[ Test ] Rachet and Clank : QForce / PS3

news_live_1_4019

Pour l’anniversaire des 10 ans de la série le studio qui ne dort pas 😀 ( Insomniac ) décide de fêter dignement ses merveilleuses années passés aux cotés de l’indétrônable Rachet et son compère Clanck en nous servant pour la première fois un épisode novateur qui devrait quelques peu émoustiller les fans de la série ! Verdict dans ces lignes.

Scénario :

C’est comme  pour Mario ( c’est pour provoquer l’éditeur ^^ ) peu importe la trame scénaristique, ce qui compte c’est la détonante action que tout bon jeu de ce type devrait se doter. Cependant le studio a tout de même voulu placer sa petite histoire qui n’est la que pour prétexter à la castagne :mrgreen: . L’ Ex-President Qwark n’a plus rien à faire dans ses contrées et s’ennui terriblement…  il pleure, il pleure, à en créer des rivières et des fleuves… heureusement pour lui, nos deux compères Rachet et Clank lui trouve tout de suite de quoi s’occuper : la QForce est envahit pas de curieux extra-terrestres, il faut la sauver ! ( Ce qui ravi considérablement Qwark ).

ratchet-clank-qforce-playstation-3-ps3-1342639559-002

Réalisation :

Graphiquement le titre est plutôt joli, remarquons l’excellent level desing des différents sites où le joueur peut vagabonder à sa guise bien que ceux-ci sous certains aspects rappellent quelques peu les niveaux précédents… Saluons par ailleurs, l’animation des personnages et des ennemis qui est toute fois bien appréciable. Le studio Insomniac a été jusqu’ à modéliser un par un, les poils d’oreilles de Rachet. 😉 Coté réalisation pure maintenant, Rachet and Clanck QForce est très certainement un épisode en marge de ce à quoi le joueur a pu s’habituer ces dernières années, cet épisode mélange subtilement de l’action tel qu’on là connu dans Rachet and Clanck, saupoudré d’une pointe de Tower Défense, lui aussi habillement placé dans les niveaux. Le but principal d’une mission est de sauver coûte que coûte la base de la QForce pour que celle-ci ne soit pas envahit par les ennemis. Détruire le générateur pour accéder à telle partie, détruire le champ de force qui empêche le passage à cette zone, puis détruire le deuxième générateur qui lui ouvrira le levier qui pourra  lui même relancer la défense automatique de la QForce. Voici comment s’articule chacune des missions 🙂 sans compter les perpétuels aller-retour entre votre offensive et votre défensive pour protéger votre base des perpétuelles attaques ennemis. Autant vous dire, que jouer seul est très tendu, il est pratiquement impossible d’être sur tous les fronts. C’est donc tout naturellement en coop. que le titre prend tout son sens. Une personne part à l’attaque de la base ennemis, l’autre reste à domicile pour défendre son pain ! L’aventure sera dés lors nettement plus sympathique !

Jouabilitée :

Qwark aussi bien que Rachet ou Clank peuvent être joués, seulement il aurait été judicieux d’adopter une jouabilitée propre à chaque personnage, mais il n’est pas la l’idée d’ Insominiac car Qwark aussi bien que Clank ont les mêmes attaques, la même façon de se diriger, la même façon de voler, alors que les deux ont pourtant une différence de taille et de poids non négligeable ! Les armes elles sont variés et très marrantes à maniés, on prend un malin plaisir a balancer des rots, des prouts, ou des boules de feu sur ses ennemis !

1342723922_99631420120719_114631_3_big

Durée de vie :

C’est un terrain sur lequel il ne faut pas s’aventurer… En effet le titre est assurément très court, 3 terrains de jeu en multi’ et en solo sont disponibles, on a vite fait le tour, cependant le replay value, lui est appréciable, car le titre propose en plus du but premier qui est de sauver la QForce des affreux bonhommes verts, des défis qui vous donneront du fil à retordre. En somme, comptez 3-4 h en ligne droite et 3 h de + en approfondissant un peu. Jouer en solo équivaut à des parties qui peuvent parfois avoisiner les 1 h !

Bande son :

Entre sirènes, fusées,  attaque ennemis… c’est un vrai capharnaüm 😆 . On ne peux à proprement parler de bande son mais plutôt de musique d’ambiance qui sévit dans chacune des planètes que le joueur visite.  Celle-ci colle à l’univers drolesque et cartoon du jeu, mais ne laissera en rien un souvenir impérissable dans la tête des joueurs. Quand aux bruitages, ceux-ci sont réalistes. Les voix elles, sont bien doublés et colles aux personnages, les doublures de Rachet et de Qwark sont vraiment sympas ! 😀

Bien qu’on ne puisse l’accepter comme digne héritier de la série Rachet and Clank, il est néanmoins concevable de prendre Rachet and Clank : QForce comme un épisode à part, cruellement orienté Tower Defense et plutôt réussi bien que trop court. En revanche nous ne pouvons en aucun cas le mettre de coté car pour 20 € on est bien loin d’un attrape couillon ! Alors oui, ce n’est pas l’épisode que l’on attendait mais peu importe, on prend tout de même un certain plaisir à dézinguer de l’extraterrestre à tout vas et ça c’est bon !

Note : 14/20

Publicités

Un commentaire sur “[ Test ] Rachet and Clank : QForce / PS3

  1. Etant grand fan de l’univers du Lombax, j’ai un peu peur que le coté tower défense ne rende cette épisode un peu trop repetitf, toujours les même tactique pour gagner, vagues d’ennemies….
    Mais bon pour le prix, je ne passerais surement pas à coté non plus. Et puis quitte à adorer une serie, autant faire tout les épisodes ! (enfin ceux d’insomniac seulement !).

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s