[ Test ] The Crew / PC

the-crew1Les mondes ouverts ont en ce moment le vent en poupe avec l’arrivée l’année dernière des consoles next-gen. Mais là on sort des sentiers battus par les GTA-Like et on s’attaque a quelque chose dont les fans de carrosserie rutilante attendait avec impatience, la liberté. Avis aux amateurs de belles cylindrées, qui n’a jamais rêvé de parcourir les États-Unis à bord d’une belle bagnole shooté aux hormones de poney ? C’est chose faite avec Ubisoft qui nous livre The Crew, mais vaut-il vraiment le coup ?

Scénario :

Il peut se résumer en une ligne, vous êtes le meilleur pilote de la région et votre frère est le fondateur de 5 | 10, un gangs qui gère les courses clandestines. Vous gagnez une énième course et votre frère vous demande de l’accompagner pour récupérer de l’argent sauf que ça tourne mal et il se fait tuer. Les flics interviennent aussitôt et vous arrêtent pour le meurtre de votre frère. 5 ans plus tard, un agent du FBI vous propose de coincer le tueur ainsi que l’agent corrompu qui vous a inculpé. Et bien sûr on accepte, Fin.

Que le scénario soit classique ne pose pas tant de problème si c’est bien géré. Hors, la mort de votre frère est trop mal amenée, on sent le coup fouré à 10 km à la ronde et on a pas le temps d’éprouver une quelconque empathie vis à vis du personnage. Bon ok, on est dans un jeu de course mais quand même, quand on voit la qualité des cinématiques et la mise en scène quasi filmique. Là on se dit qu’ils se sont bien planté car quitte à mettre un scénario avec ce degré d’ambition, autant qu’il fasse minimum d’illusion.

Réalisation :

Second point négatif du jeu. La réalisation est très inégale. D’un côté, on a des cinématiques franchement pas dégeu qui nous donne l’impression d’être dans un film. Ajoutez à ça des voitures qui ont franchement de la gueule avec des jolies jeux de lumières etc. Et puis ont a les personnages qui sont plutôt horribles et qui ressemble à ce qu’on faisait sur Ps2, mais en moche. Et pour couronner le tout, des décors plutôt vides, avec une qualité à certains endroits digne de la Psone couplée à de gros problèmes de clipping (l’apparition du décor de façon abrupte). Du coup on se retrouve avec une partie du jeu qui nous tend la main pour s’immerger dedans et de l’autre, un marteau nous frappe pour bien nous faire comprendre qu’on se moque de nous.

crew

Jouabilitée :

Outre ces différents détails, le jeu est très arcade avec énormément de leveling pour chaque voiture ainsi qu’un leveling propre à notre personnage qui nous permet d’améliorer nos grosses machines. La customisation du véhicule est l’un des points forts du titre avec la modification de l’intégralité de chaque pièce du véhicule jusqu’à l’intérieur de celui-ci, oui cet espace qui nous sert pas trop en fait. Un effort d’autant plus appréciable que lors de la prévisualisation des modifications, on a une vue éclatée du véhicule qui nous permet de mieux apprécier ces petits joujoux. Bon, le gros points fort du titre est bien évidemment la carte géante des États-Unis qui permet une liberté totale sans pour autant paraître trop vide avec l’ajout de défis qui se lance et qui casse la monotonie des trajets.

On regrette cependant la connexion obligatoire à internet pour y jouer en solo même si c’est appréciable de croiser d’autres joueurs dans cet open world et de les affronter au sein de l’histoire. Par contre là non, je laisse pas passer, on est fin 2014, le jeu ne propose pas de rétroviseur, PAS DE RÉTROVISEUR ! C’est un élément de gameplay que l’on considère comme acquis, qui est évident dans un jeu de course. C’est comme retirer la possibilité de sauter dans un RPG. 😦

The-Crew-Customization-01

Durée de vie :

Si l’on veut vraiment s’y attarder, le titre est long, très long avec son leveling. 1299 niveaux, ça en fait du boulot ! Le titre propose quand même une bonne dose de fun notamment avec les courses poursuite peu crédibles avec la police qui peut atteindre à l’aise les 450 km/h, genre le truc tout à fait probable.

Bande son :

Plutôt correct, on y fait pas forcément attention avec les défis qui nous sont proposés au fil de la route afin de rendre plus agréable les trajets dans cette carte.

Malgré des promesses et une idée séduisante sur le papier, The Crew ne parvient pas à concrétiser ses ambitions et nous propose un jeu qui est limite niveau réalisation avec un manque de soin évident sur les décors malgré des cinématiques qui envoient du pâté de combat.

Note : 11/20

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s