[ Critiques ] D.Gray-Man / Glénat – Vol.1

DGM Vol 1 présentation

Imaginez un XIXème siècle où vous suivez les aventures d’un jeune anglais Allen Walker dans sa lutte contre le maléfique et rondouillard Comte Millénaire mais surtout contre ses armes les akuma (démon en japonais)… des êtres abjectes issus d’un mélange d’âme humaine, de tragédie et de mécanique dont l’unique but est l’anéantissement de l’humanité, voilà ce qu’est grosso-modo D.Gray-Man.

illustration 1 DGMAllen a pour particularité d’être un exorciste (pas comme dans le film hein ! 😉 ), un élu de Dieu qui se voit accordé le pouvoir permettant de lutter contre le Comte et ses akuma, le pouvoir d’un cristal divin,  « L’innocence » qui a déjà permis de vaincre le Comte il y’a 7000 ans mais qui s’est dispersée durant le Déluge, car oui dans D.Gray-Man la Bible est clairement une source d’inspiration pour la mangaka Hoshino Katsura. Je ne vous en dirai pas plus 😉

Le style graphique est assez gothique, on pourrait se demander si l’inspiration biblique ne serait pas une sorte d’excuse (pour notre plus grand plaisir) pour justifier ce style, les personnages sont bien dessinés avec des décors plutôt détaillés. On nous fait bien ressentir les thèmes de la croyance, de la mort et de la tragédie car ils sont régulièrement mis en avant.

illustration 2 DGMLes 7 chapitres de ce volume 1 sont bien construits, on ne ressent aucunement ce sentiment de répétition que l’on peut retrouver dans d’autres mangas que je ne citerai pas. On s’attache facilement aux différents personnages secondaires qu’Allen rencontre durant les 7 chapitres, ils ne sont pas vraiment stéréotypés, mais juste comme il faut. De plus chaque chapitre nous donne toujours des informations souvent intéressantes et essentielles sur Allen ou les éléments qui l’entourent ce qui donne à D.Gray-Man une profondeur qui le rend vraisemblable.

Glénat qui s’occupe de l’édition française a repris la même couverture que la version japonaise en centrant juste le nom de la mangaka. Les pages sont bien imprimées et la police de caractère bien lisible, on peut aussi ajouter qu’il y’a des fiches personnages entre chaque chapitre avec les commentaires de l’auteure ce qui est toujours un plus à prendre 🙂

Le mot de la fin : Je vous conseille donc vivement ce volume 1, à savoir que pour le moment 24 volumes sont sortis à ce jour en France et que malheureusement la série semble connaître une pause de plus d’un an au Japon.
Donc si vous devenez fan de la série, armez-vous de patience 😉

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s