Comment gagner 100€/mois grâce à Pokemon, Yu-Gi-Oh ou encore Magic ?

Photo de Caleb Oquendo sur Pexels.com

De nos jours, la crise aidant, de nombreux français se jettent sur les petites opportunités du quotidien qui leurs permettent d’arrondir leur fin de mois. Certains font même de grosse fortunes avec cela.

En ce moment c’est la folie des cartes, que ce soit Pokemon, Yu-Gi-Oh ou encore Magic, le français ressort ses cartes d’enfance et essaye d’en tirer le meilleur prix pour gagner quelques sous à la fin du mois. Mais les collectionneurs de la première heure, eux s’en mettent plein les poches. 

Mais alors comment procéder, quels sont les secrets.

Conditionnement des cartes 

Que ce soit Pokemon, Yu-Gi-Oh ou encore Magic (trouvable sur relictcg.com), il est important de vérifier la bonne qualité de vos cartes et leur été de conservation. En effet, les passionnés s’échangeant des cartes à prix d’or sur le marché de l’occasion attende en retour des cartes en parfait état proche du neuf, voir totalement neuve.

Dates d’impressions

En plus de l’état de conservation, il est important de connaitre l’année de vos cartes. En cette en fonction des années, toutes les cartes n’ont pas la même valeur. Certains eosnt issues de « millésimes » rares et d’autres sont beaucoup plus courantes.

Prenons l’exemple sur la carte Pokemon Pikachu Star 104/110 Set Fantômes Holon PCA A, par exemple, elle s’échange aujourd’hui sur les plateformes spécialisés et les sites en ligne à environ 70 € en parfait état.

Le nombre d’exemplaires imprimés

C’est certainement l’un des points cruciaux. En effet, plus votre carte sera rare plus elle sera chère, à condition bien évidemment d’être recherchée par les collectionneurs. Comprenez bien une chose. Prenons par exemple une carte éditée à 50 000 exemplaires en France. C’est assez conséquent me direz vous. Pourtant si l’on regarde de plus prés, sur 50 000, 49 000 auront étés échangés, déchirés, usées, brulées, détériorés, entreposées dans des endroits humides, cornées…. Bref malmenées. Et 1000 seulement sont encore en parfait état. Mais sur ces 1000, 500 seulement sont retrouvées par leur propriétaire. Car beaucoup sont perdues dans la maison. Sur les 500, seuls 200 acceptent de s’en séparer….. A la fin de la journée, quand on regarde bien, il se peut que votre carte soit bien plus rare que ce que vous ne pensez…

Alors, profitez en, faire les fonds de placard et gagner quelques sous avec vos anciennes cartes ! Et pour ceux que ça intérésse, si vous souhaitez en découvrir plus sur les cartes à collectionner, vous pouvez aller sur relictcg


					

4 petites idées cadeaux à moins de 100€

Photo de Sora Shimazaki sur Pexels.com

Vous avez épuisé toutes vos idées de cadeaux pour vos proches et votre famille à Noël, et il ne vous reste plus d’inspiration pour ces anniversaires qui tombent en début d’année ? Voici quelques idées de cadeaux pour les geeks, les amateurs de lecture ou encore les accro aux sports extrêmes et à la nature, pour vous aider à trouver un cadeau original qui ferait plaisir à vos proches.

Lire la suite

Comment créer un petit business en ligne à 500 €/mois?

Koolicar Apple Watch
Koolicar

Acquérir une formation

Lorsque l’on se lance dans la création d’un business en ligne, il est important d’acquérir des compétences de base avant d’entamer toute démarche. Trop de web entrepreneurs  négligent la phase de formation alors qu’en réalité, elle peut vous apporter beaucoup.

Lancer un business en ligne, ce n’est pas seulement gagner de l’argent avec une activité que l’on sait faire, c’est aussi savoir gérer la partie technique, la partie marketing, et la partie relationnelle.

Avant de lancer votre business en ligne, vous devrez donc vous former sur tous les aspects de la gestion d’une entreprise, comme si vous lanciez un business physique : développement, gestion d’entreprise, marketing, design, community management, publicité en ligne… Des formations globales existent pour vous former à tous les aspects du métier de web entrepreneur.

Préciser son projet de business en ligne

Prendre le temps de préciser son projet avant de le lancer est très important. Si vous n’avez pas un projet solide et porteur, vous aurez du mal à faire décoller votre business en ligne, même si cela parait facile.

Commencez par trouver ce que vous voulez vendre : des produits physiques que vous créez vous-mêmes ou que vous achetez à des fournisseurs (dropshipping) ? Des produits numériques (e-books, vidéos…) ? Des services (formation, consulting, coaching…) ? Ce que vous allez vendre va décider non seulement du choix et du design de votre site web (site e-commerce ou site vitrine), mais aussi de votre stratégie pour générer du revenu.

Ensuite, trouvez votre positionnement : souhaitez-vous vous positionner sur une niche ou sur un secteur déjà bien porteur ? Si vous choisissez de vous positionner sur des produits ou services connus, attention à apporter un élément de différenciation.

Choisissez le secteur en fonction de vos convictions : pour que votre entreprise soit viable, vous devez y croire. Etudiez bien la demande, l’offre et les besoins des consommateurs.

Une fois que vous avez précisé votre projet, c’est le moment d’établir le fameux business plan qui vous permettra de vous ouvrir les portes du financement…

Lancer son business en ligne

Si votre projet doit être bien mûri avant d’entamer les démarches de création de business, n’attendez pas non plus trop longtemps avant de passer à l’action. Sinon, vous risquez de vous décourager ! Réservez votre nom de domaine, lancez la production des produits que vous allez vendre, commencez à conclure des partenariats… Toute action concrète est bonne à prendre !

Une fois que vous êtes prêt, lancez votre business en ligne. Choisissez le statut de votre entreprise (la plupart des web-entrepreneurs optent d’abord pour une micro-entreprise), effectuez les démarches administratives, trouvez des financements et lancez votre site web. C’est la partie la plus difficile et la plus fastidieuse, mais c’est la base de tout votre projet !

Agrandir l’équipe

Il est normal de commencer en utilisant des outils gratuits et en investissant le moins possible. Toutefois, lorsque votre business en ligne commence à se développer, c’est le moment d’investir si vous voulez que votre business soit viable.

Si vous aviez opté pour un CMS gratuit pour votre site web, achetez votre propre nom de domaine et faites héberger votre site web chez un hébergeur professionnel. Cela vous permettra de professionnaliser votre site web, avec de meilleures performances et sans qu’il soit envahi de publicités.

Mais surtout, investissez dans le recrutement ! Gérer seul tous les aspects de votre business en ligne ne sera pas toujours possible, alors autant commencer à recruter des personnes compétentes pour déléguer les tâches qui vous prennent du temps : la comptabilité, le marketing, la communication, ;le démarchage, la saisie de fichiers manuscrits…  Non seulement vous verrez votre chiffre d’affaire augmenter, mais votre entreprise renverra aussi une image plus professionnelle !

Ne pas se décourager

Dernier conseil pour que votre business en ligne soit un succès : ne vous découragez pas trop vite ! Il vous faudra certainement 3 à 5 ans pour que votre business en ligne soit rentable. Se focaliser sur le chiffre d’affaire n’est pas la bonne stratégie : il vaudra mieux travailler d’abord sur la notoriété de votre marque et la fidélisation de vos clients. Le reste viendra tout seul !

 

Noël 2019 – Nos idées cadeaux geek !

coups coeur noel

Noël coïncide souvent avec la sortie de nouveaux jeux vidéo, de nouveaux appareils et de nouveaux accessoires geek : comment s’y retrouver pour faire sa liste au Père Noël ou trouver le cadeau idéal pour un ami passionné de technologies ? Voici notre sélection des 6 idées cadeau d’un Noël geek pour petits et grands !

Lire la suite

7 astuces pour optimiser son activité de freelance

information sign on shelf

Être freelance n’est pas forcément aussi facile qu’on le croit : il faut savoir dénicher des contrats, s’organiser pour respecter les délais, travailler en totale autonomie… Voici quelques astuces pour optimiser au maximum votre activité de freelance.

Lire la suite

Comment devenir influencer ? : quelques conseils utiles !

Influencer-marketing.jpg

Vivre de son influence en fait aujourd’hui rêver plus d’un. Que vous soyez Youtuber ou Blogger, gagner de l’argent avec ses média est possible et même de plus en plus en vogue. Ci-dessous nous n’allons pas exposer les différentes manières de gagner quelques brouzoufs mais bien qu’elle est le type d’influence le plus adapté à votre personnalité et à votre vie.

Lire la suite

Avis : TraderLeBitcoin.com

traderlebitcoin.jpg

Ces derniers mois, on attend beaucoup parler des crypto monnaies qui gagnent ou perdent de la valeur face au dollar. Les économistes parlent aussi de boom des investissements des particuliers dans le Bitcoin. Mais très peu de personnes connaissent ce qu’est une crypto monnaie, encore moins comment y investir. Il est donc important de donner quelques pistes de réflexion sur cette monnaie virtuelle.

Lire la suite

Les Sexy Girls Gamer de l’été !

On parle souvent de beau temps, de soleil, de plages, de sorbets glacés… Mais des filles alors, les bikinis , le sex appeal, les petites culottes et le jeux vidéo ! 😀  On les oublis beaucoup trop souvent.  J’ai donc décidé de vous remettre dans le droit chemin avec toute une tripotée de photos plus hot les unes que les autres avec des nanas prêtes à tout pour passer une soirée jeux vidéo avec vous, manette en main et tête entre les seins. Connaissant très bien mon lectorat masculin, j’ai pensé que cette article ne vous laissera surement pas indifférent ! Sortez vos mouchoirs ! ( mais pas pour pleurer… ) :devil: 

ACTA, quatre lettres qui peuvent changer à jamais la face du monde !

Devenu un vrai phénomène de société, Acta ou la loi qui fait trembler la planète fait de plus en plus parlé d’elle. A l’approche des élections présidentielles, toutes réformes à venir sont discutées « démocratiquement », médiatisées, rendant la population un minimum au courant d’éventuels changements à la venu d’un nouveau président. Mais dés lors une seule loi décidée sous le manteau, de 2007 à 2010 par une fournée de pays à savoir : 39 pays, dont les 27 de l’Union européenne, les États-Unis, le Japon… se garde bien de s’exposer au grand jour.

Cette loi c’est ACTA, une loi et une seule, qui changera la face du monde à jamais si vous ne réagissez pas. Préconisée au départ pour lutter contre la contrefaçon, ACTA a finalement été déviée à des fins beaucoup plus grave, la censure de toute forme d’expression sur internet. Une loi qualifiée d’abominable par la plupart et j’en suis l’un des premiers à le crier haut et fort. Le temps est compté, déjà aux portes du Parlement Européen,  ACTA risque bien de sévir d’ici peu ( le 29 exactement ). Ainsi si cette loi est votée chez nous, alors plus aucun de nous pourra s’exprimer librement et exposer ses opinions sous peine de poursuites judiciaires ou d’emprisonnement. Bloggeurs, Journalistes, Youtubers, Critiques … et vous à discutter sur les réseaux sociaux, chats etc. … nous serons tous congédié à fermer et à renoncer définitivement à notre seul terrain d’expression.  C’est avec la larme à l’oeil que je clôture ce billet … Un seul mot, dites NON A ACTA !

Je vous demanderez à tous de partager un maximum de fois cet article sur les réseaux sociaux, forums, blogs… non pas pour me faire de la pub mais bien pour créer le BUZZ autour de cette loi. Merci d’avance.

Ainsi pour  tenter de résister à ce traité : Signez la pétition !

Visitez des sites d’informations :

http://www.laquadrature.net/acta

https://secure.avaaz.org/fr/stop_acta_fr/?vc