[ Aperçu ] World Rally Championship 3 / WRC3

Bien décidé à trouver dans le jeu vidéo un acte jubilatoire, je tente depuis une semaine de mettre mes grosses paluches sur un maximum de titres. 😀 Il y a quelques jours, je fus invité pour tester, en compagnie d ’une charmante et jolie demoiselle, WRC 3 sur lequel j ’ai pu fonder ma petite idée, et ce, à une dizaine de jours de sa sortie officielle !

L ’ écran principal dispose de 3 modes : L ’Histoire ( trame principale ), le mode de jeu libre, et le multi-joueurs. La trame principale embarque plusieurs circuits qu’ il faudra débloquer en franchissant un quota d ’étoiles dans chaque course que vous réaliserez. Votre habilité et votre dextérité vous permettront par la même occasion de débloquer de nouvelles montures propres à la licence WRC 3. Se voulant moins sérieux, le  » jeu libre «  vous offrira la possibilité de trouver selle à votre cheval avec la multitude de voitures , disponibles et débloquées d ’office, à essayer sur des circuits qui vous feront palpiter, circuits eux-aussi débloqués. Le multi’ quant à lui, semble décevant de par l ’impossibilité, en local, de spliter l’écran. Les parties avec vos amis se feront ainsi en tour par tour uniquement.

WRC 3 est avant tout un jeu qui se veut simulation, c’est là sa force et sa démarcation voulue et recherchée par rapport aux autres titres de courses. Si l ’on s’arrête au gameplay, le jeu n ’est finalement pas si simulation que çela, et il penche dangereusement du côté arcade sans pour autant tomber dedans. C’est au contraire dans la complexité des paramétrages de la bécane et dans sa configuration interne que l’on se rend réellement compte de l’aspect très réel que veut se donner WRC3. 
Tout d ’abord, à chaque accrochage endommageant votre bécane, apparaîtra un schéma listant point par point la structure de votre voiture. Ces dégâts seront analysés et pris en compte dans le jeu, ce qui influencera un poil votre conduite 🙂 ( mais pas tant que ça, d ’ou mon   » pas complètement simulation   » ). A la fin de chaque course, un récapitulatif de la forme de votre bécane vous sera affiché, vous pourrez ainsi réparer ce que bon vous semble, mais ces réparations déduiront quelques minutes sur la durée maximum d’une étape. En clair, vous avez 60.00 Min de temps maximum donné à chaque début de course, et selon les réparations que vous effectuerez un certain nombre de minutes seront enlevées, par exemple 28.00 Min, ce qui vous laisse 32.00 Min maximum pour atteindre l’arrivée, sans quoi vous serez pénalisé. Sympathique ajout qui donne un peu de piment à la course !

Outre ces quelques points, il est utile d’éclaircir un aspect malheureusement assez décevant… la graphique. Même si la beauté d ’un jeu ne fait pas tout, nous sommes tout de même à une ère ou le jeu vidéo se veut d ’une beauté incomparable. Or, pour des raisons qui nous échappent encore, les textures, les backgrounds, tout comme la modélisation des voitures laisse sérieusement à désirer. 👿  Pour redresser le niveau, heureusement que les développeurs ont pensé à réaliser des univers assez attrayants qui donnent l’envie de les parcourir ( monde enneigé, tropical, désertique  ) renforcé par la possibilité de conduire des voitures des années 70, et là c’est un vrai plaisir !!

Publicités

4 commentaires sur “[ Aperçu ] World Rally Championship 3 / WRC3

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s