[ On blablate... ] Votez pour moi !

GBA 2014

Bonsoir bande de pingouins ! :) Aujourd’hui je vous annonce officiellement ma participation aux Golden Blog Awards, cérémonie qui récompense les meilleurs blogs dans chaque catégorie. Bien évidemment et comme à mon habitude je participe à la section Jeux Vidéo dans laquelle j’ai fini 7éme  en 2012. Je retente une nouvelle fois l’expérience pour espérer gagner cette fois-ci. Vous êtes de plus en plus nombreux à me lire, mes articles sont totalement gratuits et me demandent à moi et à mes rédacteurs beaucoup de temps. Maintenant à moi de vous demander aussi un petit truc ! Il faudrait voter pour moi chaque jour et ce pendant près de deux mois. Chaque jour un clic, un vote et grâce à vous je pourrais peut-être gagner, cela vous prend 30 secondes par jour et pour moi et mon équipe cela représente beaucoup :D Un gros merci à ceux qui prendront le temps de voter ;)

Pour voter cliquer ici :  et, une fois sur le site cliquez à gauche sur le gros bouton " JE VOTE !

[ Concours ] Gagnez Driveclub sur PS4 !

driveclub

Salut bande de pingouins ! Cela faisait longtemps que je ne vous avez pas proposé un petit concours. Aujourd’hui, on remet ça avec un jeu sur PS4 et pas n’importe lequel, puisque c’est Drive Club.

Comment Participer :

Lisez l’article suivant  : http://toutchilink.com/2012/04/02/presentation-top-10-des-jeux-les-plus-rares-au-monde-part-12/  et répondez à la question suivante dans le formulaire ci dessous !

Augmenter vos chances :

Pour augmenter vos chances, rien de plus simple :)

1. Likez la page Facebook Officielle

2. Partagez cet article sur Facebook et/ou Twitter

Le concours, se terminera le 7 Octobre à 00 h 00. Le gagnant sera tiré au sort, et recevra un mail de confirmation.  :)

 

[ Dossier ] Top 20 des personnages de jeux vidéo les plus kawaii

1073524__cute-pokemon_pChalut les poutounours ! Nous voici de retour avec un nouveau top 20 et cette fois ça envoie du lourd ! Et oui, hommage à ces petites choses toutes mignonnes qui égayent vos sessions de jeu. Voici donc ni plus ni moins qu’un top 20 des personnages tout choupinous et kawaii dans les jeux vidéo. :)

[Critiques] Puella Magi Madoka Magica / Doki Doki – Vol. 1 et 2

manga

Puella Magi Madoka Magica est avant tout un anime sorti le 7 Janvier 2011 au Japon qui a bouleversé le genre du Magical Girl en y apportant de la maturité dans cet univers qui semblait à l’origine "rose-bonbon". Ici nous sommes en présence des adaptations manga qui sont sorties peu après en Février 2011 (Japon) en se basant sur le script de l’anime.
Cependant est ce qu’il suffit d’adapter un succès de l’animation pour en faire un bon manga ?
C’est ce que nous allons voir tout de suite ! :)

Dans le premier volume, nous vivons le quotidien de la jeune et candide Kaname Madoka , collégienne tout à fait ordinaire, jusqu’au jour où elle se retrouve face à une mystérieuse élève transférée qu’elle a déjà vu dans un rêve, Homura Akemi qui semble la mettre en garde contre quelque chose. A partir de cet instant les choses se précipitent pour Madoka qui se retrouve alors mêlée dans une lutte entre les sorcières (qui ne sont pas comme vous l’imaginez) qui poussent les humains à commettre l’irréparable, contre les Puella Magi qui répandent l’espoir en chassant ces mêmes sorcières.  Cependant les choses sont bien plus complexes qu’il n’y parait !

En ce qui concerne le 2ème volume nous y allons crescendo vers quelque chose de plus mature et obscur sur les Puella Magi, dont l’existence et l’avenir semble en réalité plus tragique qu’on pourrait le croire… Je n’en dirai pas plus car je risquerai de vous spoiler des éléments très intéressants ;)

madoka

Les 2 premiers tomes réussissent à merveilles à conter le scénario de l’anime en version manga, les dessins sont très proches de l’anime, voire meilleurs, la mise en scène est tout aussi bien, on perd un peu en contenu comme les bandes-son. Les couleurs retranscrivent mieux les apparitions des sorcières ainsi que les voix.
Cela n’en fait pas pour autant un mauvais manga ! L’essentiel de l’anime est bien là : son scénario et Doki Doki édite donc bien un manga de qualité !

Puella Magi

Le mot de la fin : Si vous n’avez jamais vu l’anime je vous conseillerais ces mangas si vous n’avez pas beaucoup de temps libre, en revanche si vous en avez et que vous voulez une expérience optimale regardez l’anime en priorité ! Il y’a même un film qui complète le tome 3 et les 12 épisodes de l’anime ;)

[ Présentation ] Un disque dur en ouifhie !

wdfMP_Wireless (4)

Western Digital, société créée en 1970 et actuellement leader sur le marché du disque dur, cherche, pour les 10 ans de sa gamme My Passport, à renouveler cette même gamme. J’ai donc eu accès à un éventail de produits dont une nouveauté qui est particulièrement intéressante, le My Passport Wireless.

Le My Passport Wireless répond avant tout à une utilisation nomade et est destiné aux professionnels. Mais pourquoi ? Et bien l’intérêt de ce disque dur externe est qu’il est sans fil c’est à dire qu’avec une connexion ftp, on peut y accéder. En gros, vous avez un appareil compatible, vous pouvez stocker les données directement dessus sans passer par une quelconque carte sd. Hormis cet atout indéniable, il possède une autonomie de 6h en lecture, 20h en veille, ce qui permet une utilisation journalière pour le travail.

Comme tout disque dur, vous avez la possibilité de choisir entre différentes capacités allant de 500 Go à 2 To et tout ça en usb 3.0 car oui, malgré qu’il dispose d’une connexion sans fil, on peut le connecter directement à d’autres appareils en usb. :) Il permet aussi de synchroniser vos données sur les différents cloud que vous utilisez et même de faire du streaming sur votre smartphone ou votre télé. Bon malgré tout, il a un défaut, c’est un hdd ce qui n’est pas recommandé pour une utilisation nomade malgré qu’il possède une couche de protection épaisse à l’intérieur. On espère donc pour l’avenir, umodèle similaire avec un disque dur ssd.

Que dire de plus, un produit très intéressant, sans fil, pour un prix avoisinant les 120€ contre 100€ pour un modèle filaire !  :)

[ Critiques ] Le Garçon et le monde

182930

Le Garçon et le monde (O Menindo eo mundo en portugais)  est un film d’animation brésilien, réalisé par Alê Abreu et qui a remporté le Cristal du long métrage au Festival international d’animation d’Annecy au même titre que Porco Rosso de Hayao Miyazaki ou Kirikou et la Sorcière de Michel Ocelot ainsi que de nombreuses mentions dans d’autres festivals…rien que ça ! :D

Dans ce long métrage nous vivons l’histoire d’un jeune garçon (son nom n’est pas cité dans le film) vivant paisiblement dans sa petite maison dans la prairie avec ses parents, près d’un environnement naturel, plein de vie et de couleur où le garçon s’y amuse beaucoup. Cependant le père doit quitter le doux foyer afin d’aller travailler en ville, le garçon vit alors difficilement cette séparation et décide donc de partir à sa recherche.
C’est dans cette quête qu’il découvrira les aspects sombres de notre société de consommation
Le garçon retrouvera-t-il son père bien aimé dans ce nouvel environnement hostile ?
La réponse se trouve dans le film ;)

2014-0130_15-15-09-I1-Garcon et monde_0001

Alê Abreu signe une œuvre poétique, enfantine et bouleversante, en effet le film ne contient quasiment aucun réel dialogue (il y’en a très peu et on entend du portugais inversé), vous devez suivre le fil de l’histoire en vous concentrant sur les images et la musique qui est très bien composée pour les différents moments du film (différents artistes ont travaillé la dessus). Le style graphique adopté est volontairement calqué sur ce que pourrait dessiner un enfant, ce qui rend l’histoire assez touchante car il y’a une certaine innocence qui s’en dégage. Les différentes couleurs utilisées rendent le film par moment très joyeux mais aussi très angoissant et tout les éléments de l’histoire sont très facilement compréhensibles.

Le brésilien aborde des thèmes adultes dans ce film à destination des enfants comme la pauvreté, l’industrialisation, la société de consommation ou encore le fatalisme du temps qui passe, de manière intelligente sans trop en faire.
La question est : Est-ce-que les enfants comprendront bien le message du film ?
Je l’ignore mais je sais qu’une petite fille dans la salle de projection a pleuré à la fin, c’est un début de réponse peut être ! :(

497788

Le mot de la fin : Si les graphismes enfantins ne vous déplaisent pas trop et que vous savez apprécier une œuvre dans son ensemble en toute simplicité, n’hésitez pas à le voir :)
Sinon vous pouvez toujours le proposer à des/vos enfants qui , je pense, seront bien réceptifs à l’œuvre d’Alê Abreu !
La date de sortie ? 8 Octobre 2014 (notez le bien !)

[ Dossier ] Top 20 des gadgets inutiles mais donc indispensables

lego clé

Hey bande de poneys ! Quoi de mieux pour finir l’été qu’un petit top 20 de ces petites choses qui nous font toujours sourire mais qui sont totalement inutiles. Une maison tank pour chat, un bazooka à sushi ou encore  un sabre laser pince, il y en a pour tout les goûts. Du plus stupide au plus invraisemblable, ces gadgets vont révolutionner votre vie….. ou pas ;)

Bon soyons honnête, sa ne sert a rien mais qui dit inutiles dit forcement indispensable ( en tout cas pour la demi pinte de bière) Enjoy :)

[ Test ] Risen 3 : Titan Lords / PC

risen3Piranha Bytes, célèbre pour la série de rpg Gothic, nous livre cette année la suite de son autre série avec Risen 3 : Titan Lords. Se déroulant dans une partie de l’univers de Risen 2 : Dark Waters, le jeu a la lourde tâche de corriger les erreurs de son prédécesseur. Pour ma part il a réussi ! :)

Scénario :

Vous incarnez le fils de Barbe d’Acier qui, comme son illustre père, est un pirate. Avec votre sœur, Patty, vous êtes à la recherche d’un trésor sur une île quand vous découvrez une grotte d’où surgit un seigneur des ombres qui vous vole votre âme, rien que ça. Votre but est donc de la récupérer afin de ne pas devenir un sbire à sa solde, mais vous découvrez bientôt que les ombres cherchent à détruire ce monde et que vous pouvez les arrêter.

Bon le scénario est plutôt classique avec le héros qui se fait embarquer contre son gré dans quelque chose qui le dépasse mais vu que c’est le héros va falloir s’occuper de sauver le monde, mais malgré ça c’est sa force car Risen propose un univers complexe où se mêle une multitude de personnages différents avec chacun leur histoire et leurs propres quêtes. En effet, ce volet de la série marque le retour de la magie et des factions ! Vous pouvez donc rejoindre au choix les pirates voodoo adeptes de la nécromancie et des maladies, les gardiens qui sont des mages de combats maîtrisant différents sorts à l’aide de cristaux ou bien les chasseurs de démon plutôt orientés combattant corps à corps renforcé à l’aide de magie noir. A vous de choisir laquelle des factions vous convient le mieux !

Réalisation :

Graphiquement, ben, on en prend plein les yeux ! Le jeu propose un univers de plusieurs îles qui ont leurs propres faunes, flores et terrains. Aucunes ne se ressemblent et possèdent leurs propres thèmes allant de la jungle luxuriante à la montagne plongée dans les ténèbres. Un régal pour les yeux et pour couronner le tout, un style graphique franchement sympa qui reste dans la continuité de Risen 2. Car en effet, on pourrait à s’y méprendre que l’on joue au 2 et non au 3. On constate donc que graphiquement le titre n’a pas beaucoup évolué, mais que techniquement, Piranha Bytes a révisé sa copie afin de corriger les bugs graphiques récurrents dans leurs jeux ce qui est chose faite ! ;)

risen-3-scenery

Jouabilitée :

Aïe ! Ca pique ! Voilà la grosse faiblesse du jeu, le système de combat est remanié, mais reste rigide. Il repose sur un système de combat avec des combots où l’on doit alterner entre attaque, esquive et défense afin de vaincre ses adversaires. Au début, la prise en mains est difficile et la mort rapide, mais une fois domptée, les combats deviennent assez simples pour peu que l’on se prépare bien ou qu’on utilise les sorts d’une des factions de Risen. Au bout de plusieurs heures de jeu, le jeu devient facile et l’on se rapproche plus d’un hack’n slash que d’un rpg exigeant. Malgré ça, différents styles de jeu sont au programme en fonctions de votre spécialisation  et de votre faction. Les entraineurs sont là aussi prêt, contre un peu d’or, à vous former dans les métiers ou bien à renforcer vos capacités de combat déjà existantes.

1298707-risen-3-titan-lords

Durée de vie :

Le gros point fort du jeu ! Une montagne de quête disponible qui vous fera voyager entre les différentes îles de Risen et qui ne vous laisse aucun répit même avec les quêtes secondaires. Cependant, petit bémol, les quêtes sont plutôt inégales dans leurs écritures avec des doublages plus ou moins convainquants. A noter que la traduction française du titre est bien réalisée et agréable à lire.

Et si les quêtes ça vous botte moyennement, partez à l’aventure ! En effet, à côté de la grande richesse de quête, l’exploration fait partie intégrante du titre. Chaque île possède ses lieux secrets et ses trésors qui se résument à de l’équipement ou à des matériaux, mais il y a aussi les objets légendaires conférant un bonus permanent à vos statistiques. Le jeu pousse d’autant plus à l’exploration grâce à un système de point de téléportation qui n’est utilisable que si vous y insérez une pierre de téléportation se trouvant aux alentours du point.

risen-3-titan-lords-view

Bande son :

Très bonne, adaptée à chaque situation et à chaque environnement. Les musiques sont bien dosées pour ne pas masquer les ambiances sonores qui sont juste sublimes. Du craquements des branches en passant par le bruit des animaux et le fracas de l’arme sur l’armure. Tout y est pour vous immerger dans l’univers de ce troisième opus.

Après avoir passé énormément d’heures dessus, le plaisir est toujours là. Le titre propose un univers riche et beau que l’on a envie de découvrir et qui est immersive à souhait, mais on regrette une lourdeur et une rigidité dans les combats masquées par une ambiance et un univers enchanteur. On vous le recommande chaudement :)

Note : 15/20

[ Critiques ] D.Gray-Man / Glénat – Vol.1

DGM Vol 1 présentation

Imaginez un XIXème siècle où vous suivez les aventures d’un jeune anglais Allen Walker dans sa lutte contre le maléfique et rondouillard Comte Millénaire mais surtout contre ses armes les akuma (démon en japonais)… des êtres abjectes issus d’un mélange d’âme humaine, de tragédie et de mécanique dont l’unique but est l’anéantissement de l’humanité, voilà ce qu’est grosso-modo D.Gray-Man.

illustration 1 DGMAllen a pour particularité d’être un exorciste (pas comme dans le film hein ! ;) ), un élu de Dieu qui se voit accordé le pouvoir permettant de lutter contre le Comte et ses akuma, le pouvoir d’un cristal divin,  "L’innocence" qui a déjà permis de vaincre le Comte il y’a 7000 ans mais qui s’est dispersée durant le Déluge, car oui dans D.Gray-Man la Bible est clairement une source d’inspiration pour la mangaka Hoshino Katsura. Je ne vous en dirai pas plus ;)

Le style graphique est assez gothique, on pourrait se demander si l’inspiration biblique ne serait pas une sorte d’excuse (pour notre plus grand plaisir) pour justifier ce style, les personnages sont bien dessinés avec des décors plutôt détaillés. On nous fait bien ressentir les thèmes de la croyance, de la mort et de la tragédie car ils sont régulièrement mis en avant.

illustration 2 DGMLes 7 chapitres de ce volume 1 sont bien construits, on ne ressent aucunement ce sentiment de répétition que l’on peut retrouver dans d’autres mangas que je ne citerai pas. On s’attache facilement aux différents personnages secondaires qu’Allen rencontre durant les 7 chapitres, ils ne sont pas vraiment stéréotypés, mais juste comme il faut. De plus chaque chapitre nous donne toujours des informations souvent intéressantes et essentielles sur Allen ou les éléments qui l’entourent ce qui donne à D.Gray-Man une profondeur qui le rend vraisemblable.

Glénat qui s’occupe de l’édition française a repris la même couverture que la version japonaise en centrant juste le nom de la mangaka. Les pages sont bien imprimées et la police de caractère bien lisible, on peut aussi ajouter qu’il y’a des fiches personnages entre chaque chapitre avec les commentaires de l’auteure ce qui est toujours un plus à prendre :)

Le mot de la fin : Je vous conseille donc vivement ce volume 1, à savoir que pour le moment 24 volumes sont sortis à ce jour en France et que malheureusement la série semble connaître une pause de plus d’un an au Japon.
Donc si vous devenez fan de la série, armez-vous de patience ;)

[ Critiques ] Puella Magi Madoka Magica / Tome 3

puella-magi-madoka-magica,-tome-3-1900862-250-400Les séries des Magicals Girls sont connues et reconnues pour avoir un univers rose et joyeux mais c’est totalement l’inverse que nous proposent les éditions Doki Doki avec l’adaptation en manga de Puella Magi Madoka Magica, un anime japonais qui a eu un énorme succès sur l’archipel nippon. Sombre et mature, voilà l’univers qui vous attend.

Le 3ème tome marque la fin du manga et donc la résolution de l’intrigue. Sans trop vous spoiler, on apprend la vraie nature des sorcières et comment elles apparaissent. De cette révélation, on découvre les motivations cachées des incubateurs dans leur quête incessante de nouvelles puella magis. Mais aussi, le plus important, pourquoi Homura cherche à empécher Madoka de devenir une puella magi et aussi la relation qui les unit. En somme, révélations et rebondissements au programme. :)

Madoka-Manga-Screenshots-SPOILERS-puella-magi-madoka-magica-33546980-789-751Que dire de plus que ce qui a déjà été dit pour l’anime, ce tome conclut une série qui a su rendre un genre plus mature tout en collant à l’univers des magicals girls et sans le dénaturer. Le tome 3 résous l’intrigue tout en rappelant que le pouvoir de l’amitié est plus fort que tout… quoi ça sonne mal dans ma bouche ? Bon ok, malgré un scénario travaillé, le tome 3 déstabilise un peu le lecteur en mêlant dans une 1ère partie la fin des évènements qui ont commencé dans le tome 2 tout en montrant le passé de Homura, mais de façon maladroite. Mais le titre possède de solides bases avec son scénario qui a déjà fait ses preuves.

1123

Le mot de la fin : Puella Magi Madoka Magica réinvente le style présent dans les séries de Magicals Girls en le rendant plus mature avec un univers plus sombre. A conseiller aux fans qui ont déjà vu l’anime et aussi à ceux qui ne l’on pas vu. :)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 090 autres abonnés

%d bloggers like this: