Les trois plus mauvais parieurs de l’animation !

Les trois plus mauvais parieurs de l’animation

L’univers de l’animation regorge de joueurs et de parieurs talentueux (L, Kira, Amiral Fujitora, etc), mais également de joueurs endettés et malchanceux qui arrivent à compenser leurs manques de stratégie et de chance par l’arnaque, la baston ou encore l’ingéniosité!

Voilà un top trois des personnages les plus accros au jeu et les plus malchanceux de l’animation.

 

1 – Tsunade (Naruto)

photo 1

La Ninja légendaire de Konoha arrive en tête de ce classement ! C’est l’un des personnages les plus passionnés de jeu de hasard. Mais ce n’est pas tout, sa grande malchance et ses mésaventures lui valent le titre de « la légendaire…perdante » ou encore  « du légendaire pigeon » qui se fait (toujours) avoir par tout le monde. Mais pour elle, gagner relève plutôt du malheur ou de la poisse : un signe donc de tragédie imminente comme la fois où elle avait gagné au pachinko avant son combat contre Orochimaru. Un signe qui se révéla vrai avec la défaite de Gaara contre le Sannin.  Elle met également ce « jeu de prédiction » au service de ces camarades comme la fois où elle gagna à la loterie après le voyage de Jiraya au village d’Ame et où elle avait parié qu’il ne reviendra pas,  comme pour lui porter chance.

photo 2

2 – Faye Valentine (Cowboy Bebop)

photo 3

Quand on parle de jeu de hasard ou de poker, il serait difficile de ne pas mentionner Faye : la joueuse endettée et amnésique du Bebop ! Faye est sans doute la pire joueuse qui soit, elle se fait enlever par l’un de ses créanciers, un propriétaire de Casino nommé Gordon et lui propose un deal : chercher une puce électronique de poker dans un casino. La Fauve a plus d’un tour dans son sac : la belle et aventureuse chasseuse de prime fréquente le Casino et rencontre Spike lors d’une partie de Texas Hold’em poker, de cette rencontre naitra de passionnantes aventures à travers l’univers.

photo 4

3- Kaiji (Tobaku Mokushiroku/ Apocalypse du pari – Kaiji)

photo 5

Kaiji Ito vit seul dans un quartier défavorisé de Tokyo. Pauvre, pessimiste et fainéant, il végète dans son appartement tous les jours dans un état dépressif, commet quelques fois des délits et se noie dans le tabagisme et d’alcool.  Kaiji est également endetté jusqu’au coût et pour s’en sortir, il fréquente au départ quelques cercles de jeu de poker de quartier mais fini par perdre à cause de sa nonchalance et sa naïveté. Toujours criblé de dettes, il doit rembourser 3850000 Yen (soit 28705 Euros) au début du manga après s’être laissé convaincre par son collègue de se porter garant pour un emprunt. Pour s’en sortir, celui-ci laisse a le choix de travailler dix ans afin de rembourser la dette ou d’embarquer à bord du casino flottant « Espoir » et rembourser son emprunt en une seule nuit. Kaiji va se montrer d’une extrême intelligence et perspicacité même si les autres joueurs ne manquent pas non plus d’ingéniosité et d’inspiration.

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s