[ Test ] Toukiden : The Age of Demons / PSVita

Toukiden1

Vous aimez Monster Hunter ? Eh bien vous allez adorer Toukiden : The age of demons 😀 Un très bon RPG signé OMEGA Force (qui ont produit notamment la série des Dynasty Warrior) Prenez le contrôle d’un Slayer et défendez la race humaine des Oni. YARU !*

Scenario :

Les Oans le petit village d’Utakata. Vous faite parti de ce bastion et votre but sera de défendre le village de ces terribles Oni. Pour cela, une multitude de missions qui ont pour avantage de ne pas être si répétitives que ça vous seront proposés. Le but principale de ces dernières est d’éliminer des groupes de monstres , plus ou moins imposants, et de récupérer des objets en fouillant leurs dépouilles . Les quêtes s’apparentes plutôt à de petites missions qui vous permettront d’encaisser des crédits (appelé : haiku ) ou des objets. Des missions et des quêtes annexes, Toukiden respecte parfaitement la règle des RPG .

toukiden-playstation-vita-1360574864-007

Réalisation :

Graphiquement, Toukiden est plutôt correct pour un jeu Vita. Des arènes fermées bien dessinées ainsi que des personnages pas trop mal modélisés malgré quelques polygones visibles et un bon point pour les magnifiques petites cinématiques. The Ages of Demons en a dans le caleçon 😀

Sélectionnez une mission  auprès de Yu, un PNJ (plutôt mignonne 😉 ) , allez sur le terrain afin de compléter l’objectif donné dans un temps imparti et récupérez votre butin, voilà sur quoi repose la majeure partie du jeu. Les missions peuvent sembler répétitives mais elle n’en reste pas moins dynamiques. Vous avez un peu de mal avec les contrôles ? Allez voir Yamato, il vous proposera un didacticiel complet, détaillé et diffèrent pour chaque arme. Que demander de plus ?  =D ( si ce n’est quelques sushis ^^ )

toukiden-046

Jouabilitée :

Selon l’arme que vous choisirez au départ, un gameplay différent s’offrira à vous.  Une épée courte et les « gants » pour les attaques au corps-à-corps. Une épée longue et la chaîne pour des combats à moyennes distances. Et, pour les pour les moins courageux ( tmtc quand y a des gros monstres :p ), un arc pour des combats à longue distance. Chaque arme a son attaque spéciale (et de base évidement), sa puissance et sa vitesse d’attaque. Tout le monde peut y trouver son bonheur 😀 A noter malgré tout, une caméra qui en fais un peu qu’à sa tête mais ceci étant ce n’est pas trop gênant.

Durée de vie :

Comme tout bon RPG, Il est très long. Une 30 aine d’heures de jeu pour le terminer en ligne droite et plus de 40 heures pour les perfectionnistes ! Mieux ne vaut pas être pressé ! 😉

toukiden-playstation-vita-1360574864-003

Bande son :

Il n’y a rien d’extraordinaire au niveau de la bande son. Selon où vous êtes, la mélodie est différente Mais en général se sera une musique traditionnel nippone qui vous suivra tout le long de Toukiden.

Les voix des PNJ sont en VO (japonais) ce qui nous immerge totalement dans le monde de Toukiden. Heureusement, les dialogues sont traduits en anglais. Donc si l’anglais n’était/n’est pas votre tasse de thé, vous aurez peut-être un peu de mal. Surtout que dans un RPG il est souvent embêtant de ne rien comprendre, puisque qui dit RPG dit, dialogue fournis, importance des discussions….ect. Donc, dans le cul la balayette 😦

*Yaru : C’est parti

Note : 16/20

[ Test ] Rachet and Clank : QForce / PS3

news_live_1_4019

Pour l’anniversaire des 10 ans de la série le studio qui ne dort pas 😀 ( Insomniac ) décide de fêter dignement ses merveilleuses années passés aux cotés de l’indétrônable Rachet et son compère Clanck en nous servant pour la première fois un épisode novateur qui devrait quelques peu émoustiller les fans de la série ! Verdict dans ces lignes.

Scénario :

C’est comme  pour Mario ( c’est pour provoquer l’éditeur ^^ ) peu importe la trame scénaristique, ce qui compte c’est la détonante action que tout bon jeu de ce type devrait se doter. Cependant le studio a tout de même voulu placer sa petite histoire qui n’est la que pour prétexter à la castagne :mrgreen: . L’ Ex-President Qwark n’a plus rien à faire dans ses contrées et s’ennui terriblement…  il pleure, il pleure, à en créer des rivières et des fleuves… heureusement pour lui, nos deux compères Rachet et Clank lui trouve tout de suite de quoi s’occuper : la QForce est envahit pas de curieux extra-terrestres, il faut la sauver ! ( Ce qui ravi considérablement Qwark ).

ratchet-clank-qforce-playstation-3-ps3-1342639559-002

Réalisation :

Graphiquement le titre est plutôt joli, remarquons l’excellent level desing des différents sites où le joueur peut vagabonder à sa guise bien que ceux-ci sous certains aspects rappellent quelques peu les niveaux précédents… Saluons par ailleurs, l’animation des personnages et des ennemis qui est toute fois bien appréciable. Le studio Insomniac a été jusqu’ à modéliser un par un, les poils d’oreilles de Rachet. 😉 Coté réalisation pure maintenant, Rachet and Clanck QForce est très certainement un épisode en marge de ce à quoi le joueur a pu s’habituer ces dernières années, cet épisode mélange subtilement de l’action tel qu’on là connu dans Rachet and Clanck, saupoudré d’une pointe de Tower Défense, lui aussi habillement placé dans les niveaux. Le but principal d’une mission est de sauver coûte que coûte la base de la QForce pour que celle-ci ne soit pas envahit par les ennemis. Détruire le générateur pour accéder à telle partie, détruire le champ de force qui empêche le passage à cette zone, puis détruire le deuxième générateur qui lui ouvrira le levier qui pourra  lui même relancer la défense automatique de la QForce. Voici comment s’articule chacune des missions 🙂 sans compter les perpétuels aller-retour entre votre offensive et votre défensive pour protéger votre base des perpétuelles attaques ennemis. Autant vous dire, que jouer seul est très tendu, il est pratiquement impossible d’être sur tous les fronts. C’est donc tout naturellement en coop. que le titre prend tout son sens. Une personne part à l’attaque de la base ennemis, l’autre reste à domicile pour défendre son pain ! L’aventure sera dés lors nettement plus sympathique !

Jouabilitée :

Qwark aussi bien que Rachet ou Clank peuvent être joués, seulement il aurait été judicieux d’adopter une jouabilitée propre à chaque personnage, mais il n’est pas la l’idée d’ Insominiac car Qwark aussi bien que Clank ont les mêmes attaques, la même façon de se diriger, la même façon de voler, alors que les deux ont pourtant une différence de taille et de poids non négligeable ! Les armes elles sont variés et très marrantes à maniés, on prend un malin plaisir a balancer des rots, des prouts, ou des boules de feu sur ses ennemis !

1342723922_99631420120719_114631_3_big

Durée de vie :

C’est un terrain sur lequel il ne faut pas s’aventurer… En effet le titre est assurément très court, 3 terrains de jeu en multi’ et en solo sont disponibles, on a vite fait le tour, cependant le replay value, lui est appréciable, car le titre propose en plus du but premier qui est de sauver la QForce des affreux bonhommes verts, des défis qui vous donneront du fil à retordre. En somme, comptez 3-4 h en ligne droite et 3 h de + en approfondissant un peu. Jouer en solo équivaut à des parties qui peuvent parfois avoisiner les 1 h !

Bande son :

Entre sirènes, fusées,  attaque ennemis… c’est un vrai capharnaüm 😆 . On ne peux à proprement parler de bande son mais plutôt de musique d’ambiance qui sévit dans chacune des planètes que le joueur visite.  Celle-ci colle à l’univers drolesque et cartoon du jeu, mais ne laissera en rien un souvenir impérissable dans la tête des joueurs. Quand aux bruitages, ceux-ci sont réalistes. Les voix elles, sont bien doublés et colles aux personnages, les doublures de Rachet et de Qwark sont vraiment sympas ! 😀

Bien qu’on ne puisse l’accepter comme digne héritier de la série Rachet and Clank, il est néanmoins concevable de prendre Rachet and Clank : QForce comme un épisode à part, cruellement orienté Tower Defense et plutôt réussi bien que trop court. En revanche nous ne pouvons en aucun cas le mettre de coté car pour 20 € on est bien loin d’un attrape couillon ! Alors oui, ce n’est pas l’épisode que l’on attendait mais peu importe, on prend tout de même un certain plaisir à dézinguer de l’extraterrestre à tout vas et ça c’est bon !

Note : 14/20

[ Test ] Little Big Planet / Ps Vita

Comme l’imaginaire ne connait pas de limite et que notre esprit nous donne la possibilité chaque jour et à chaque instant de la vie de créer et d’innover, Double Eleven nous donne pour la première fois l’occasion d’exprimer notre sens artistique du bout des doigts dans Litte Big Planet sur Vita ! Pour ce quatrième opus Sackboy débarque une fois de plus dans ta poche et cette fois-ci pour t’offrir une expérience de jeu encore plus innovante que les précédentes, à piloter du bouts des pieds 😀

Scénario :

Carnivalia, était, voici bien longtemps, un pays de joie riche en fêtes où il faisait bon vivre. Seulement, après un spectacle n’ayant pas fait l’unanimité, le marionnettiste, grand chef de Carnivalia prit la fuite et personne ne le revit jamais. Après de très longs mois d’absence, ce dernier refait surface, mais il n’est plus le même… Le marionnettiste va ainsi transformer chaque être jovial de Carnivalia en   » toutvides  » , qui comme le nom l’indique, sont des êtres sans cervelle qui détruisent et ravagent le monde. Rien d’innovant, le scénario reste dans la veine des autres épisodes mais reste néanmoins charmant et convient amplement à l’univers Little Big Planet. Le fait d’aider les différents personnages renforce la proximité avec le scénario et pousse le joueur à se donner corps et âme afin d’aider les êtres peuplants Carnivalia.

Réalisation : 

L’univers carnavalesque est un excellent choix de par la possibilité de créer un espace haut en couleur. Double Eleven nous sert un opus fort d’une réalisation de haut vol. Saluons tout d’abord le Level-Design et le travail exercé sur les différents niveaux du mode Histoire. Aucun de ses grands frères n’ont été à ce jour aussi aboutis. Little Big Planet atteint un niveau des plus appréciable, jeux de lumières, travail des textures… nous sommes face à un épisode détrônants bien des jeux de plateformes 😉 , tout en gardant les aspects propres à la licence. Les cinématiques, elles aussi bénéficient d’une mise en scène  digne des plus grandes licences Hollywoodiennes ( bon ! j’en fais trop, mais on en est proche quand même… ) 😀 On retrouve très nettement les codes qui ont fait le succès de la série et bien que de grosses innovations aient vues le jour, vous retrouverez votre POD, vos 3 planètes, votre système de points… Rassurez-vous, vous ne serez pas dépaysés.

Jouabilité :

Comprenez que vos extrémités jouerons une importance colossale tout au long de votre épopée. 😆 Le système Playstation Vita est entièrement utilisé, non pas d’une façon futile ni  » vitrine  » mais bien de façon habille sans être redondant. On notera par contre, la non-commodité des fonctions tactiles à certains moments ,et surtout, depuis le pavé tactile arrière durant les phases de plateformes. Le tactile n’est pas indispensable mais apporte une touche de fraîcheur par rapport à la jouabilité initiale aux boutons ( de toute façons on aurait rouspété si y’avait pas eu de tactile :p ) et il est assez sympathique de pouvoir interagir directement dans le décor surtout dans le mode créatif. Le tactile intervient énormément dans les divers niveaux annexes ( mini jeux ) mais ces derniers requièrent pratiquement tous l’intervention d’un deuxième joueur. Alors certes, le titre se veut communautaire, mais pour les solistes, vous vous contenterez de l’aventure principale et oublierez les mini-jeux…

Durée de vie :

Touchons dés à présent un point sensible et très irritant. On aura connu des titres plus longs, mais là, seules 5 petites heures vous suffiront en ligne droite à boucler le jeu. Double Eleven se reposerait il sur les niveaux de la communauté ?! ( Non , quand même pas 😮 ) Il y a lieu de se poser la question. Comptez quelques petites heures supplémentaires si vous voulez récupérez toutes les bulles de récompense, scorer et faire les quelques mini-jeux. L’investissement est finalement rentable de par vos niveaux et ceux de la communauté. On reste tout de même sur notre faim, quand, après 5 mondes la fin pointe le bout de son nez… Pour rattraper le tir, une fois le mode Histoire terminé, un monde arcade se débloque, une fois de plus pour rajouter quelques heures, mais d’un point de vue objectif les jeux arcades n’ayant aucun rapport avec l’univers LBP, ils ne sont que de peu d’intérêt… 😦

Bande son :

Rien à redire, la bande son est un point fort ! Les doublages promus à cet opus portable sont de très bonne augure, les voix collent assez bien à la personnalité de chaque personnage, tout comme les pistes son, en totale adéquation avec l’univers dans lequel vous évoluerez. Dans un trip’ mélangeant musique de carnaval et électro’, Little Big Planet détonne dans tes oreilles, et ça c’est cool !

Bien qu’il soit très bon sur tous les points, il est dommage que sa durée de vie soit en dessous de sa qualité globale. Hormis ce point, Double Eleven pour son premier LBP a fait un très bon travail et l’attente pour cet opus est au niveau de nos espérances. On espère bien évidemment un nouvel épisode très prochainement ! 😉 Double Eleven volera t-il la vedette a Media Molecule ?!

Note : 16/20

[ News…Bref ] Enfin ! Gravity Rush est là !

Enfin, un blockbuster ! Gravity Rush le tant attendu soft de Sony débarque dés aujourd’hui sur Vita en boite et en dématérialisé sur le Store. Vivez les aventures de Kat dans un style graphique exceptionnel à travers un scénario grandiose. Plein de melioratifs, c’est ce qui résume amplement Gravity Rush. Vous aussi vous allez etre charmés 😉
Kat une nana amnésique va devoir faire face à une attaque de créatures maléfiques qui veulent détruire son monde. La découverte d’un chat magique va lui conférer le pouvoir de voler et d’inverser la gravité. Oubliez les codes mis en place par  Newton :mrgreen: .De grands pouvoirs impliquant de grandes responsabilités, elle va devoir se battre pour sauver Hexa Ville, cette cité perchée dans le ciel dont elle va devenir la gardienne. Un scénario enchanteresque pour une aventure qui se révèle plein de surprises.
Lancez-vous dans une aventure épique et maîtrisez des pouvoirs qui mettent à profit les commandes exceptionnelles du système PlayStation Vita. Manipulez les forces de la pesanteur et l’espace en 3D. Admirez un style graphique original inspiré de l’animation japonaise et européenne, dans une style celle shading. De plus, Si vous avez manqué  le contenu Military Mission. Playstation vous permet en achetant la version complète  sur le PS Store, de recevoir le contenu Military Mission sans coût supplémentaire. ( Offre valable jusqu’au mardi 19 juin ). En parlant de contenus téléchargeables, je peux vous dire que nous allons avoir davantage de packs de missions pour votre PS Vita. Chacun offrira un costume sur mesure et un scénario supplémentaire avec de nouvelles missions pour jouer encore plus.

[ News…Bref ] Mise à jour du PlayStation Store / 6 juin 2012

Cette semaine le Store s’est mit une fois de plus à jour et offre pour le moment une large sélection Playstation Plus. Que de beaux titres , puisque vous pourrez retrouvez parmi eux du Virtua Fighter, Bundle FIFA 12 … Bref, du game pour tout le monde du plus petit au plus vieux, amusez-vous en rythme ou en sport. Chaussez votre manette et allez faire un tour du coté du PSN pour découvrir ce qui vous fera plaisir ! :mrgreen:

Nouveaux contenus PlayStation Network

PlayStation Plus

Jeu PlayStation Plus du mois
Virtua Fighter 5 : Final Showdown – disponible sur PS3 jusqu’au 4 juillet 2012
Catalogue PlayStation Plus
Warhammer 40,000 : Space Marine (70) – disponible jusqu’au 18 juillet 2012
Chime Super Deluxe (78) – disponible jusqu’au 18 juillet 2012
Darksiders (83) – disponible jusqu’au 15 août 2012
Renegade Ops (80) – disponible jusqu’au 15 août 2012
Outland (83) – disponible jusqu’au 12 septembre 2012
Oddworld : Stranger’s Wrath HD (82) – disponible jusqu’au 12 septembre 2012
InFamous 2 (83)
Motorstorm Apocalypse (77)
LittleBigPlanet 2 (91)
Nouveaux Thèmes PlayStation Plus
2nd Anniversary Dynamic Theme
Nouveaux Avatars PlayStation Plus
La panthère, le rhinocéros, le tigre et le morse.
Jeux déjà disponibles avec PlayStation Plus
Hamsterball – gratuit jusqu’au 4 juillet
Wakeboarding HD – gratuit jusqu’au 4 juillet
Mahjong Tales : Ancient Wisdom – gratuit jusqu’au 4 juillet
Sky Fighter – gratuit jusqu’au 4 juillet
Ricochet HD – gratuit jusqu’au 4 juillet
Mushroom Wars – gratuit jusqu’au 4 juillet
Magic Orbz – gratuit jusqu’au 4 juillet
Smash Cars – gratuit jusqu’au 4 juillet
15% de réduction sur Ghost Recon : Future Soldier jusqu’au 20 juin
Un pack de cartes Daredevil exclusif et gratuit à l’achat du jeu ad Riders jusqu’au 20 juin
Jeux PS3
Bundle FIFA 12 et UEFA EURO 2012 – Prix : 59,99€ – PEGI : 3
Virtua Fighter 5 Final Showdown – Prix : 12,99€ – PEGI : 16
Virtua Fighter 5 Final Showdown Complete Edition – Prix : 24,99€ – PEGI : 16
Who Wants To Be A Millionaire? Football Bundle – Prix : 11,99€ – PEGI : 3
PS2
Shellshock Nam ’67 (compatible avec la PlayStation3) – Prix : 6,99€ – PEGI : 18
minis
Farm Frenzy Pizza Party – Prix : 3,99€ – PEGI : 3
Contenu téléchargeable (PS3)
Atelier Meruru: The Apprentice Of Arland – Hanna – Prix : 3,99€
Dragon’s Dogma – From A Different Sky – Part 3 – Prix : 0,99€
Dynasty Warriors 7 – Original Costume Pack 6-9 – Prix (chaque pack) : 4,99€
Rock Band Network
– Desconocido (0,79€)
– The Devil’S In The Details (1,49€)
– The Fall Of Psilanthropy (0,79€)
– In A Hurricane (0,79€)
– Martyr To Science (1,49€)
– Riddle Me This (0,79€)
– Examination (1,49€)
– Half Cab (0,79€)
– Apology Rejected (1,49€)
Rock Band 3
– Bullet For My Valentine Pack 01 (3,99€)
– DOG DAYS ARE OVER (1,49€)
– I  Am S/H(Im)E[R] As You Am S/H(Im)E[R] As You Are Me And We Am I And I Are All Our Together (€0,79)
– Power And The Passion (1,49€)
– Scream Aim Fire (1,49€)
– Tears Don’t Fall (1,49€)
– Teen Angst (What The World Needs Now) (1,49€)
– Your Betrayal (1,49€)
Ridge Racer – 2 DLC (1,49€ et 2,49€)
Soul Calibur V – x2 DLC (1,99€ et 2,49€)
Street Fighter X Tekken – x12 DLC – Contenu varié Prix : Gratuit et 17,99€
Virtua Fighter 5: Final Showdown – Contenu varié – Prix : 4,49€ et 12,99€
Avatars
The Studio Avatars – Prix : 0,25€ et 0,99€