffisait de regarder autour de soi et de suivre le cheptel !

Enfin a bon port le staff de la J.E nous dirigeait dans l’une des files correspondantes à nos billets (pré-ventes, forfait 1,2,3,4 jours) tout dépendait de votre temps et de vos moyens. Avec prés de deux heures de fil d’attente, j’ai eu l’occasion de découvrir quelques cosplayeurs amateurs, et heureusement que pour certains le ridicule ne tue pas !

       
A 10 h, aucune attente pour moi car je me trouvais parmi les premiers arrivants. Enfin a l’intérieur j’étais émerveillé par ce monde japonisant. Cette année les éditeurs avait vu les choses en grand, une premiere partie consacré à elle seule au jeux vidéo ainsi qu’une deuxieme consacré aux mangas, jeux japonais, jeux de cartes, Majong. Ainsi qu’un deuxième « salon »  de Comics et BD, la Comic On !
Avec le nombre d’exposants présent sur le site, vous vous imaginez sans doute qu’il faille prevoir une organisation du tonnere, mais comme d’habitude, le diable nous tente et on finit par divaguer et vouloir tout faire en même temps. C’est donc armé de ma camera, mon trepied et mon appareil photo que j’ai vagabondé parmis les stands . ET voici ce que ça donne !

Heureusement, que les animations débute a 11h, ce qui nous laisse une heure de rab, pour voir l’étendu du salon. A 11h certains partaient en direction des dédicaces et d’autres comme moi ont preferés se diriger vers la scène centrale  pour y voir la présentation en exclusivité et pour la première fois du jeux vidéo NOOB ainsi que son site internet, aux allures de jeuxvideo.com (comme l’a fait remarquer un visiteur)

La présentation n’a pas remporter un franc succès, a cause d’une démonstration laborieuse qui n’a pas intéressé grand monde du entre autre à de nombreux problèmes techniques (message d’erreur windows, coupure de courant, micro HS…) J’ai fini par déserter la salle et me remettre à mes occupations.

J’étais partagé entre l’envie de m’adonner à d’ancien titres tels que Super Smash Bros brawl, Zelda, Puzzle Bobble ou encore  Dodon Pachi ou bien courir vers le stand Ankama pour un lancer de Goodies. Vous me direz que le choix et sans doute vite fait… mais l’appelle de ces petit objet a représentation païenne  était plus fort que tout, et comme dans un salon de jeuxvideo, la foule est déchainé, les gens font deux mètres de haut et dés qu’ils ont réussi à obtenir un Goodies, plutôt que d’être fairplay et de laisser la place aux autres en s’écartant, ils préfèrent rester, te marcher sur les pieds, te gueuler dans les oreilles et te piquer tout tes objets. Mais « ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces (fallait que je la place celle la) avec tout les salons que j’ai pu faire, l’habitude reprend le dessus et j’ai  finalement reussi à obtenir quelques objets Ankama bien sympa (que vous retrouverez dés cette semaine dans l’article [Goodies et Achats] ).

Maintenant que j’ai pu faire le loulou chez Ankama, c’est partit pour deux heures de folie sur les bornes d’arcade « retro ». Les deux « concurrents » « Neo Legend » et « Neo Amusement » se trouvaient sur le même stand (il n’y a pas eu de bagarre je vous rassure) et c’est prés de 8 bornes d’arcade de tout types qui était présent pour satisfaire les Gamers que nous sommes.

-Borne NEO GEO avec Metal Slug X

-Borne NEO GEO avec (jeu de balle au prisonnier)

-Borne Arcade avec Street Fighter 2

-Borne Arcade avec Dodon Pachi

-Borne Arcade avec (un puzzle game)

-Borne Arcade avec Puzzle Bobble

-Borne Arcade avec (autre jeu de balle aux prisonnier)

-Borne Arcade avec (jeu de foot « Soccer » je crois bien)

Un stand  entier était réservé exclusivement au célèbre jeux Marvel vs Capcom. Certains assidu, avait même apporté leurs Pad Arcade 360 ou PS3 pour mettre toutes les chances de leurs coté. Les deux « NEO » avait du ficeler une organisation des plus convaincantes, avec a partir vendredi  et ceux jusqu’à la fin de la semaine des concours sur les Puzzle Game ainsi que sur les jeux de Baston permettant de gagner de nombreux lots ! Dommage qu’il ny est pas eu de concours sur Dodon Pachi…

Il restait deux heures environ avant les animations de l’aprés midi , j’en ai donc profiter pour zigzaguer parmi les stands de manga et  de culture japonaise ainsi que sur les stands de certains gros éditeurs comme Sega ou Nintendo. L’aventure est rude, et ont s’y perd très facilement, car la partie Jeux Video est complètement séparé de la partie Manga et Culture Occidentale. Même en regardant le plan je ne m’y retrouvait pas ! J’ai donc demander plusieurs fois mon chemin aux exposant qui ne connaissait pas non plus le salon a part leurs délimitations se rapportant à leurs profession…J’ai donc du me debrouiller tout- seul et comme qui dirais un vieux proverbe Japonais « On est toujours mieux servi que part sois-même » (je sais pas si c’est japonais).

Chez Sega c’etait la folie, et l’occasion rêver pour fêter les 20 ans du hérisson bleu, et pour le faire comme il se doit, SEGA à organisé un

petit concours de course de vitesse avec pour but de faire le meilleure score et ainsi battre Sonic un jour (ou pas, Sonic c’est un paradoxe, un herisson c’est lent) Jeune homme un peu de nerfs c’est lent tout sa ! Vous pouviez aussi manger une barbe a papa au couleurs du herisson, qui etait gratuite (et pas si mauvaise) !

Nintendo lui, n’a pas non plus lésiner sur l’aspect et le contenu de son stand, puisque en plus d’être imposant, chacun de nous pouvez s’essayer a Kid icarus, (4 niveau au choix était disponible), le célèbre jeu de shoot  3D très attendu et prévu pour cette été.  Le remake 3D de Ocarina of Time était aussi de la partie, les visiteurs  ayant fait l’erreur de ne pas l’acheter a sa sortie pouvait s’essayer au titre et parallèlement assister a un show Hyrulien (nom inventé) avec plusieurs cosplayeurs semi-pro, un couple classique Link-Zelda et un duo Link contre Ganondorf, la mise en scène est très bling bling mais sa fait toujours plaisir de retrouver ses personnages préféré dans l’IRL .Un peu plus loin sur un très beau stand avec plein de PLV ( que j’vais envie de voler)se trouvait  le dernier grand RPG sur DS, le sublime Solatorobo que je vous conseille vivement d’acheter. Peut etre l’un des derniers « bon » RPG de la console (a voir…).

Toujours du coté jeux video, Coca cola etait de la partie avec comme d’habitude sa distribution gratuite de Cola Zero (beurk), sur chaque salon on y a droit, et cette année ils ont mit le paquet, un helico, un camion, une Jeep, et des hotesses, sur le papier la boisson donne envie mais quant on y goutte c’est Zero (hoho!! jeu de mots).

Maintenant coté manga, même choses, beaucoup de monde beaucoup de bruit mais surtout une tonne d’editeurs, Kaze, Kana, Pika ect… Ils était tous la, c’était l’occasion de remplir sa bibliothèque. Aucun prix salon pour les BD manga ect… car une loi sur le prix unique d’un livre a été rendu obligatoire, mais l’occasion de faire de bonne affaire était possible. Chez chaque éditeurs les offres se ressemblait plus ou moins, Chez Ki-oon, si vous achetez un manga, ils offrait un masque en carton Judge (dernier manga de l’editeur ressemblant étrangement a Doubt) mais pour trois manga acheter vous aviez le droit a un énorme sac rempli de plein de petites choses, tels que des posters des marques pages ect… J’ai donc profité de cette offre en m’achetant 3 manga, le fameux Run Day burst, qui me fesait de l’oeil depuis un bon bout de temps et le moins connu mais tout aussi bien Innocent, racontant l’histoire tragique d’un jeune homme passé a la chaise électrique qui revient sur son passé. Tous ce beaux monde me promet donc de bonnes heures de lecture en plus des autres livre que je dois finir. Chez Kana comme chez d’autres vous aviez le droit a quelques posters pour l’achat de mangas. Chez Manga café (qui n’est pas un éditeur mais un distributeur) 2 manga acheté 1 offert, pour par exemple  les débuts de One piece (uniquement valable sur les tomes 1 a 5). Pour ce qui est des vendeurs de DVD et d’anime japonais les offres promotionnels était d’autant plus allechantes, 60 euros les 3 coffrets ou bien deux achetés un offert tout dépendait du distributeur. Mais n’oublions pas le principal, les stand de ventes, qui proposait de nombreux Goodies, de la nourriture typiquement japonaise et des Geekeries en tout genre. J’ai donc profiter de l’occasion pour me ramener quelques souvenirs, (vous retrouverez le compte rendu de mes achats cette semaine dans un billet spécialement consacré). Du coté culture japonaise, plusieurs trés petit stand coller les un aux autres vendait des souvenir typiquement japonais, comme le chat en or , des sabres, des costume ect…

Ki-oon de son coté avait vu large voir trés large en consacrant une scène énorme a son petit dernier l’orifique Judge, serait-ce par la une stratégie pour faire valoir son livre sachant que Doubt, dans le même trip n’avait pas conquis grand monde ou est-ce tous simplement pour le plaisirs des yeux, rien n’est trop sur mais comme vous pouvez le voir sur ces images ce sont les 9 personnages représenté sous forme de mannequins en plastique qui servais aux plus intrigués d’entre nous de se prendre en photo avec leurs prochains idols (ou pas ) a suivre… (en revanche j’aurais bien aimé obtenir l’un des masques).

Mais la Japan c’est aussi en fouinnant un peu partout l’occasion de découvrir  certains jeu indépendant (dont je vous ferez l’article cette semaine) mais aussi des choses improbable mais néanmoins trés marrantes, je vous laisse regarder !


Le Jeudi (premier jour du salon) était donc très chargé et j’ai du courir de droite à gauche pour voir le plus de choses possible, le lendemain soit  Vendredi autant de stands, de boutiques de shops mais les évènements changeaient, en début d’aprés midi se déroulait le Geek Music Show, les musiques Geek orchestrer par plusieurs musiciens talentueux,  de The Killer 7, au theme de Ken (Street Fighter) en passant par les thèmes mythiques de The Legend of Zelda le GMS (comme on le surnomme) permettait de réunir tous les fans de musique, passionnés de jeux video et de passer un excellent moment en réécoutant les thèmes qui ont su ravir nos oreilles. Puis parallèlement se déroulait sur le stand « Neo Arcadia » et « Neo Legend », les concours sur les puzzles ainsi que sur les jeux de combat.

Voila c’est fini pour le résumé de cette journée, j’ai fais du mieux que possible. J’espère que cela vous as convenu, laissez un petit commentaire pour dire ce que vous en pensez. En attendant vous retrouverez chaque  jour un billet en rapport avec la Japan.

-Un billet sur [Deux jeux originaux]

-Un billet sur [Goodies et Achats]

Publicités

Un commentaire sur “[Japan Expo 12 Impact ! ] Une journée a la Japan !

  1. Ah voila j’avais pas vu tout ça,ok ok ben comme dab un super travail,même si aucune nouvelle sur le stand square enix…..bah j’en demande trop tu pouvait pas tout voir^^

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s