SSD WD BLUE, performant et poétique. [Test]

WD-Blue-SSD-1TB-3

« J’étais monté plus haut que l’aigle et le nuage  » voici une célèbre phrase de Théophile Gautier tirée du poème du même nom. Bien que celui-ci n’est pas connu la technologie, il fut pourtant en avance sur son temps et su utiliser les bon mots que même le SSD Blue de Western Digital, pourrait s’approprier pour s’auto-décrire.

Alors que le Green satisfera l’utilisateur lambda tant par son prix abordable que par ses performances, l’utilisateur plus averti ne s’aura s’en contenter. A ce titre WD propose via sa gamme Blue, un SSD aux performances nettement supérieures et utilisant la norme SATA 3.

1db2c95d079b56f8deb2be31f5685667

Flexibilité d’utilisation

En tant que SATA 3, le Blue offre plusieurs avantages comme la rétrocompatibilité. En effet, ces disques dernière génération peuvent être utilisés sur des ports SATA I mais également SATA II. Pratique, mais potentiellement désavantageux dans un soucis de performances toujours plus grandes. Les vitesses d’écriture et de lecture étant divisées par 1.8.

Votre Blue SATA rythmé en 6Gb/S vous offrira des performances pouvant aller jusqu’à 545Mo/s en lecture et 525Mo/s en écriture. Mais alors pourquoi les SSD sont annoncés comme étant de 6,0 Go/s, tout en pouvant seulement lire/écrire 500 Mo/s ? Quelle est la différence entre ces deux spécifications ? Si le SSD ne peut expectorer que 500 Mo/s, pourquoi est-ce important qu’un SATA III soit capable d’assurer 6.0 Go/s ?

WD-Blue-SSD-1TB-5

Des vitesses convaincantes

Il faut savoir qu’une connexion SATA-III est en 6.0 Gb/s, soit petit b qui sont des bits. Lorsqu’ils sont convertis en octets (grand B), il existe un ratio de 8 bits pour un octet. Ainsi nous pouvons en conclure que 6 Gb = 6000 Mb = 750 Mo environ.

Et comme ces chiffres sont ceux annoncés par les constructeurs nous pouvons en déduire que : 6Gb/s étant le taux maximal de transfert de données d’un port SATA Revision 3.0 (SATA III), les vitesses d’un SATA III sont de 301 Mo / s à 600 Mo / s. Tout dépendra alors du constructeur et de la qualité de son travail.

100118750-13440aa3b54be8ba0d30a16c421399fa.jpg

Ainsi, lorsque vous voyez SATA 6Gb / s annoncé, c’est l’ interface à laquelle le fabricant se réfère. Les performances réelles du SSD peuvent être celles sus-citées.

Pour un prix avoisinant les 300 € le Blue s’inscrit dans le haut de gamme du SSD, aussi bien par son prix que ses performances bien qu’il y est tout de même une différence entre la théorie et la réalité des chiffres. Cependant, nous ne pouvons leurs lancer la pierre sachant que tous les constructeurs gonflent leurs chiffres. Facile d’utilisation et rapide, ce Blue remplira à coup sur le cœur du consommateur visé.

 

Publicités

Envoie ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s