[ Test ] Pulsense PS-100, ça pulse, ça vibre… Mais ça n’imprime pas !

image

C’est chafouin et un mitigé comme un goret que j’ai décidé de vous parler du PS-100 d’Epson. Cette marque Japonaise connue de tous pour ses imprimantes de renoms à décidée de grignoter une part du marché français des montres connectés en commercialisant ce modéle issu de la famille des montres Pulsense. La PS-100 plus qu’une montre connecté est avant tout un fréquenceur cardiaque qui comme son nom l’indique va calculer puis vous transmettre via l’application vos resultats journaliers. En stress ou détendu, c’est le Pulsense qui vous le dira !

Ce bracelet existe en Bleu ou en Noir et intègre cinq leds sur sa face qui s’allument à une ou à plusieurs pour vous indiquer en live dans quelle zone de fréquence vous vous situez. Ajoutez à cela les vibrations successives et parfois redondantes qui servent à indiquer la reception de mails, appels, sms…ect. mais aussi le manque de charge, le changement de cycle et pleins d’autres choses encore…

image

Ainsi on à plus l’impression d’être relié à un vibromasseur  qu’à autre chose…mais rassurez-vous, tout est désactivable via l’application. Esthétiquement, le bracelet à encore des efforts à faire et ne peut convaincre de la sorte. Il serait bon de l’affiner, d’y changer le fermoir et de le décliner pour femme, car les nombreuses demoiselles interrogées m’ont répondu défavorablement.

En revanche, bien que le PS-100 offre toutes les fonctionnalités d’un bracelet classique ( heures de sommeil, calcul des pas, calories dépensées…ect. ) Ce dernier le fait en étroite collaboration avec le fréquenceur cardiaque et le capteur optique ( pour la peau ) afin de restituer un bilan fidèle à l’utilisateur en utilisant moultes technologies et en comprenant l’individu dans son ensemble comme peu le faire la médecine parallèle.

Pour ce qui est de l’application et du couplage avec le PS-100, le bracelet est reconnu rapidement, seul un temps assez long de chargement des statistiques est à prévoir.

image

A mon grand regret, et nous finirons là dessus, Epson à commis l’erreur de proposer un chargeur propriétaire, encombrant, disgracieux et donc impossible de recharger la montre avec un autre câble si celui-ci à été oublié à la maison lors d’un voyage à Bangkok.

Je suis loin d’être emballé par le Pulsense PS-100 de la firme et malheureusement si une note finale devrait être attribuée elle ne serait guère bonne.

Article posté par un humain poilu

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s