[ Compte Rendu ] Avant Première de la Wii U !

C’est, sous un soleil de plomb, dans les plus beaux quartiers de Paris, non loin de l’Arc de Triomphe que je fus convié vendredi dernier à découvrir en avant – première la toute nouvelle machine de Nintendo, la Wii U. J’ai pu la tester la shooter, l’aimer et l’approuver. Le nouveau bijou de Nintendo en a sous le capot, et cette rencontre nous a permis d’en apprendre un peu plus sur les diverses fonctionnalités de cette dernière ! Enjoy :mrgreen:

Plus que la Wii U, c’est, depuis l’annonce officielle de la console, la manette de la Wii U, la Game U Pad qui est sous les projecteurs. Dans un furieux élan de curiosité,  je me suis jeté sur la bête afin de l’apprivoiser et jeter quelques mots envers quoi  j’éprouvais le plus de scepticisme.

Sur près d’une quinzaine de jeux j’ai vraiment pu m’en donner à coeur joie… entre massacre de zombies, baston à coups de batarang et divers mini-jeux, la Game U Pad m’a vraiment offert une nouvelle sensation de jeux encore jamais exploitée. Forte de son débit de création inépuisable, Nintendo en mettant au point cette nouvelle manette, amène tout comme avec sa Wii une nouvelle façon de jouer apportant un deuxième portail à l’expérience vidéo ludique. 😀 Finalement la Game U Pad n’est en réalité pas si encombrante que cela ( j’avais peur de me retrouver avec un Ipad ) et à force d’habitude on s’y fait finalement plutôt bien. Disposant d’un écran tactile d’une incroyable qualité, nous étions quand même sur des écrans plasma et le plaisir visuel était à deux ou trois points prêts restitué à l’identique sur la tablette. Une claque graphique assez impressionnante.

Nous ne sommes pour le moment que sur une version d’évaluation de la machine mais quelques points méritent d’être éclaircis.
Lors de cette journée j’ai pu me prendre au jeu de Super Mario Bros U, le célèbre titre annoncé lors de l’ E3 qui accompagnera la console lors de son lancement. C’est bien ici que j’ai rencontré le plus de soucis de jouabilité. Non pas par rapport au portage d’un titre qui se révèle exemplaire pour sa maniabilité mais bien à cause de la manette qui, grande et disposant d’une croix directionnelle éloignée des bords ne m’a pas permis d’être réactif et de glisser mon doigt d’un bout à l’autre afin de répondre correctement aux contraintes du jeu. Et pourtant je ne pense pas avoir de si petits doigts ! 😦

Située pour l’occasion dans un appartement parisien magnifiquement orné de moulures, la rencontre avait, comme d’habitude le droit à sa part de restauration afin de nous rassasier entre deux parties… oui car nous faisons un métier dur, très dur :mrgreen:On prend un choco et on repart !

Par contrainte de temps, je n’ai pu toucher de mes yeux assoiffés tous les titres présentés, je suis donc allé à l’essentiel afin de faire plus ample connaissance avec les gros titres du line up de lancement. Bien évidemment, des jeux tel que Ninja Gaiden, Rayman Legends, Zombi U et Pikmin 3 n’ont pas fait long feu et j’ai dépecé d’un geste assuré les démos présentées. J’ai pu toucher enfin ce qui était annoncé lors de l’ E3 et je ne suis que plus content surtout que je compte bien vous en reparler très prochainement dans des aperçus bien garnis.

         

Les jeux en solo, c’est bien, mais à plusieurs c’est encore mieux; la Wii U l’a bien compris et l’approche avec la manette est incomparable, on a vraiment là une nouvelle approche novatrice et magique. J’ai pu guider lors de ma partie, en coopération sur Raymans Legends, mon partenaire qui ne voyait pas ou il mettait les pieds et l’accompagner dans des passages parfois périlleux 😀 de mon côté en actionnant via ma tablette tactile des engrenages qui lui ont permis de passer certains obstacles depuis son écran de télé.

Que dire de plus… Si ce n’est un grand merci à la Princesse Peach qui m’aura permis de me faire une idée plus construite sur cette machine d’avenir, la Wii U. J’ai pu la tester dans un cadre idyllique, un appartement parisien de la plus belle allure, ptit-fours et hôtesses mignonnettes…  rencontre  coup de foudre ! Je ne donnerais ma place pour rien au monde 😉

[ Aperçu ] Résident Evil Révélations

Aussitôt téléchargée aussi vite terminée , la démo de Résident Evil Révélations n’aura pas duré très longtemps  (10 min environ ) mais m’aura permis de shooter du zombie en attendant le 27 Janvier ! 😛
On ne sait pas vraiment ou se situe l’action par rapport à la trame principale, ni pourquoi ni comment Jill se réveille et se retrouve mystérieusement  enfermée dans une pièce ma foi , peu rassurante. Une chose est sur elle devra déguerpir au plus vite et retrouver Parker, son compagnon de route perdu lui aussi dans une pièce à l’autre bout du navire. Histoire de nous mettre dans l’ambiance peu rassurante, la démo débute par une courte cinématique qui vous narre la situation dans laquelle se retrouvent nos deux compères. Les deux cinématiques sont tout juste fameuses. J’ai vraiment été étonné par leurs qualités, je me suis même demandé pendant un instant si je ne n’avais pas branché ma PS3 :mrgreen:

Il m’aura fallu recommencer deux fois la démo pour venir à bout des quelques créatures sur mon chemin. Je ne suis pas un grand adepte de ce genre d’opus horrifique basé sur la peur et son impact d’adrénaline. J’ai de nombreuses fois gueulé sur ma console quant un monstre sortait de la bibliothèque en rampant 🙄 . L’ambiance est extraordinairement bien  retransmise et le petit écran de la 3DS ne gâche en rien l’immersion que propose le soft. Je sens que plus d’un d’entre vous flippera à la vue de hordes de monstres affamés de sang. 😉

C’est là que tout va se jouer et que cette épisode fera la différence avec ses grand-frères, le gameplay. Comme beaucoup de monde j’ai été contraint de m’imposer 8 min de Gameplay. Parmi mes quelques pas faits sur le soft, j’ai pu utiliser quelques armes, assassiner quelques bébêtes et crêper le chignon à Parker. Et c’est dans les déplacements de caméra que réside le plus gros problème. Comme pour la plupart des épisodes de la licence et surtout celui ci, vous enchainez une multitude de couloirs et de pièces souvent étroites avec par conséquent un champ de vision restreint. 😦

J’ai longuement crisé quant il a fallu que je recharge mon arme tout en reculant et que je me retourne pour tirer. La caméra ne répond pas bien et fait souvent les mouvements de va et vient inverses à votre déplacement  et l’on se retrouve donc vite dans une position à ne plus pouvoir viser correctement. 😈 En espérant que ce défaut sera corrigé pour la sortie officielle mais il me semble que non… autant continuer sur les défauts pour conclure sur une touche meilleure. Bien que ses formes en attiraient plus d’un et que sa combinaison d’acrylique n’est pas pour déplaire 😀 , les déplacements de Jill sont très lourds !

10 minutes m’auront donc suffi à prendre ma décision, Résident Evil Révélations sera mien ! Une petite phase de gameplay qui m’a permis d’approcher le titre et de voir ce qu’il avait dans le ventre 😉 . Je me prendrai bien évidemment le Circle Pad Pro contenu dans le pack “collector” pour une jouabilité inégalée et des déplacements beaucoup plus fluides. Va y avoir de la charpie dans l’air 😀