Call of Duty : Black Ops III Awakening [Aperçu]

Call-of-Duty-Black-Ops-3-Awakening

Sorti en novembre dernier, Call of Duty Black Ops 3 s’enrichit d’une première extension « Awakening ». Comme a son habitude, ce pack contient 4 cartes pour le mode multijoueur et une nouvelle expérience en mode zombie.

Lire la suite

Publicités

[ Dossier ] Devenir Journaliste Jeu Vidéo : La méthode

image

De nos jours, travailler dans le jeu vidéo est un rêve que beaucoup voudraient atteindre. Quand certains s’orienteront vers la création et le design graphique, d’autres aspireront à devenir critique de jeux vidéos.

Faut-il faire des études ?

Non, ce n’est pas une obligation. Contrairement au journalisme politique ou gastronomique, il n’est en aucun cas obligatoire de disposer d’un diplôme. L’univers des journalistes jeux vidéos est assez éclectique. En revanche, pour espérer se faire embaucher il vous faudra démontrer vos qualitées rédactionnelles, votre différence et votre sens professionnel. Ainsi, à moins que vous ayez cette patte journalistique dans le sang, il vous faudra passer par quelques formations ou l’apprendre sur le tas.

Pour ma part je vous conseillerais d’apprendre en situation réelle, en cumulant des stages et autres travaux de rédaction au sein d’une société. Il est important d’avoir une maîtrise correcte, voir parfaite du français et de savoir jongler et s’amuser avec les mots pour rendre votre écrit unique et attrayant.

image

Les formations sont elles utiles ?

Au cas ou vous voudriez approfondir votre expertise  dans le domaine et vous  démarquer des autres, la filiale litterraire du lycée s’impose. Vous apprendrez ainsi les règles de rédaction, la composition d’un texte… Ect. Jumeler cela avec des cours spécialisés dans les règles de typographie et là vous aurez de quoi peser lourd dans la balance face à vos concurrents. Vous pourrez même aspirer à écrire des livres liés au domaine geek ou rédiger pour la presse papier très à cheval sur la typo’.

Est-ce un travail difficile ?

Souvent on laisse entendre que travailler dans le milieu video ludique est une partie de plaisir journalière car être payé pour jouer, il n’y a rien de plus facile ! La réalité est tout autre. Vous devrez batailler entre vos différents rendez vous, écrire sous pression pour rendre votre article à l’heure, vous déplacer aux quatres coins de la capitale plusieurs fois par jour, être présent sur les salons même si vous êtes fatigué, répondre à une quantité importante de mails…ect. Finalement, la phase de jeu est très faible et en devenant journaliste professionnel vous reduirez considérablement votre temps de jeu journalier… un paradoxe n’est ce pas ?

image

Comment mettre un pied dans le milieu et se faire embaucher ?

Pour espérer se faire remarquer il faut mettre toutes les chances de votre coté et essayer de rencontrer les bonnes personnes au bon moment. Mais le meilleur moyen reste encore de montrer que vous êtes déjà un journaliste dans l’âme et que vous savez rediger mieux que n’importe qui ! Pour cela je ne vous conseillerai que trop d’ouvrir un blog  » vitrine  » qui mettra en avant quelques uns de vos écrits. Une dizaine de textes me parait être une bonne chose. Une fois ce travail accompli, vous avez deux solutions. Soit envoyer le lien de votre blog avec lettre de motivation ainsi qu’un CV à une rédaction. Soit y aller au bagout et les rencontrer sur le terrain.

Maintenant vous avez toutes les clés en main pour mener votre rêve à bout. N’hesitez pas à poser vos questions en commentaire si vous voulez connaître quelques astuces !

[ Aperçu ] Homefront : The revolution sur Xbox One

image

C’est lors de la dernière édition de la Paris Games Week que j’ai pu tester Homefront : The revolution sur Xbox One. Sur une session sans concession de quinze minutes, nous avons pu découvrir la ville de Philadelphie complètement dévastée, en tenaillée entre les humains et les robots, prise à partie de tous les cotés et littéralement post- apocalyptique.

image

C’est donc dans ce monde ouvert ou la trame scénaristique ne vous donne qu’une ligne directrice, que vous devrez faire vos propres choix qui influeront sur le déroulement de votre épopée. A vous de faire le bon ! Vous vagabonderez alors dans ce paysage dévasté où les seules créatures volantes sont loin d’être de simples moineaux. Vous fouinerez, espérant dénicher quelques objets afin de vous créer par la suite par un système de craft, des armes et autres ustensiles utiles à votre survie.

image

On remarquera une interaction complète avec le décor afin de venir à bout de vos ennemis, une jouabilité proche de celle de Call of Duty et une jouissance effective de l’utilisation des armes en milieu réel, qui apportent au titre une dimension de guérilla totale.

Article posté par un humain poilu

[ Aperçu ] Rainbow Six : siege

R6

Voici une question toute simple : d’après vous, quelle est la recette d’un FPS à succès ?

  • 300 g de fusils d’assauts
  • 3 tranches d’explosions et de grenades
  • 1 cuillère à soupe de giclée de sang
  • et une pincée de zombies

Et pourtant cette recette ne satisfait pas tout le monde. La plupart des FPS modernes on tendance à complètement négliger le côté tactique que peuvent présenter les assauts militaires pour se concentrer sur le bourrinage, les kills et toujours plus d’explosions. Et bien voici un jeu qui change la recette (en y ajoutant un peu de piment d’Espelette, moi j’aime le piment d’Espelette).

R6S_Screenshot_8_196954

Rainbow Six : siege est donc un FPS tactique basé sur la coopération des membres d’une équipe d’assaut en vue de l’accomplissement d’un objectif (libérer un otage par exemple). Cet opus est signé Ubisoft Montréa, grâce à qui nous échappons une fois de plus à l’éternel débat PC/console concernant les jeux de tir puisque l’opus en question sera disponible sur PC, PS4 et Xbox One (comme ça tout le monde est content). La sortie est prévue le 1er Décembre 2015. On dirait que papa noël va avoir du travail.

Ce titre propose comme presque tout les FPS modernes un mode solo et un multijoueur. Vous incarnez donc un membre des forces spéciales du pays de votre choix : SWAT, SAS, GIGN, GSG-9 ou même Spetnaz, peu importe votre choix car au final vous serez toujours grand et musclé.

maxresdefault

Nous arrivons à présent à l’aspect tactique de Rainbow 6. L’objectif de votre équipe sera de mener l’assaut sur une position défendue par des terroristes qui retiennent un otage. Vous pourrez selon votre préférence jouer le membre des forces spéciales ou le terroriste, chaque rôle proposant une vision assez réaliste de ce à quoi ressemble un véritable assaut.

Parlons d’abord des « gentils ». Plusieurs classes de soldat vous sont proposées en début de partie, et elle détermineront le rôle que vous allez jouer lors de l’attaque. Vous pourrez par exemple être un porteur de bouclier dont le rôle est de protéger son équipe, un puissant artilleur chargé de porter de gros flingues bien gaulés et de tirer sur tout ce qui bouge ou alors un « technicien » chargé d’ouvrir des brèches dans la base ennemie, de trouver des failles et de déjouer les vicieux pièges tendus par les terroristes.

Incoming-2015-Tom-Clancy-s-Rainbow-Six-Siege-468778-5

Mais rassurez vous, les méchants aussi ont de quoi s’amuser. La totalité des décors du jeu est modifiable. Ainsi votre rôle en tant que preneur d’otage sera de fortifier au maximum votre position et de serrer les fesses pour que ça tienne. Pour ce faire vous disposerez de divers pièges, comme des claymores, du fil barbelé, des barricades, et tout ce qui vous passera sous la main. La seule limite est votre imagination (et la gravité bien sûr). Terroriste est probablement le rôle le plus stressent car vous savez la menace proche mais vous ignorez d’où elle arrivera.

Peut être est-elle déjà derrière vous !

[ Présentation ] Beyond Eyes, le seul jeu qui vous permet de vous amuser avec une petite fille aveugle

Beyond-Eyes-Review-Screenshot-Wallpaper-Title-Screen

Avant toute chose je tiens à préciser que je décline toute responsabilité concernant les sous entendus que certains auraient pu interpréter en lisant le titre de cet article. Ils ne sont rien de plus que le fruit de leur imagination.

Ceci étant dit, passons à la présentation. Beyond Eyes est une exclusivité Xbox One développée par un studio au nom plutôt atypique : Tiger and Squid. Ce qui signifie littéralement « tigre et calamard »… (pour les mono linguistes)

Dans ce titre (aussi original que le nom de son créateur) vous incarnez Rae, une petite fille de 10 ans devenue aveugle à cause d’un tragique accident impliquant un feu d’artifice explosant un peu trop près. Suite au trauma subi, la fillette d’ordinaire joyeuse et pleine de vie se retrouve isolée et se renferme sur elle même. Ne pouvant plus jouer avec les autres filles de son âge Rae passe ses journées en compagnie de son chat Nani, qui est à présent son seul ami.

BeyondEyes_aufgebautelandschaft

Mais bien entendu la vie n’est pas assez cruelle et Nani le chat décide de se faire la malle. C’est alors qu’armée de son courage (et non pas de ces yeux… je sais je suis un monstre) que Rae se lance à la poursuite de son petit compagnon. (On l’appelle la mère Michelle, comprenne qui pourra)

Vous évoluez donc dans un monde que vous ne voyez pas, et avancez uniquement et en vous fiant à l’ouïe et au touché de Rae qui vous permettent d’identifier les obstacles proches de vous. L’aventure se fait donc à taton.

BeyondEyes_animationen

Les bruits environnants comme le cri d’un oiseau, le ruissellement de l’eau ou même l’aboiement d’un chien vous permettent donc de vous orienter dans ce brouillard presque complet. Votre champ de vision se limite à ce qui vous entour sur quelques mètres, vous devrez donc longer les obstacles comme les murs et les barrières afin de vous frayer un chemin vers les miaulements de Nani.

Ce jeu au design et aux ambiances sonores envoutantes vous plongera tout entier dans le quotidien d’une aveugle, pour qui traverser une route ou ramasser un ballon deviens une tache ardue. Vous ressentirez les émotions de la jeune fille, notamment sa peur de progresser dans un monde qu’elle ne voit plus.

ME3050491063_2

Que vous soyez un monstre sans cœur (comme moi) ou une personne sensible, une belle expérience vous attend dans ce nouvel opus de la série Daredevil.

[ Interview ] Abdoulaye SARR répond à nos questions !

image

1. Présente toi en quelques mots

Je m’appelle Abdoulaye SARR, j’habite en région parisienne et je fais des vidéos.
A l’âge de 13 ans, j’ai commencé à participer aux compétitions sur le jeu EA SPORTS FIFA et étant donné que je disposais d’un bon niveau, j’ai eu la chance de remporter des titres, et d’être champion de Paris (2005 – 2013) et deux fois 3ème meilleur joueur français.

2. D’où t’es venu une telle passion pour les jeux FIFA
?

J’adore les jeux vidéos mais je suis avant tout fan de sport et notamment de football, je ne suis pas un mec pour rien ( rire ). Du coup étant petit, j’adorai jouer à un jeu vidéo avec mes clubs préférés.
Le dernier élément, c’est que quand dans un groupe de pote, vous êtes tous fans de football, disons que généralement il vous arrive de passer des soirées à vous affronter sur un jeu de foot ! ( rires )

3. Pourquoi avoir arrêté la compétition ?

Concernant la compétition, j’ai arrêté pour une question de priorités. J’arrivais à un moment de ma vie assez important, notamment concernant mon avenir, du coup j’ai stoppé la compétition au dépend de mon avenir professionnel.

4. A part les jeux vidéos, quelles sont tes hobbies ?

Je suis un grand fan de musique, j’en ai dans les oreilles à chaque moment de la journée, également quand j’ai besoin de me concentrer… oui je suis de ceux qui se concentrent grâce à la musique !
( rires )
J’adore aussi le sport comme précisé plus haut, qu’il s’agisse de football ou de l’athlétisme.
Il m’arrive aussi d’aller voir des spectacles, sketchs, partir au cinéma…ect. Pour le coup, j’adore tout ce qui touche à l’humour et au rire, donc j’ai pour hobbie principal d’avoir le sourire tous les jours ! ( rires )

5. Et pour finir, ton joueur préféré et pourquoi ?

Concernant mon joueur préféré, il s’agit de Thierry HENRY, tout simplement car je trouve qu’il a la classe, qu’il s’agit d’un des plus sportifs des vingt dernières années. Il avait de la technique, précision, une excellente qualité de contrôle et de finition mais avant tout un sens du placement et du déplacement remarquable.
J’aime aussi Theo WALCOTT ( c’est un choix personnel je le reconnais ), Ronaldhino ainsi que Neymar, ceux qui ont l’habitude de regarder mes vidéos sur YouTube comprendront pourquoi !

  

Article posté par un humain poilu

[ News…Bref ] MAJ Playstation Store 1er Septembre 2015

image

Encore une grosse semaine sur le PlayStation Store !

Sorties de la semaine


Metal Gear Solid V: The Phantom Pain
(le 01/09)
69,99 €
Mad Max
(le 03/09)
69,99 €
Grow Home
(le 01/09)
Gratuit pour les membres PS Plus en septembre
7,99 €

 


Xeodrifter
(le 01/09)
Gratuit pour les membres PS Plus en septembre
7,99 €
Zombie Vikings
(le 01/09)
30% de remise pour les membres PS Plus jusqu’au 15/09/15
19,99 €
Armello
(le 01/09)
30% de remise pour les membres PS Plus jusqu’au 15/09/15
19,99 €

 


Super Time Force Ultra
(le 01/09)
Gratuit pour les membres PS Plus en septembre
16,99 €
 
The Last Tinker: City of Colors Game and Theme Bundle
(le 02/09)
15,99 €
 
Nobunaga’s Ambition: Sphere of Influence with Bonus
(le 04/09)
€59.99/£49.99/AU$84.95

 

 
Broken Sword 5: The Serpent’s Curse
(le 04/09)
29,99 €
 
Rugby World Cup 2015
(le 04/09)
59,99 €


Metal Gear Solid V: The Phantom Pain
(le 01/09)
59,99 €
 
Nobunaga’s Ambition: Sphere of Influence with Bonus
(le 04/09)
49,99 €
 
Rugby World Cup 2015
(le 04/09)
39,99 €

 


Xeodrifter
(le 01/09)
Gratuit pour les membres PS Plus en septembre
7,99 €
Super Time Force Ultra
(le 01/09)
Gratuit pour les membres PS Plus en septembre
16,99 €
 
Rugby World Cup 2015
(le 04/09)
39,99 €

 
N’oubliez pas, si vous n’avez pas accès à votre PS4, PS3 ou PS Vita vous pouvez faire vos achats sur le PlayStation

Article posté par un humain poilu

[ Dossier ] Top 10 des blagues de geek !

image

Vous le savez, je suis un petit rigolo. J’aime amuser la galerie lors des événements, j’aime faire le con et tourner le sérieux en dérision. Parfois, ça fonctionne et puis parfois, ça fait un gros flop et souvent dans ce cas là, je prend une coupe de champagne et je rentre chez moi en sautillant telle une jument en chaleur ! Dans cet article j’ai réuni 10 blagues de geek. J’espère quelles vous plairont. Enjoy !

1.A quoi sert Internet Explorer ?

A télécharger Google Chrome

2. Si tu es triste, console toi ! Arf Arf Arf !

3. Quel Pokemon dispose d’une mitraillette ? Ratatatatatatatatatatatata ( celle-ci c’est ma préféré ^^ )

4. Quand Windows ne bug pas, c’est que l’ordinateur est éteint.

5. Ta pris quoi comme bonne résolution pour 2016 ?

1080p.

6. A Deezer du matin c’est la meilleure heure pour écouter Spotify.

7. World of Warcraft est certainement le meilleur contraceptif de notre génération.

8. Seul le geek averti sait pourquoi la Peugeot 404 n’existe pas.

9. Que dit on à un Geek qui se noie ?

F1 F1 F1 F1 !

10. Linux est à Windows ce qu’une jolie fille est à une prostituée : – La jolie fille, il faut la seduire pour obtenir ce que l’on desire, la prostituée, il suffit de la payer, et surtout bien se protéger.

Article posté par un humain poilu

[ Aperçu ] Zelda : Tri Force Heroes, quand le joueur voit triple !

image

Fort heureusement tous les jeux de Nintendo ne sont pas mauvais comme Star Fox Zero. Et The Legend of Zelda : Tri Force Heroes sait redonner le sourire.

C’est lors de la dernière Japan Expo que j’ai pu poser mes doigts boudinés sur Link et ses copains.

Et comme si cette chance ne sufisait pas, j’ai pu le tester en compagnie de charmantes jeunes femmes arborant les couleurs de Nintendo. Tri Force Heroes n’est pas sans rappeler le Four Swords sorti sur Gamecube. Seulement ici, vous n’êtes que 3. Trois comme les mousquetaires, trois comme les femmes d’un polygame, mais surtout trois comme la TriForce. Ici, tout est une question de coopération et l’adage  » un pour tous et tous pour un  » prend ici tout son sens. En effet, il vous faudra être d’une grande rigueur pour venir à bout des énigmes et BOSSs présents sur votre route.

image

En début de partie vous avez le choix entres plusieurs classes. Archer, lanceur de boomerang, guerrier, kamikaze… et bien d’autres encore. Il est conseillé de constituer un groupe de personnages différents pour une meilleure exploitation de l’aventure en équipe.

A un moment donné, vous devrez face à un BOSS, toucher son oeil réfugié en son centre et protéger par une structure de pics. Pour faire sortir l’oeil, vous devrez former un  » totem  » à trois, en vous portant les uns sur les autres, lancer une bombe et une fois l’œil visible, tirer des flèches avec son arc. Tout est très bien pensé, tout comme la méthode de dialogue en multi’ online . Vous pouvez, à l’aide d’icônes sur votre écran d’accueil proposer telles ou telles prérogatives à vos compatriotes.

image

Tri Force Heroes, bien que n’étant qu’un Spin-off est un vrai bijoux, fidèle à la serie. C’est encore plus plaisant de s’amuser en local, car le dialogue et la coordination des mouvements atteint son apogée.

Article posté par un humain poilu

[ Aperçu ] Star Fox Zero c’est ZERO !

image

Entre Resident Evil : Revelations 2 et Star Fox Zero, c’est à celui qui ruinera le plus vite sa série, qui gagnera. Ce dernier, bien qu’attendu de tous n’est certainement pas à la hauteur des espérances. Entre mauvaise exploitation du Gamepad, lenteur abusive et action raté, cet épisode Wii U, présenté très brièvement à l’E3 2014 aurait bien fait de ne pas en montrer d’avantage…

On se souvient de cet episode N64 qui à fait la gloire de la manette à trois branches. De cette action frénétique, de ses graphismes géométriques et de cette musique à faire danser sur une barre de pole dance même David Rockfeller.

Il était alors normal d’espérer avoir une suite digne de ce nom. Mais au grand dam de tous, Star Fox Zero est un peu l’attardé incompris d’une grande famille sur lequel on crache à ne plus avoir de salive. En effet, son créateur Shigeru Miyamoto, à mit un point d’honneur à vouloir exploiter coûte que coûte le Gamepad.

image

Seulement, et on à pu le constater avec certains jeux sur 3DS, il n’est pas forcement utile d’exploiter la console dans ses moindres facultés, si ce n’est pour légitimer la sortie du jeu sur un support en disant  » Vous voyez Star Fox Zero est un vrai jeu Wii U, on se sert du Gamepad, de la gyroscopie…  » On à connu de même avec les jeux en 3D de la 3DS qui ont fini par etre stoppé faute de confort. Pour SFZ c’est cette interminable histoire qui recommence.
Un jeu qui se veut être un jeu Wii U mais qui n’est rien d’autre qu’un jeu raté !

Pour explications, votre Gamepad, vous sert de vue intérieur tandis que la fonction gyroscope vous permet de viser  » apparament  » mieux les vaisseaux ennemis. Sur le papier c’est vraiment génial, mais sur le terrain, c’est impraticable. A l’image de la conduite gyroscopique dans Mario Kart, la visée de Star Fox Zero est laborieuse.. Ce système de gameplay rend ansi la prise en main difficile voir impossible pour le joueur lambda.

image

A un point qui est tel que le die and retry est de rigeur. Afin de ne pas rendre son jeu trop difficile et de légitimer son système de visée, Miyamoto à décidé de ralentir les actions et déplacements.

On lui accordera cependant un level design riche et construit. Une graphique de bonne augure et des transformations en temps réel qui promettent une jouissance inégalée.

Sa sortie est prévue pour fin 2015 et on espère d’ici là ( même si c’est peine perdue ) que les défauts seront corrigés.

Article posté par un humain poilu