[ Compte Rendu ] De la guitare, du rock et de la testostérone !

image

Bien que je soit un geek reclus dans ma caverne obscure, j’aime parfois mettre le nez dehors afin de voir ce qu’il s’y passe. C’est à l’occasion de la présentation Rock Band 4 où une avant première était tenue en son honneur, que je me suis rendu d’un pied décidé et d’un air enjoué dans le 18ème arrondissement non loin du Moulin Rouge.

A l’instar du repas du seigneur, une grande tablée était disposé afin que différentes mignardises remplissent allégrement notre estomac de geek. Jus de fruit, eau pétillante, en-cas chaud ou froid, tout le monde été ravi et moi le premier.

image

Heureux de découvrir cet eniéme épisode, je me suis empréssé d’y jeter mes grosses paluches et j’ai donc opté pour la guitare, instrument que je maitrise le mieux ! A ma grande surprise, j’ai pu constater que les périphériques sont de meilleure augure avec des touches plus souples, moins bruyantes et agréables au touché. Avec mon oeil de lynx j’ai également constaté une modification dans la batterie proposant un meilleur confort de jeu.

Rock Band 4 ne tente pas le diable et reste sur ses acquis en modernisant tout de même son titre. Bien que la graphique est été annoncée en grande trompe comme  » géniale « , il n’en est guère. Les animations des personnages relativement stoïques et le travail des textures n’est pas satisfaisant.

image

Néanmoins, on peut applaudir gaillardement Harmonix de ne pas avoir cédé à l’adage de  » l’argent avant tout « . En effet, les 1500 titres disponibles dans les autres épisodes de la serie sont aujourd’hui transposé dans cette dernière version sur consoles next gen. De même que l’ancienne guitare, batterie et micro sont compatibles avec Rock Band 4.

Harmonix nous montre ici sont vouloir de garder cette dimension sociale de l’amusement entre amis en gardant les bases d’un jeu intuitif et d’une partie de plaisir dés la première minute.

Je ne peux que féliciter l’initiative de VPCom pour cette présentation qui fut placée sous le signe de la festivité. On espère voir très vite Rock Band 4 en magasin.

Article posté par un humain poilu

[ Compte Rendu ] À la découverte de Mario Maker !

image

C’est à l’occasion de l’événement Nintendo dans le 16ème arrondissement de Paris, jeudi dernier, que j’ai eu l’occasion de tester pendants quelques minutes le titre de Nintendo annoncé à l’E3, Mario Maker.

Il faut savoir que Mario Maker est l’un des jeux que j’attends le plus depuis son annonce aux Etats-Unis. Pour ceux qui l’ignorent il sera désormais possible dans Mario Maker de dessiner ses propres niveaux et de les partager à la communauté.

image

A l’instar d’un LBP, vous créez vos niveaux comme bon vous semble et choisissez parmi plusieurs styles graphiques issus des différents épisodes. Il n’y a pas de limite à votre imagination et d’ailleurs, j’ai eu l’occasion de tester un niveau ultra compliqué fait par un japonais. Je n’y suis pas du tout arrivé et aprés 5 minutes, à force de mourir, j’ai finis par jeter l’éponge ( pauvre Bob… ).

Vous l’aurez compris, vous pouvez aligner douze milles plantes carnivores à la suite, si cela vous fait plaisir, cependant, la condition sine qua non pour rendre public un niveau, est de le finir sois même. Si l’auteur d’un level est incapable de le finir, alors, il ne sera pas publié, car jugé infaisable. Il vous faudra donc beaucoup de skill, croyez moi !

image

Les niveaux sont complètement délirants, comme l’étaient d’ailleurs les Mario  » flash  » sur internet. Mario Maker s’inscrit dans une logique de durabilité et promet de très nombreuses heures de jeu. Un bon investissement pour le fan de Mario !

Article posté par un humain poilu

[ Japan Expo 2014 ] Aperçu : The Evil Within / PS4

The Evil Within présentation Comment peut-on rater le stand The Evil Within de Bethesda Softworks avec ses images terrifiantes immaculées de sang ! Nous sommes rentrés dans ce stand pour tester ce tout nouveau survival horror signé Shinji Mikami qui est connu pour ses séries de survival horror tels que certains Devil May Cry et autres Resident Evil. Rappelons que ce stand est strictement interdit aux mineurs ! Pas très rassurant… Surtout lorsque les personnes responsables du stand à la Japan Expo prennent un malin plaisir à vous faire peur et vous faire bondir de votre siège ! 😀 Il est très tard lorsque Sebastian, le personnage que vous incarnez, a la bonne idée de rentrer dans un manoir rempli de monstres et de « zombies » tous plus effrayants les uns que les autres. Avec un arsenal d’armes et de munitions très réduites, votre but sera d’avancer et de survivre le long de niveaux bourrés de « screamer ». Les monstres et autres démons que vous croiserez ne seront jamais au même endroit si vous recommencez un niveau, ce qui accru encore plus la difficulté du jeu (qui n’est déjà pas très facile au vue de la puissance de vos ennemis ^^ ). TEW 2 Même si graphiquement le jeu ne met pas en valeur les capacités d’une console NextGen, les couleurs ternes et la vue à la troisième personne très rapprochée ce qui diminue votre champ de vision vous mettrons tout de suite dans une ambiance très apeurante. De plus cee qui est aussi très apeurant, c’est le temps de chargement qui est beaucoup trop long ! (parfois jusqu’à 1 minute montre en main alors qu’un chargement ne devrait durer que quelques secondes ce qui à tendance à vite devenir agaçant.) Mais cela n’empêche pas The Evil Within d’être un très bon survival horror quoi qu’assez compliqué. Les monstres sont horrifiants, les rires et les chuchotements sont stressants et l’ambiance lugubre et oppressante vous donnera des frissons. La recette classique mais efficace d’un survival horror réussi. En somme, The Evil Within est un jeu recommandé à tous les amateurs de bons survival horror. Le titre sortira le 24 octobre 2014 🙂

Article mis en page par mon amoureuse ❤ 

[ Japan Expo 2014 ] Aperçu Hyrule Warrior / Wii U

Hyrule Warriors présentation

Il est évident que le stand Nintendo regorge de perles en tout genre et d’avant premières exclusives à la Japan Expo. Reculé dans un petit endroit confiné interdit aux mineurs se trouve Hyrule Warrior. Un petit Ovni sortit tout droit de l’univers de Zelda.

Hyrule Warrior est en réalité un Beat’em All pur et dur où il est possible d’incarner moultes personnages de la série à succès du petit bonhomme au chapeau vert. Pour le moment c’est une courte démo non finalisée qui nous est présentée sur le salon. Le titre est donc certainement contraint d’évoluer et les quelques défauts vont surement se voir corrigés dans l’avenir. Afin de mener à bien mon combat j’ai choisi d’incarner la belle Zelda, la princesse la plus célèbre des temps modernes. Dans l’aspect purement gameplay, c’est du Dynastie Warrior à proprement dit, mais plus abordable de part ses actions simplifiés à trois touches seulement, X et Y pour attaquer et A pour les coups spéciaux.

Le gameplay peut donc convenir aux plus jeunes d’entre nous, et aux plus novices afin de les initier au genre.

Cependant Hyrule Warrior pêche certainement niveau IA , les ennemis n’attaquent pas et mettent beaucoup de temps à comprendre que vous êtes l’ennemi. C’est à tel point que vous avez même le temps de prendre un petit café sans perdre de vie.

Hyrule Warrior

En général dans la série des Zeldas, les items ne tombent pas du ciel et il faut vraiment en vouloir pour en trouver. Sur ce titre, les créateurs ont été vraiment plus généreux, vous disposez d’items en illimité afin de jouir du pouvoir dévastateur que vous possédez. A vous la destruction ULTIME. 😀

Pour rappel le jeu sortira le 19 septembre en France sur Wii U, jouable avec le Gamepad, même si celui-ci n’apporte pas grand chose pour le moment.

A suivre 😉

[ Impressions ] PsVita, une esthétique à toutes épreuves !

Resto, boulot, dodo et un peu métro, la PSVITA me suit dans tous mes déplacements et ne cesse de m’émerveiller, tant d’un point  esthétique que pour ses capacités, la belle a tout pour plaire, Sony tape donc très fort. Quand d’autres sont à la ramasse technologique, Sony lui est à la page et peut même devancer celle-ci. La PSVITA est à ce jour ni plus ni moins , la console la plus aboutie du marché. Un souci d’ergonomie constant et une multitude de possibilités, manque’ plus qu’elle fasse grille pain et la maîtrise technologique sera alors à son apogée :mrgreen:

Après de nombreuses heures de jeux et une petite semaine d’utilisation, la Vita dépasse de loin toutes mes espérances et je ne regrette en rien mon achat.

D’un simple coup d’oeil, et comme certaines langues pourraient le démentir, la PsVita se différencie considérablement de ses grandes soeurs. Un noir laqué du plus bel effet, un souci d’ergonomie constant et un rendu graphique mature, la Vita est loin de faire jouet puéril pour geek boutonneux, on est assez loin des précédentes portables de la firme mais proche de ce qu’a pû nous habituer Sony. 😉

A première vue, cette derniére pourrait paraître complexe, une multitudes de commandes, des trappes cartouche dans tous les sens… on se rend vite compte que Sony a entendu et reconnu les critiques de ses joueurs et réuni en une même console les désirs de ces derniers.

Comme j’ai principalement l’habitude de tout faire à l’envers, commençons par l’arriére de la console, là où les boutons sont plutôt absent 🙂 Longuement présentée et estampillée de milles étonnements, vous n’etes pas sans savoir que la Vita dispose d’une de ses plus grosse nouveauté, un pavé tactile arriére similaire à un pavé de souris. Aprés quelques minutes de pratique on comprend mieux l’intérêt de ce pavé, même s’il est assez dur de se repérer et placer ses doigts correctement par apport à l’écran, le gameplay est alors beaucoup plus intuitif. Tapoter, glisser, appuyer, les promesses sur ce que misait la firme sont tenues . Même si pour le moment il n’est plus obsoléte qu’autre chose, le pavé sert dans quelques titres comme Uncharted Golden Abbys ou d’autres. Espérons qu’a l’avenir ce gadget, ne soit pas qu’une futilité ni un accessoire ingénieux inexploité comme l’aurait fait Microsoft et son Kinect ou Sony avec son Move.

Ces améliorations comme le grip arrière antidérapant, qui, au passage offre une bonne prise en main, rendent de plus en plus fragiles les coques et autres accessoires de protection quant aux nombreuses ouvertures et à la complexité de la console. 😦

Sur la tranche, on retrouve les ports d’insertions, cartouche, carte mémoire, carte sim et port d’alimentation, on peut dire que la Vita en troue plus d’un ( hu ! hum.. 😀 )

Je suis aux anges depuis que Sony avait annoncé le boycotte des UMD et la venu des cartouches. En aparté c’est assez incroyable ce qu’il ont réussi à faire. Des graphismes digne de la PS3 sur une cartouche pas plus grande qu’un grain de raisin, je dis chapeau bas. 😀 La tranche grise n’est pas sans rapeller celle de la PSP. Les boutons volume et power sont nettement mieux placés. Un simple clic pour mettre en veille et un clic prolongé pour éteindre, petit clein d’oeil à Apple  ? Pas si sur. Dans la foulée on ne regrettera pas la disparition les quelques boutons inutiles de la dernière version de la PSP ( la 3000) et les leds dispatchés un peu partout. Désormais tout se passe sur l’écran pour un souci de confort visuel.

Un faciès élégant qui avantage nettement la belle, des nouveautés comme les deux joystick ou même l’écran tactile… j’en pense quoi ? Vous le découvrirez prochainement 🙂

[ Aperçu ] Résident Evil Révélations

Aussitôt téléchargée aussi vite terminée , la démo de Résident Evil Révélations n’aura pas duré très longtemps  (10 min environ ) mais m’aura permis de shooter du zombie en attendant le 27 Janvier ! 😛
On ne sait pas vraiment ou se situe l’action par rapport à la trame principale, ni pourquoi ni comment Jill se réveille et se retrouve mystérieusement  enfermée dans une pièce ma foi , peu rassurante. Une chose est sur elle devra déguerpir au plus vite et retrouver Parker, son compagnon de route perdu lui aussi dans une pièce à l’autre bout du navire. Histoire de nous mettre dans l’ambiance peu rassurante, la démo débute par une courte cinématique qui vous narre la situation dans laquelle se retrouvent nos deux compères. Les deux cinématiques sont tout juste fameuses. J’ai vraiment été étonné par leurs qualités, je me suis même demandé pendant un instant si je ne n’avais pas branché ma PS3 :mrgreen:

Il m’aura fallu recommencer deux fois la démo pour venir à bout des quelques créatures sur mon chemin. Je ne suis pas un grand adepte de ce genre d’opus horrifique basé sur la peur et son impact d’adrénaline. J’ai de nombreuses fois gueulé sur ma console quant un monstre sortait de la bibliothèque en rampant 🙄 . L’ambiance est extraordinairement bien  retransmise et le petit écran de la 3DS ne gâche en rien l’immersion que propose le soft. Je sens que plus d’un d’entre vous flippera à la vue de hordes de monstres affamés de sang. 😉

C’est là que tout va se jouer et que cette épisode fera la différence avec ses grand-frères, le gameplay. Comme beaucoup de monde j’ai été contraint de m’imposer 8 min de Gameplay. Parmi mes quelques pas faits sur le soft, j’ai pu utiliser quelques armes, assassiner quelques bébêtes et crêper le chignon à Parker. Et c’est dans les déplacements de caméra que réside le plus gros problème. Comme pour la plupart des épisodes de la licence et surtout celui ci, vous enchainez une multitude de couloirs et de pièces souvent étroites avec par conséquent un champ de vision restreint. 😦

J’ai longuement crisé quant il a fallu que je recharge mon arme tout en reculant et que je me retourne pour tirer. La caméra ne répond pas bien et fait souvent les mouvements de va et vient inverses à votre déplacement  et l’on se retrouve donc vite dans une position à ne plus pouvoir viser correctement. 😈 En espérant que ce défaut sera corrigé pour la sortie officielle mais il me semble que non… autant continuer sur les défauts pour conclure sur une touche meilleure. Bien que ses formes en attiraient plus d’un et que sa combinaison d’acrylique n’est pas pour déplaire 😀 , les déplacements de Jill sont très lourds !

10 minutes m’auront donc suffi à prendre ma décision, Résident Evil Révélations sera mien ! Une petite phase de gameplay qui m’a permis d’approcher le titre et de voir ce qu’il avait dans le ventre 😉 . Je me prendrai bien évidemment le Circle Pad Pro contenu dans le pack “collector” pour une jouabilité inégalée et des déplacements beaucoup plus fluides. Va y avoir de la charpie dans l’air 😀