[ Critiques ] Guskô Budori no Denki

ycPLxgPZnnRVFFsKvylN08NKtuv

On avait plus entendu parler de Gisaburo Sugii depuis 1995 lorsque sortait Street Fighter II. Néanmoins, presque 10 ans plus tard, il revient dans petit AnimeGuskô Budori no Denki ou L’Étrange Voyage de Budori. Adaptation d’un roman de Kenji Miyazawa (1932), il conte l’aventure de Gusuko Budori, jeune chat délaissé par ces deux parents, qui va partir à la recherche de sa petite sœur mystérieusement enlevé :)

Budori et sa famille vivent dans la grande forêt au nord d’Ihatov, la vie y est douce et les terres sont très fertiles . Tout ce passait magnifiquement bien pour eux, chaque printemps était ensoleillé jusqu’à une année où l’hiver ne se termina jamais. Les récoltes devenaient quasi-nul et la famine commença. :(  Malheureusement, ce ne sera pas le seul souci de Budori. D’abord son père, un bûcheront reconnu, prit de folie, décide au milieux de la nuit de sortir dans la forêt alors qu’une tempête de neige glacial s’abat a l’extérieur. Puis, c’est sa mère qui décide de quitter le foyer afin de retrouver son père dans la forêt. Et enfin, cerise sur le gâteau, c’est sa petite sœur Neri qui va se faire "Kidnappé" ( pour ne pas dire Catnappé ^^ ) par un mystérieux chat aux pouvoirs magique impressionnant et habillé d’une grande cape violette. Désormais plus seul que jamais, le jeune Budori, va partir à la recherche de sa petite sœur le long d’une aventure dans laquelle il va faire de belles ( et moins belles ) rencontres.

Guskou_Budori_02

Le long de cette aventure Gisaburo Sugii va nous rappeler toute les valeurs nobles qui sont celle du travail et de la solidarité grâce au personnage de Budori qui, étant encore très jeune, aura l’occasion d’apprendre toutes ces valeurs à travers toutes ses péripéties. ( et par la même occasion, d’apprendre ces valeurs aux personnes qui visionnerons L’Étrange Voyage de Budori. Toutefois, l’idée de faire réfléchir les personnes sur ces valeurs par le biais d’un personnage peut rendre ce dernier peu intéressant. :( Car il est vrai que le personnage de Budori manque assurément d’intérêt… Connaissent rien du monde qui l’entoure, il ne prend la parole que pour interroger les protagonistes qu’il croisera le long de sont périple. Et il n’y aura pas de réel parti prit par ce personnage. Cela rend Budori peu intéressant ( comble pour un personnage principal auquel, généralement, le visionneur devrai s’attacher et même s’identifier ) le long de son aventure qui se traduit par un apprentissage de vie. Cet anime reste néanmoins, visuellement très sympathique à voir. Car, en effet , Budori va nous amener a voir différents paysages et environnements magnifiques qui rattrape légèrement le manque d’intérêts de l’histoire. Merci à Yukio Abe le directeur artistique de cette anime ;)

Guskou_Budori_03

Le mot de la fin : Quoique très sympathique a voir, le scénario de Guskô Budori no Denki reste beaucoup trop plat. Mais il vaut tout de même le coup d’être vu. Afin de vous en faire votre propre opinion, allez le voir le 27 août 2014 à sa sortie  

[ Apercu ] The Fall / PC

the fall

Cette semaine j’ai eu le courage de me remettre au PC, et de jouer à The Fall, un petit jeu amateur, qui n’a de petit que son prix, mais qui somme toute à l’air excellent ;)

Vous voila dans la peau d’une combinaison robotique avec un humain à l’intérieur, seulement voila, l’humain qui s’y trouve est décédé, c’est donc la combinaison elle même, doté d’une intelligence artificielle, qui reprend le contrôle afin de sauvegarder l’humain. The fall est un petit jeu d’aventure mélangeant l’énigme à la plateforme, à mi chemin entre Limbo et Flashback. Un jeu en deux dimensions, plutôt réussi, ou vous devrez avancer de façon linéaire dans un environnement peu rassurant !

the fall

Durant l’aventure et selon un scénario bien pensé vous devrez faire des choix, ces derniers, vous demanderont toujours de choisir entre vôtre nature même de robot, ou la protection de l’humain qui est en vous. Il vous faudra donc opter pour la bonne solution, sans quoi le scénario pourra changer radicalement, bien que la trame scénaristique fera en sorte de vous re-proposer sous une autre formulation le choix précédemment refusé ! Côté réalisation, le jeu se rapproche  d’un petit dessin animé, incluant de magnifiques jeux de lumières et une ambiance des plus angoissantes. Un très bon point ! :)

Chose amusante maintenant, à chaque checkpoint rencontré, il vous sera possible d’accéder à l’intérieur du robot, c’est à dire, à son BIOS ( comme sur PC ^^ ) et ainsi changer de multiples choses, afin de gagner de l’expérience et augmenter vos compétences. Une bonne idée des développeurs !

the fall

Son seul point faible, et il en faut bien un, est le fait de choisir entre jouer à la manette ou au combo souris-clavier. Pour un confort de jeu optimal il est évident que la visée à la souris, pour la défense et l’attaque est préférable, cependant pour l’interaction avec le décor, c’est la manette qui l’emporte. Le choix est donc dur à faire ! Je vous laisse le libre arbitre…

Son prix, 9 €, son temps de jeu, 8h, soit 1 € de l’heure, 10 fois moins que le SMIC horaire, on s’en sort plutôt bien ! :)

PODCAST : Le problème de l’imprimante 3D

Avez-vous peur des imprimantes 3D ? Dites moi si ce podcast vous à plu ou déplu, j’attends vos retours avec impatience  ;) Le dossier sur le problème de l’impression 3D arrivera bientôt sur le blog. A ciao les z’amis ! 

[ Aperçu ] Sniper Elite III / PC

Sniper-Elite-III-Prone-vs-Tent-Guard

Ce week-end entre deux sorties parisiennes, j’ai eu la chance de tester le tout dernier épisode de la série des Sniper, Sniper Elite III. Deux cookies à la main, ma souris et mon clavier… à moi l’après midi de folie !

Comme vous le savez surement Sniper Elite est une série qui ne s’adresse pas à tout le monde, bien qu’il y est un effort constant qui tend à populariser le titre, au grand damne des plus puristes d’entres nous. Sniper Elite III s’inscrit dans cette popularisation, mais reste néanmoins très exigent sur certains points, explications. Désormais, vous n’êtes plus dans l’Allemagne Nazis des années 30… Changement d’air et changement de couleur, vous voila maintenant en Afrique du Sud :) Et qui dit Afrique, dit bien évidement mondes ouverts et libertés.

Tout ceci est en effet respecter dans ce troisième épisode, puisque ce dernier bénéficie de maps gigantesques et d’une non-linéarité.  Désormais, plusieurs objectifs vous seront proposés, à vous de les réaliser comme bon vous semble.

1400854987-5-1400920114

Néanmoins, garder à l’esprit que les objectifs secondaires restent tout de même assez répétitifs : désamorçage d’un canon, explosion d’un baril…ect. Mais vous serez tout de même contraint de vous y atteler, car chaque objectif réalisé vous permettra de remporter de l’expérience et ainsi vous pourrez bénéficier d’équipements supplémentaires. Une manière forcée d’allonger la durée de vie du jeu ( = replay value ).

Venons à présent sur un bon point, l’aspect graphique. Sniper Elite III est nettement plus joli que ses prédécesseurs, mais pour un jeu disponible également sur PS4 ce n’est toujours pas ça ! Malgré d’excellents jeux de lumières, d’ environnements verdoyants et fouillés, certains éléments du décor reste figés à l’époque de la PS3.

Sniper-Elite-3-PS4

Dommage !  Il y a énormément de convergence qui font de de troisième épisode ni un " bon jeu " ni un " mauvais jeu ". Mais certainement un jeu qui ne restera pas dans les anales. Prenons l’exemple de l’ intelligence artificielle ( = IA ), celle-ci répond de façon ultra scripté,, et vous repére de façon automatique au troisiéme coup de feu tiré… pas au deuxième, ni même au premier :( Navrant ! Cependant, malgré un aspect infiltration peu réussi, le niveau balistique de cet opus est encore plus poussé qu’auparavant, une fois les assistances d’aide au tir, supprimés. Il vous faudra alors être patient pour atteindre votre cible. L’expérience de tir au sniper est alors poussé à son maximum et proche de la réalité.

Dernier point négatif, l’IA dispose d’un champ d’action et de recherche , c’est à dire qu’une fois sortie de la zone de recherche des ennemis, tout revient à la normale, exactement comme dans la série des GTA, où, une fois sortie du " cercle bleu ", plus aucun flic ne vous veut du mal…

 

[ Aperçu ] Shovel Knight / Wii U

Shovel Knight présentation

Il y a dans les méandres du monde des petites perles comme ce jeu d’action/aventure disponible sur Wii U. Totalement rétro, ce jeu signé Yacht Club Games rendra nostalgiques tous les « anciens » (pour ne pas dire vieux) fans de jeux vidéo ;)

Dans un monde entièrement en 8-bits, votre but sera de sauver votre bien-aimée de l’ignoble Enchanteresse le long de niveaux remplis d’ennemis faisant partis de l’Ordre de No Quarte.

Afin de sauver votre belle, vous incarnerez un chevalier munis d’une arme très spéciale. En effet, ce sera grâce à une PELLE que vous soumettrez tous vos ennemis ;) Pas commun pour un chevalier ! Votre pelle en main, vous aurez la possibilité de creuser votre chemin et même de déterrer des trésors cachés dans les différents niveaux.

Shovel Knight illustré

En parlant des niveaux, ils ont tous un grand nombre de possibilités : des surfaces glissantes, des mottes de terre qui craquent au premier coup, des arbustes qui se maintiennent en altitude une fois exhumés et autorisent un rebond comme tant d’autres éléments de décor, la poussée d’Archimède, des moments en ombres chinoises, des trompe-l’œil trahis par la pluie. Autant de possibilités qui rendent ce jeu, qu’on pourrait assimiler comme une tentative vaine de retour au style rétro, très original.

Malgré toutes ces possibilités, Shovel Knight se veut très compliqué. A la moindre erreur, vous aurez droit de recommencer ! Même si le nombre de vies est infini, vous mourez souvent…Très souvent ! Car le long de chaque niveau, vos sauts devront être parfaits (au centimètre près). Aussi, certains boss sont si compliqués à achever qu’il vous faudra peut-être des dizaines de tentatives avant d’y arriver. Certainement pour nous rappeler la difficulté des anciens jeux rétros  :)

Shovel Knight illustré 2

Niveau graphisme, Yacht Club Games ne s’est pas foulé sur l’aspect visuel ! Une palette de couleurs volontairement limitée pour rester totalement dans l’effet rétro ! Malgré tout, Shovel Knight reste tout à fait fluide et agréable à voir :)

Si pour certains Shovel Knight est un jeu tout à fait ringard, il est pour d’autres, un magnifique hommage aux jeux rétros au point même d’en verser une petite larme ;)

PODCAST : Hometown Story, monte ton commerce sur 3DS !

Alors, ca vous dit de monter votre petit commerce ? Dites moi si ce podcast vous à plu ou déplu, j’attends vos retours avec impatience  ;) A bientôt pour de nouveaux podcasts ! 

PODCAST : Mario Kart 8, klaxon moi ta carapace !

Les nouveautés de Mario Kart 8 vous plaisent ou pas ?  Dites moi si ce podcast vous à plu ou déplu, j’attends vos retours avec impatience  ;) A bientôt pour de nouveaux podcasts ;)

[ Présentation ] Top 5 des conseils pour photographier votre animal au ralenti Part. 2/2

2560x1440_fond-ecran-animaux-chiens-639

Quel angle de prise de vue ?

Essayez de photographier votre animal en vous positionnant à sa hauteur, jamais le contraire. En plaçant l’objectif à la hauteur du regard vous pourrez déceler des expressions étrangement familières comme la joie, l’excitation, l’impatience, la tendresse… Cela donnera à votre animal un côté plus humain faisant de lui un véritable membre de la famille :D Même si je suppose qu’il est déja pour vous !
Certains reflexs sont dotés d’un moniteur orientable grâce auquel vous pouvez prendre des photos depuis des angles originaux. Essayez par exemple de placez l’objectif en contre-plongée à ras-du-sol. L’animal donnera alors une impression de domination qu’il peut être intéressant d’exploiter. Ho oui t’aime ça dominer cochon (excusez-moi ) :D

nature-papier-peint-1920x1080-1391-1e17c49f

Comment réussir une séance photo avec un animal ?
Avant tout, vous devez vous assurer que votre animal réagit bien face à l’appareil photo. Dans le cas où l’animal est effrayé par le matériel, il suffit de proposer une récompense. L’animal comprendra progressivement qu’une gratification est associée à la présence de l’appareil.  Enfin, faites preuve de patience. Si vous avez l’impression de ne pas avancer, faites une pause et jouer à la babale avec lui sauf, encore une fois, si c’est une girafe, je doute qu’elle vous ramène la balle ^^

Une fois que notre chien est attentif, comment être sûr de faire un bon cliché ?
Il n’est pas évident de capturer de bonnes images d’un sujet mobile, mais il faut vous efforcer de faire la mise au point sur l’œil de votre animal : cela renforcera le côté vivant du portrait. Choisissez la valeur d’ouverture du diaphragme la plus faible possible (f/1.4 par exemple si votre objectif le permet) si vous voulez obtenir un joli fond flouté.
Si vous souhaitez rendre vos clichés plus inventifs, enduisez les dents de votre animal de beurre de cacahuètes ou de miel ; vous pourrez immortaliser des expressions étonnantes lorsqu’il tentera de lécher ces babines.

image16

Vous pouvez lui lancer une balle pour qu’il la rattrape ; il vous faudra vous habituer à lancer d’une seule main en tenant l’appareil photo de l’autre, mais vous serez d’autant plus heureux lorsque vous parviendrez à prendre une photo de votre chien sautant dans les airs. Utilisez de préférence le mode rafale et l’autofocus en mode AF-C (continu) pour mettre toutes les chances de votre côté.
Pour finir, il est indispensable d’avoir en toutes circonstances des friandises pour récompenser votre animal. Les séances photo ne doivent pas durer plus de quelques minutes consécutives car votre animal s’impatientera.

Quel appareil photo choisir ?

De quoi ais-je besoin pour photographier mon animal de compagnie ? La réponse est… tout dépend du résultat que vous souhaitez obtenir ! Mais dans la plus part des cas, ce n’est pas le boitier qui fait le rendu, c’est le réglage de celui-ci et ce que vous en faites. Nous pouvons donc nous accorder sur l’utilisation des gammes semi-pro de reflexs existants sur le marché.

[ Présentation ] Top 5 des conseils pour photographier votre animal au ralenti Part. 1/2

cat-animal-768x1366

Quel objectif utiliser ?

L’objectif est sans doute l’élément le plus important d’un appareil photo puisque il à le rôle essentiel de diriger la lumière jusqu’au capteur (qui traduit alors les photons en signaux électriques interprétés par le processeur). Choisir l’objectif qui vous convient est essentiel pour obtenir des photos qui vous plaisent.
Pour des portraits d’animaux, optez pour un objectif à grande ouverture comme le 50mm f/1.8 ou le 85mm f/1.8 qui permettront de bien mettre en avant le sujet par rapport à l’arrière-plan. Le 85mm ou toute autre focale un peu plus longue, resserrera l’attention sur le sujet, ce qui renforcera l’effet de mise en avant
Si vous préférez donner de l’importance à l’environnement qui entoure votre animal, optez pour un objectif grand angle comme le 10-24mm f/3.5-4.5, le 35mm f/1.8 ou le 17-55mm f /2.8.
Enfin, pour capturer de petit détails ou de petits animaux, un objectif "macro" comme le 40mm f/2.8 peut être utile, car il permet de s’approcher considérablement du sujet et de photographier des éléments que d’autres objectifs ne permettront jamais de rendre visibles.

wallpaper-animaux-hd-perche

En intérieur ou à l’extérieur ?

Premier conseil, si vous photographiez une girafe, mieux vaut pas  rester à l’intérieur :p
Commencez par prendre des photos de votre animal en extérieur. Les chiens se sentent généralement plus libres dehors et vos chances d’obtenir les résultats escomptés seront plus grandes. L’avantage de travailler en extérieur est que vous aurez plus de lumière naturelle à votre disposition ce qui vous donnera plus de liberté créative ;)

Grâce à cette grande quantité de lumière, vous aurez également la possibilité d’utiliser une vitesse d’obturation plus rapide, et de figer les mouvements de votre animal : de quoi le laisser gambader à loisir, tout en vous assurant un bon rendu sur vos photos.
Si vous travaillez en intérieur, pensez à utiliser le flash intégré à votre appareil photo ou à investir dans un flash externe plus puissant. Avec certains appareils photo, vous avez la possibilité de déclencher des flashs à distance afin de modeler des sources lumineuses.

[ Japan Expo 2014 ] Aperçu : Tales of Xillia 2 / PS3

Tales Of Xillia 2 PS3 présentation

Outre le stand de Nintendo, d’Evil Within, et de Riot, papa du célèbre League of Legend qui n’est plus à présenter, le studio Namco Bandaï nous présentait les différents jeux qui sortiront dans les prochains mois. C’est le cas de Tales of Xillia 2, mais oui si vous savez, vous le connaissez. En effet, ce titre fait partie de la mythique série des Tales of que les possesseurs de Gamecube nostalgiques n’ont pas oubliés. Avec un tel palmarès, difficile de résister à l’idée de l’essayer ;)

Le jeu n’étant pas très demandé, une attente de 5 min et hop, manette en mains et c’est à ce moment que je comprends pourquoi l’attente fut si courte. Il n’y a personne pour nous indiquer les contrôles hormis une petite feuille sous verre en dessous de l’écran de jeu ce qui n’est absolument pas pratique étant donné que pour la lire et essayer les différentes actions, il fallait que je sois a moins de 10 centimètres de l’écran. (Et oui je ne suis pas content ! Agreuh Agreuh). Cela peut paraître un simple détail mais c’est la première chose qui saute au yeux et donc notre première impression est négative. le joueur se sent tout de suite perdu et décide d’abandonner.

Tales Of Xillia 2 PS3 illustré

Passons ce problème, l’éditeur proposait une version d’essai qui comportait 15 min de jeu ce qui permet d’entrevoir une bonne partie du gameplay ainsi que son univers. Manette en mains, nous contrôlons un personnage  dans une sorte de laboratoire où le but est de retrouver une sorte de chimère. Il suffit donc de se déplacer de zone en zone afin de progresser dans le labo. Cette progression est ponctuée de combats que l’on peut éviter si l’on court vite ;) En effet, lorsqu’il peut y avoir un combat, un ennemi cherche à nous courir après et qui, une fois en contact avec nous, lance un combat. Celui-ci permet un affrontement entre les 2 groupes, je contrôlais Ludger Will Kresni, personnage principal de cet opus, muni de ses deux lames de corps à corps. Les combats sont très dynamiques car ils sont en temps réel, point fort de la série qui ne s’est pas contentée d’un classique système de combat au tour par tour. A l’aide de la touche croix, je peut attaquer au corps à corps un certains nombre de fois qui dépend de l’arme dont je suis équipé. Rond permet l’utilisation de compétences spéciales. Carré permet de parer et la touche triangle permet de mettre en pause le combat afin d’avoir accès à l’inventaire pour utiliser des objets ou bien pour prend le contrôle des autres protagonistes. Côté IA des alliées rien a dire, ils utilisent correctement leurs techniques et les soutiens tiennent très bien le groupe en vie :)

Une fois les menus fretins éliminés, la démo se termine par la chimère que l’on était venu trouver et le combat se révèle vite assez simple même si je ne pare aucune attaque et prend la totalité des dégâts, une simple potion suffit pour survivre et achever le boss. Graphiquement, le jeu est très correct avec son style manga et propose un univers intéressant et agréable.

Le titre fait honneur à sa série qui a perdu de sa prestance avec les deniers épisodes en date. A recommander à tout amateur de RPG :)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 100 autres abonnés

%d bloggers like this: