[ Paris Games Week 2014 ] Aperçu : Little Big Planet 3 / PS4

LBP 3 PrésentationLe Sackboy tout mignon est de retour sur PS4 accompagné de ses nouveaux compagnons, Oddsock et Swoop, dans Little Big Planet 3 ! Ce jeu de plate-forme qui a beaucoup fait parlé de lui il y a 6 ans lorsque sortait le premier volet de la série LBP est toujours aussi délirant tout en gardant son côté créatif. 😀

Le but est toujours le même, vous suivez votre Sackboy le long de son aventure semé d’embûches et de casses-têtes. Petit bémol, les niveaux peuvent devenir parfois un peu longs et lassants. Mais cela ne retire pas toute la magie que dégage Little Big Planet 3 dans le mode aventure. 🙂

LBP 3 Fin

Mais c’est du côté de la création que Little Big Planet 3 fait la différence. On peut simplement tout créer ! En commencant par la création de niveaux, que ce soit vue classique, de côté ou la nouvelle vue du dessus, une multitude d’éléments seront mis à la disposition des joueurs afin de créer tout et n’importe quoi : un tronc d’arbre, une cuillère, un canapé… Bref, « impossible » n’existe pas sur Little Big Planet 3 ! Et bien sûr vous pourrez partager avec vos amis chacune de vos créations ou bien les défier sur leurs propres niveaux ! En plus des niveaux, vous pourrez maintenant créer votre propre héros ! 😀

LBP 3 Article

Les développeurs de Sumo digital ont donc tout misé sur l’univers en ligne de Little Big Planet en favorisant le partage des créations des différents joueurs. Il faut donc attendre le 26 novembre 2014 pour savoir si le succès sera le même que celui du 1er Little Big Planet 😉

[ Test ] Little Big Planet / Ps Vita

Comme l’imaginaire ne connait pas de limite et que notre esprit nous donne la possibilité chaque jour et à chaque instant de la vie de créer et d’innover, Double Eleven nous donne pour la première fois l’occasion d’exprimer notre sens artistique du bout des doigts dans Litte Big Planet sur Vita ! Pour ce quatrième opus Sackboy débarque une fois de plus dans ta poche et cette fois-ci pour t’offrir une expérience de jeu encore plus innovante que les précédentes, à piloter du bouts des pieds 😀

Scénario :

Carnivalia, était, voici bien longtemps, un pays de joie riche en fêtes où il faisait bon vivre. Seulement, après un spectacle n’ayant pas fait l’unanimité, le marionnettiste, grand chef de Carnivalia prit la fuite et personne ne le revit jamais. Après de très longs mois d’absence, ce dernier refait surface, mais il n’est plus le même… Le marionnettiste va ainsi transformer chaque être jovial de Carnivalia en   » toutvides  » , qui comme le nom l’indique, sont des êtres sans cervelle qui détruisent et ravagent le monde. Rien d’innovant, le scénario reste dans la veine des autres épisodes mais reste néanmoins charmant et convient amplement à l’univers Little Big Planet. Le fait d’aider les différents personnages renforce la proximité avec le scénario et pousse le joueur à se donner corps et âme afin d’aider les êtres peuplants Carnivalia.

Réalisation : 

L’univers carnavalesque est un excellent choix de par la possibilité de créer un espace haut en couleur. Double Eleven nous sert un opus fort d’une réalisation de haut vol. Saluons tout d’abord le Level-Design et le travail exercé sur les différents niveaux du mode Histoire. Aucun de ses grands frères n’ont été à ce jour aussi aboutis. Little Big Planet atteint un niveau des plus appréciable, jeux de lumières, travail des textures… nous sommes face à un épisode détrônants bien des jeux de plateformes 😉 , tout en gardant les aspects propres à la licence. Les cinématiques, elles aussi bénéficient d’une mise en scène  digne des plus grandes licences Hollywoodiennes ( bon ! j’en fais trop, mais on en est proche quand même… ) 😀 On retrouve très nettement les codes qui ont fait le succès de la série et bien que de grosses innovations aient vues le jour, vous retrouverez votre POD, vos 3 planètes, votre système de points… Rassurez-vous, vous ne serez pas dépaysés.

Jouabilité :

Comprenez que vos extrémités jouerons une importance colossale tout au long de votre épopée. 😆 Le système Playstation Vita est entièrement utilisé, non pas d’une façon futile ni  » vitrine  » mais bien de façon habille sans être redondant. On notera par contre, la non-commodité des fonctions tactiles à certains moments ,et surtout, depuis le pavé tactile arrière durant les phases de plateformes. Le tactile n’est pas indispensable mais apporte une touche de fraîcheur par rapport à la jouabilité initiale aux boutons ( de toute façons on aurait rouspété si y’avait pas eu de tactile :p ) et il est assez sympathique de pouvoir interagir directement dans le décor surtout dans le mode créatif. Le tactile intervient énormément dans les divers niveaux annexes ( mini jeux ) mais ces derniers requièrent pratiquement tous l’intervention d’un deuxième joueur. Alors certes, le titre se veut communautaire, mais pour les solistes, vous vous contenterez de l’aventure principale et oublierez les mini-jeux…

Durée de vie :

Touchons dés à présent un point sensible et très irritant. On aura connu des titres plus longs, mais là, seules 5 petites heures vous suffiront en ligne droite à boucler le jeu. Double Eleven se reposerait il sur les niveaux de la communauté ?! ( Non , quand même pas 😮 ) Il y a lieu de se poser la question. Comptez quelques petites heures supplémentaires si vous voulez récupérez toutes les bulles de récompense, scorer et faire les quelques mini-jeux. L’investissement est finalement rentable de par vos niveaux et ceux de la communauté. On reste tout de même sur notre faim, quand, après 5 mondes la fin pointe le bout de son nez… Pour rattraper le tir, une fois le mode Histoire terminé, un monde arcade se débloque, une fois de plus pour rajouter quelques heures, mais d’un point de vue objectif les jeux arcades n’ayant aucun rapport avec l’univers LBP, ils ne sont que de peu d’intérêt… 😦

Bande son :

Rien à redire, la bande son est un point fort ! Les doublages promus à cet opus portable sont de très bonne augure, les voix collent assez bien à la personnalité de chaque personnage, tout comme les pistes son, en totale adéquation avec l’univers dans lequel vous évoluerez. Dans un trip’ mélangeant musique de carnaval et électro’, Little Big Planet détonne dans tes oreilles, et ça c’est cool !

Bien qu’il soit très bon sur tous les points, il est dommage que sa durée de vie soit en dessous de sa qualité globale. Hormis ce point, Double Eleven pour son premier LBP a fait un très bon travail et l’attente pour cet opus est au niveau de nos espérances. On espère bien évidemment un nouvel épisode très prochainement ! 😉 Double Eleven volera t-il la vedette a Media Molecule ?!

Note : 16/20

[ Compte Rendu ] Soirée Playstation : All-Stars, LBP Vita, LBP Karting ! Une pure folie

Le quotidien ordinaire est bien éloigné de mon état d’esprit , ma vie  étant rythmée d’imprévus, de soucis mais aussi, de bonheur, de joie et d’allégresse ! Ainsi me l’a permis de vivre Playstation , et ce, le temps d’une soirée placée sous le signe de la fête et de la toile de jute ! C’est après une journée de boulot bien remplie vint le moment de me poser, avec miche de pain et saucisson. Seulement voilà… quelques minutes plus tard, ma boite mail m’indiquait qu’ une soirée Playstation se déroulait et à laquelle j’étais cordialement invité. En moins d’une heure et demie, il m’a fallu me préparer ( ne rien oublier ) et filer en direction du 11éme arrondissement pour une avant-première d’exception présentant pour la première fois en France les trois dernières  plus grosses licences de la firme : Litlle Big Planet Vita, LBP Karting et le fameux Playstation All Stars Battle Royale. Un condensé explosif agrémenté de petits fours, je dis oui !

Pour l’inauguration de ces quelques titres, Playstation avait élu domicile dans l’atelier de la rue Basfroi jouxtant une petite quincaillerie ayant gardée son aspect d’antan. L’atelier sur deux étages nous offrait la possibilité de vagabonder où bon nous semblait et chaque titre était disposé à un endroit stratégique de la pièce. En plein centre, le fameux gros titre sur lequel Playstation mise beaucoup : All Star Battle Royale, reprenant les personnages des divers soft de la firme. Nous avons pu tout au long de la soirée nous affronter par groupe de 4 sur les télés centrales mais aussi sur les bornes prévues à cet effet. Le sourire aux lèvres, j’ai pu en découvrir un peu plus et tâter  habilement de la fonction Cross Play qui permet de combattre entre Vita et PS3.

La version proposée n’étant pas finale, seul cinq univers ( God of War, LBP … ) et cinq personnages ( Drake, Twisted Metal … ) nous étaient proposés. J’ai choisi de combattre avec la grosse Princess sur l’univers de God of War 😆 . Le jeu est de toute évidence, un fan service pour les habitués de l’univers Playstation mais aussi un bon titre familial et convivial à jouer entre amis. Mais, dés lors, il est un peu dur de se familiariser avec les touches et les indications sur l’écran. Tout parait un peu brouillon au début, on ne sait plus trop ou chercher son personnage, les actions sont réactives et la multitudes de personnages présents à l’écran confond nos actions avec celles de notre adversaire. Ce n’est sûrement qu’une question d’habitude me direz-vous ?! 

Chaque perso est accompagné d’un acolyte géré et choisi par l’ IA. Bien que la comparaison soit trompeuse, All Star Battle Royale s’inspire de SSBB sans lui pomper toutes ses idées et tout en gardant une patte artistique extraite de l’univers Playstation. Le soft est indéniablement beau et les décors en mouvement proposent une interaction intrusive pendant le combat. Deux mots sur le Cross Play : je n’ai rencontré aucun souci durant ma phase de jeu, le titre ne perd en rien sa qualité graphique, et aucun freeze ni bug n’est à dénombrer durant les 3 bonnes heures de jeu qu’a enduré la Vita. Pour un confort visuel, j’ai préféré regarder l’écran de la portable mais il est tout a fait possible de s’en servir comme manette et ainsi jouer tout en regardant l’écran de télé.

Chemin faisant, après une bonne phase de test rien de vaut un petit remontant, quelques bières et des petits fours autour d’une discussion entre collègues. J’ai pu essayer très brièvement LBP Vita mais je ne me prononcerai pas pour le moment car je n’ai pu essayer qu’un seul niveau et à l’heure ou je vous parle je suis en train de le tester a la maison . D’un simple coup d’oeil, LBP Vita est quand même une grosse bombe qui fera son effet sur les joueurs. Retrouver Sackboy et pouvoir le transporter dans sa poche est un vrai plaisir 😀 , les fonctions tactiles offrent un vrai renouveau et permet une interaction avec le décor habillement pensé. Les décors, mais surtout l’histoire de ce 3éme opus est encore plus mignonne que les précédentes… L’action se déroule dans un univers de carnaval assez chaleureux. Je n’en dirai pas plus, je vous renvoie à mon écrit très prochainement.

LBP Karting était en effet présent, mais par souci de temps je n’ai pu y poser mes frêles mains. Mais, croyez moi, ça promet aussi ! Durant la soirée ( je vous passe la dégustation de petits fours  ) je fut interviewé par la télévision afin d’exposer mon point de vue sur Little big Planet Vita mais surtout sur Sackboy, beaucoup de stress, beaucoup de pression pour mon premier passage à l’antenne, avec une assurance digne d’un pro, et toujours le sourire au lèvres. Une bonne dizaine de questions m’ont été posées, et en conclusion, l’applaudissement du perchiste, agréablement surpris par ma prestation. Je vous renverrai  la vidéo dés qu’elle sera en ma possession,vous jugerez …

Cet avant-première s’est soldée par une conférence qui expliquait les intérêts de la firme, ses enjeux, le nombre d’exemplaires vendus, mais aussi le buzz qu’a pu faire le petit Sackboy. Après avoir fait un gros bisou à tout le monde, je suis passé par l’accueil pour récupérer mon lot de cadeaux. Au total, une version-presse de Little Big Planet ” Jeux de l’année “, un porte-clé a l’effigie du héros, une palette d’autocollants et un vrai petit carnet  » Moleskine «  Little Big Planet.

En conclusion, une très belle soirée, de belles rencontres et surtout de très beaux titres qui arriveront chez nous dans quelques semaines LBP Vita ( le 19 Sept ) LBP Karting ( 7 nov ) All Stars Battle royale ( 21 nov ) Encore un grand merci au staff’ et à tonton Playstation de m’avoir permis de découvrir en avant-première française ( avant les journalistes ) les jeux de demain !

[ News…Bref ] Une date pour Little Big Planet Ps Vita

On dit souvent de Juillet et Aout que se sont en terme de sortie de jeux vidéo des mois plutôt vides, rassurez vous je ne vous direz certainement pas le contraire dans ces quelques lignes ! Mais une chose est sure, dés la rentrée scolaire les blockbusters de cet hiver vont commencer à pointer le nez dehors. Parmi les titres les plus attendus et nombreux le sont, Little Big Planet a enfin dévoilé sa date de sortie  fixée au 19 Septembre 2012 dans nos contrées française 😉 Little Big Planet n’est pu une surprise, le titre promet déjà un univers des plus charmant. Carnavalia sera la planète dans laquelle vous évoluerez, tout en profitant des fonctionnalités diverses et tactiles de la console. Little Big Planet c’est Sackboyeusement bien !