[ Test ] The Ultimatest Battle / PC ( Indépendant)

006Présent a la Japan Expo 2014 et en bêta depuis 2 ans, le studio Ediogames fait son petit bonhomme de chemin dans le sentier du jeu indépendant avec son armée de nubs et son The Ultimatest Battle. Du fun, du bordel, de la destruction et de la nervosité, voici ce qui vous attend.

Scénario :

Scénario ? c’est quoi, un poney ? Vous l’aurez compris pas de scénario, le titre est multijoueur, aucun mode solo du coup. Tout ce que je peux vous dire c’est que les Nubs, les espèces de petits minions que l’on contrôle, se mettent sur la tronche tel des petites armées en 2 camps distincts : bleu et rouge. Bien sûr, ce n’est pas négatif, on comprend bien qu’un titre multijoueur orienté arcade comme celui-ci ne possède pas de scénario. 🙂

Réalisation :

Jeu en flash donc réalisé avec le logiciel Flash ce qui nous donne une esthétique proche des jeux web ou Dofus pré 2.o pour ceux qui ont connu. Avec cette approche graphique, le soft propose un univers en 2D avec plusieurs niveaux de décor. En effet, presque tout est destructible de ce fait, il y a une première couche de décor pour la partie destructible et une seconde pour comprendre le décor, car une fois bombardé, difficile de s’y retrouver au milieu de ce joyeux bordel.

79465

Jouabilitée :

De ce côté simple et intuitif, Q et D pour les déplacements latéraux, Z ou Espace pour sauter, clic gauche pour tirer, clic droit pour activer des capacités et un peu plus tricky Maj + clic gauche pour en activer d’autres. Et j’allais oublier, le pointeur de la souris pour viser afin de dégommer tous ces foutus Nubs !

Côté gameplay, c’est un mélange entre Team Fortress et Worms. En effet, au début de chaque partie vous choisissez entre différentes classes plutôt orientées support ou plutôt dégâts. Une fois choisie place à la baston, le titre nous donne accès a plusieurs maps que l’on peut détruire a volonté ce qui change radicalement la façon de jouer. Chaque mode de jeu possède ses propres maps adaptés, l’on retrouve 5 modes de jeu : Control point où l’on doit controler un point de la carte, Deathmatch, Save The Princess où une équipe doit tuer la princesse de l’autre et l’autre doit la proteger, Double Princess le même mais avec 1 princesse dans chaque camp et le Zombie Mode où une équipe doit survivre face à une équipe zombie qui pour chaque victime fera un zombie de plus. Malheureusement, étant donné que le titre est peu connu, le nombre de joueur se limite a 50 par jour ce qui nous donne accès qu’à 2 serveurs jouable et principalement sur Deathmatch, Control Point et Save The Princess.

84836

Durée de vie :

Qui dit multijoueur dit très bonne durée de vie étant donné que chaque partie est différente. De plus le titre est loufoque et si vous venez avec des amis ou si vous vous prenez au jeu avec la communauté, de très bonnes heures de jeu vous attendent.

Le craft est aussi de mise, a chaque fin de partie vous aurez des chances d’obtenir des matériaux qui permettent la création d’arme, de plus vous obtiendrez des fragments qui pourront être échangé contre des matériaux. Si vous ne voulez pas perdre votre temps à récupérer les matériaux, une boutique en ligne est disponible afin d’acheter des éléments cosmétiques, mais aussi ces fameuse armes. Néanmoins, le jeu n’est pas un pay to win étant donné que les armes sont équilibrées et chacune à sa propre puissance et ses capacités.

Bande son :

Chaque carte propose son propre thème, de la musique épique au rock en passant par des mélodies plus légères, mais tout aussi entrainantes. Riche et varié seule petite fausse note est la musique de l’écran titre qui à force d’être écoutée rend fou  WHAAAAAAAAAA

Pour le mot de la fin, je vous recommande chaudement ce petit jeu indépendant si vous êtes à la recherche de fun et d’arcade entre potes, essayez le et laissez lui sa chance car il mérite vraiment d’être plus populaire pour un jeu indé français.

Note : 16/20

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s