Télépathie et imprimante 3D nouvelle génération : mes coups de coeur ! [Maker Faire 2016]

image

Pour sa troisième édition consécutive, la Maker Faire avait élu domicile dans l’un des pavillons de la porte de Versailles accueillant également, un étage plus haut, la Foire de Paris. Sous ce nom barbare tout droit sorti du Parisianisme Franglais, se cache un événement qui prône la culture du Do It Yourself et des Makers. En réunissant, passionnés, constructeurs et sociétés diverses, la Maker Faire s’inscrit aujourd’hui comme l’événement incontournable des technologies de demain.

Après avoir réalisé un premier tour d’horizon, j’ai pu porter mon attention sur ces trois évolutions technologiques, plutôt inattendus

image

La première porte le doux nom de Pam. C’est sous cette connotation sucrée formée en trois lettres que se cache une imprimante 3D nouvelle génération, écologiquement et économiquement responsable.

C’est après une méticuleuse observation des milieux plastico-industriels que la SAS Pollen, à parié sur l’utilisation de matériaux bruts, moins coûteux et plus respectueux de l’environnement. En découle également une plus grande flexibilité de part la possibilité de mélanger jusqu’à 4 matériaux.
image

Quelques étages plus haut, il était possible de s’adonner aux plaisirs, si jouissifs de la télépathie, en pilotant le drone ci dessus à l’aide de battements d’œils. Ainsi, en multipliant les intensités de clignements et leurs cadences, il était possible d’orienter ce robot ailé de droite à gauche et de haut en bas en ne dépassant pas une certaine limite de hauteur. Une expérience unique en son genre qui nous rapproche un peu plus de la science fiction et du Professeur Xavier des X-Mens !
image

Pour clôturer cette expédition futuriste, j’ai fais la connaissance du créateur du Foostar, un baby foot futuriste que tous les bars s’aracheront certainement dans les mois à venir.
Ce dernier, accompagné de son équipe de makers, à mis en place un boitier, pour le moment superposé à un baby-foot, afin de comptabiliser de manière automatique et luminescente les buts émis par l’équipe adverse. Pour le moment le projet n’est qu’à son stade expérimental mais présage d’un bel avenir. Celui-ci intégre également le processeur Galileo du géant Intel.

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s