Dead Island : Definitive Edition / PS4 [Test]

image

Qui n’a jamais révé de passer ses vacances d’été sur une île déserte, loin du marasme des grandes villes ?

Deep Silver nous donne une énième fois la possibilité de passer un moment jovial en compagnie de charmants zombies grâce à sa  »Définitive Édition » incluant Dead Island et Dead Island Riptide, ainsi qu’un petit nouveau du nom de Retro Revenge.

Une simple refonte

À la première vue, pas de gros changements. Les sueurs froides que nous avions pu ressentir il y a quelques années (lors de la sortie du premier Dead Island) sont toujours présentes, mais la graphique et le travail de l’image ont quelques peu changés afin de s’adapter au système des next gen. Un travail sur les lumières à été fait, ce qui permet une plus grande immersion ainsi qu’une distinction plus évidente des ennemis en obscurité, ce qui influe tout de même sur l’effet de surprise.

image

On notera également la disparition de l’aliasing et le travail de lissage des textures, avec des couleurs plus proches de la réalité, plus pastels et moins flashi. Les temps de chargement ont étés également raccourcis afin d’optimiser l’expérience de jeu et de ne pas perdre l’adrénaline ambiante entre deux niveaux. Outre ces deux aspects, rien n’a été ajouté ou modifié sur les deux opus précédemment nommés. L’histoire est identique en tous points et les zombies, aussi affamés qu’avant.

Retro Revenge, du rétro sur PS4

La seule grosse nouveauté est celle de l’ajout d’un semi-opus, appelé Dead Island Retro Revenge, dans lequel vous incarnez un héro coiffé d’une toison brune qui tente de retrouver son chat.

image

Le gamelay et la graphique sont tout droits inspirés des beat’em all old-school typés Double Dragon. Ainsi, votre personnage devra se fighter, en cumulant les coups et combos contre des chiens affamés et autres zombies dégénérés afin de récupérer son animal préalablement kidnappé. Ici, seul le gameplay compte et ce pour notre plus grand plaisir. L’écran de jeu de Retro Revenge reprend également les bords et les vagues grises présentes sur les téléviseurs cathodiques afin de nous immerger toujours un peu plus dans le style oldie. Avec ses 3 chapitres, son gameplay fluide et tellement jouissif, Retro Revenge s’inscrit comme un opus à part entière, qui étoffé, pourrait sortir en boite dés demain dans nos magasins.

Petite astuce : préférez les touches directionnelles plutôt que le joystick, le gameplay devient de suite plus fluide.

image

En conclusion, le lifting des deux premiers épisodes n’ont pas grand intérêt et peuvent paraître décevant. En revanche, le titre mérite tout de même d’être acheté, ne serait ce que pour Retro Revenge, qui mérite certainement le détour.

Note : 14/20

Publicités

4 commentaires sur “Dead Island : Definitive Edition / PS4 [Test]

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s