[ Test ] Spider-Man Unlimited / Android

image

Il tisse il tisse Spider-Man !

A l’heure où ses collègues les Avengers squattent les salles de cinéma en y faisant un carton, c’est d’avantage vers le jeu vidéo que l’homme araignée se fait une toile ! Non content d’avoir vu ses aventures adaptées sur toutes les consoles existantes, c’est aujourd’hui sur Android que Spider-Man débarque, avec Spider-Man Unlimited, un titre qui change radicalement de tout ce que le tisseur a pu nous proposer par le passé.

Lire la suite

Publicités

[ Test ] Cytus / Android

Cytus2.0_title

Étant un grand adepte des jeux de rythme, c’est avec un immense plaisir que je vous présente ce titre qui certes n’est pas tout jeune, mais qui vous plaira si comme moi vous aimez faire danser vos doigts sur l’écran au rythme de la musique.

Cytus est un jeu sorti sur android et IOS et développé par Rayark Games. Il existe une version gratuite de ce jeu ainsi qu’une version payante au prix de 2.10 euros, ce qui vous allez voir n’est pas grand chose en comparaison de la qualité de ce petit bijou.

6xy4imdjG1WtFdICcmtX5BOg2BHSdqN8Se5N6KFtmqSRfbaAI-DtSlzLROONrEYseQ=h900

Alors, par ou devrais-je commencer ? (Par le début sans doute)

Cytus est à ma connaissance l’unique jeu de rythme possédant un scénario, toujours sympa à expérimenter mais inutile d’un point de vue jouabilité. L’histoire se déroule donc dans un monde futuriste peuplé uniquement de robots. En effet les derniers êtres humains sont morts, et le rôle principal de ces robots est de préserver la mémoire et les émotions humaines à travers des notes de musique. (J’ai versé une petite larme)

Cytus vous propose plus d’une centaine de titres à jouer, répartis dans 12 chapitres contenant des niveaux aux difficultés croissantes. Chaque circuit est disponible avec son niveau de base (le mode easy) et d’un niveau 2 crans au dessus dans l’échelle de la difficulté (le mode hard).

2494120-4825532355-4.jpg

Parlons maintenant à ce qui nous intéresse, à savoir : c’est comment qu’on joue tabarnak ?

Et bien Cytus propose un gameplay assez sympathique, qui reste néanmoins un classique du jeu de rythme. Une barre noire au centre de l’écran défile de haut en bas, à une vitesse différente selon la musique du circuit. Pendant ce temps des bulles apparaissent au rythme de la douce mélodie (ou du morceau de hard métal, tout dépend du niveau choisi) et le joueur doit les éclater lorsque la barre passe dessus.

latest

Allant du classique au jazz en passant par la dubstep, ce titre possède un éventail écliptique de musiques, de quoi satisfaire toute la petite famille. Oui, TOUTE la famille, même le petit Maximilien au look emo gothique qui passe la journée dans sa chambre ornée de posters de Satan en écoutant du métal, il y a aussi des circuits pour lui !

Abordons dès maintenant le 2 ème point fort de ce titre : les images. C’est généralement à l’aspect du dessin de l’écran titre que vous choisirez le niveau, et la encore il y en a pour tout les goûts. Des représentions de planètes et de ports spatiaux au images à la limite du creepy glauque en passant par des paysages post apocalyptiques. Chaque dessin donne un avant goût du circuit qui nous attend, et cela rend du plus belle effet.

Screenshot_2014-10-08-23-03-28

Pour conclure je dirais que Cytus est un excellent jeu de rythme, que vous jouiez avec la version gratuite ou la payante, une très belle expérience vous attend. (On en devient vite accro croyez moi)

Note : 17/20

[ Test ] Cookie Clicker / Android

image

Puisqu’on parlait de jeux complètement barrés, en voici un qui a dûment mérité sa place au panthéon du WTF vidéo-ludique. Cookie Clicker est un jeu développé sur android et IOS par redBit games. Il connait en ce moment un certain succès et c’est pourquoi j’ai décidé pour vous mes chères lecteurs de l’essayer. (Je ne vous cache pas que mon amour pour les cookies aura également joué sa part)

Cookie Clicker et un jeu au gameplay simple. Vraiment très simple.Pour résumer en une phrase, son unique objectif est de posséder la production de cookie la plus efficace. Et pour cela rien de plus simple, il suffit d’appuyer avec votre doigt sur le cookie géant qui se trouve juste au milieu de l’écran. (Je vous avais promis du simple, ici vous êtes servis)

Chaque clique vous rapporteras des cookies qui sont en quelque sorte la monnaie du jeu, et avec lesquels vous pourrez ensuite acheter dans un shop des machines de production de cookie allant de la simple mamie cookie au dieu des cookies, en passant par le producteur de cookie alien.
Le concept et donc a la fois simple et original, ce qui fait de ce titre un jeu sympas à essayer au moins une fois dans sa vie.

Shop

Cependant si vous décidez d’y jouer seul le jeu perd de son intérêt et peut même en devenir lassant. C’est pour quoi je vous conseil d’en parler à vos amis pour qu’il se crée entre vous une compétition amusante, une sorte de course au cookie.
Pour ma part je suis arrivé à un total de plus de 1 000 000 000 000 de cookies (grand-mère n’a qu’a bien se tenir), mais il existe comme partout des fous furieux qui on réalisé sans grand mal un score beaucoup plus impressionnant ! Il existe même un classement mondial du plus gros producteur de cookie pour les gens vraiment motivés.

Record

Attention cependant à ce que les cookies n’infestent pas vote téléphone ! Ma production était devenu tellement importante qu’elle demandait trop de ressources à mon smartphone qui commençait à ramer, pliant sous des tonnes de cookies pourtant si appétissants !

Et à présent une petite astuce pour ceux qui sont restés sages jusqu’à la fin de l’article…

Power clic

C’est en augmentant au maximum le « Power click » achetable dans le shop qu’on boost sa production de cookie de la manière la plus efficace. En effet cette petite option permet de doubler le nombre de cookies obtenu en un seul clic, ce qui m’a permis d’atteindre des sommes folles comme 36 000 cookies d’un seul coup !

Note : 14/20


[ Présentation ] 6 astuces pour finir 1er à Agar.io !

image

Après avoir ragé comme un chien sur Agar.io, j’ai décidé de finir premier et de mettre en place une stratégie inébranlable et somme toute redoutable ! Ayant reussi à finir premier, j’ai souhaité vous faire part de mes découvertes et techniques pour ne pas se faire manger, perdurer et grossir jusqu’à s’inscrire comme LE leader du jeu !

1. Atteignez au moins 100 points sans ingurgiter qui que ce soit. Ne mangez que les petites boules colorés disposés sur la carte. Ne prenez pas de risque inutile, car vous êtes encore très faible.

2. Aprés avoir reuni 100 points, il vous faudra commencer à passer à l’offensive. Mais comme vous n’êtes pas très gros, vous devrez vous attaquez à ceux, juste un peu plus mince que vous. Seulement, cela sont assez vivace et ne manqueront de vous échapper. Mettez donc au point une technique qui consiste à se cacher derrière les espèces d’  » éponges vertes gluantes  » et ne bougez plus ! Ainsi, croyant que vous êtes AFK, les joueurs viendront vous titiller. Bondissez d’un coup et ingurgitez tout ce qui bouge !

3. A ce stade vous êtes normalement un peu plus embonpoint. C’est la que la difficulté commence, car vous représentez une potentielle victime pour les leaders du jeu. Surtout, ne vous splittez que très rarement. Seulement, si une brochette d’ennemis se présente à vous. Sinon, rester tel quel.

4. Ne campez pas dans les coins, rester au milieu de la carte. Car si plusieurs ennemis imposants viennent vous prendre des deux cotés, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer.

5. En revanche poursuivez les autres joueurs jusqu’à qu’ils se bloquent eux même contre un mur. Ainsi, ne pouvant pas faire de retour en arriére, vous pourrez aisement les manger tout crus 😉

6. Une fois que vous êtes parvenu dans le top 10, redoublez de concentration. Si vous voulez grossir encore plus, il vous faudra vous tenir proche des  » bastons  » ( quand plusieurs joueurs essayent de se manger ).
Souvent par erreur ou confusion, les joueurs se split’, constituant une file indienne et donc une impossibilité pour eux de s’échapper facilement. A ce moment précis, sautez sur l’occasion et si vous parvenez à ingurgiter plus que les autres vous allez devenir tellement imposant qu’automatiquement, ceux à proximité de vous qui se battaient également pour le butin vont à leur tour se faire dévorer et en quelques secondes. C’est à cet instant précis que la place de premier vous appartient.

Si mes conseils ont étés bénéfiques et vous ont permit de finir 1er, envoyez moi vos screen par Twitter en me mentionnant avec @alixporier 🙂

Article posté par un humain poilu

[ Test ] Agar.io / Tablette Android

image

Après avoir passé des nuits entières à défoncer du cochon vert sur Angry Birds 2, il est désormais nécessaire de changer d’air. Et quoi de plus normal que de jeter son dévolu sur le jeu du moment qui n’est autre qu’Agar.io. L’engouement autour de ce titre est sans nul doute incroyable !
Ayant fait des développeurs heureux lors de sa sortie sur PC, cette version tactile, leur permettra de garder confortablement leur place au soleil 🙂

Pour les novices qui n’auraient eux échos d’Agar.io, je vous conte ses quelques mots 😉

image

Agar.io est un jeu de scoring dans lequel vous incarnez une petite boule de quelques centimètres qu’il vous faudra faire grossir en ingurgitant les ennemis plus petits que vous présents sur la carte.
Cette version mobile, bien que réjouissante pour tout grand fan, inclus un défaut, un seul, mais un redoutable.
La fluidité des déplacements que vous effectuez avec votre doigt se révèle être négative. Vous ne pourrez avoir la même aisance de mouvement que sur PC, la vitesse de réponse étant lente et votre doigt trop gros pour être réactif. Vous vous ferez alors certainement manger très vite. On imagine naturellement que ceux qui règnent en maitre et occupe la première place revêtent des doigts de fées ^^.

image

Dans Agar.io, vous pouvez personnaliser votre boule et la nommer comme bon vous semble. Ainsi il est marrant de constater que les joueurs qui utilisent des noms politiquement incorrects se font chasser, comme on chasse la peste ! ^^

Accéder à la première place n’est pas tâche facile. Pour ma part j’ai réussi à me placer dans le top 10. Cependant, à partir du moment ou vous atteignez une certaine grosseur, vous devenez des cibles potentielles pour les plus voraces du jeu, c’est à dire les premiers. A l’inverse, quand vous êtes tout petit, vous n’avez à craindre que ceux qui sont légèrement plus gros que vous. Car les leaders de la partie ne vont pas risquer leur vie pour quelques centimètres de viande 😀

En conclusion, Agar.io est un titre à posséder de toute urgence si vous disposez d’un smartphone. Avec un peu de chance on pourra peut être s’affronter !
Je recommande cependant la version PC, qui me parait mieux adaptée si vous voulez finir premier !

Note : 15/20

Article posté par un humain poilu

[ Test ] Angry Birds 2 / Tablette Android

image

Après avoir effectué le test de Trove en grande pompe, je me suis attellé à cette licence devenue phare, j’ai nommé Angry Birds. Sorti il y a six ans déjà, le premier episode des oiseaux tueurs avait fait l’effet d’une bombe avec plus de 3 milliards de téléchargements. Une success-story que les ptit’s gars de chez Rovio ont su entretenir en sortant les nombreux spin-off connus de tous. Cette année, Angry Birds 2 à decidé une fois de plus d’elir ( Semoun ^^ ) domicile dans nos smartphones et tablettes pour notre plus grand plaisir 🙂

image

En réalité, ce deuxième volet reste sur ses acquis et ne tente pas de conquerir un nouveau public. Les nouveautés, bien qu’il y en est peu, se révèlent efficace et habillement pensées afin d’amener une dimension nettement plus stratégique. Les oiseaux ne seront plus prédéfinis à chaque partie. Vous disposerez, à la place, d’un deck ou chaque carte est assigné à un oiseau. Ainsi, vous pourrez modifier à votre guise l’ordre des oiseaux et mettre en place une vrai stratégie selon les structures qui s’opposeront à votre avancée.  Pour récupérer de nouvelles cartes, il vous faudra remplir la barre de skill en détruisant un maximum d’éléments. De plus, la monnaie in game appelé  » joyaux  » vous permettra d’acheter moultes  améliorations ou attaques dévastatrices comme la pluie de canards par exemple. 

image

Les niveaux  sont désormais divisés en plusieurs sous niveaux, appelés aussi tableaux, qu’il vous faudra successivement passer avant de se voir attribuer le passage au second niveau. La difficulté d’Angry Birds 2 se révèle redoutable et vous devrez mettre un point d’honneur à ne pas sacrifier vos vies inutilement car cela peut vous être fatale. Si votre compteur est à zero, vous aurez le choix entre attendre de nombreuses minutes le droit de pouvoir rejouer ou mettre la main à la poche et racheter des vies 😦

Le business modèle de Rovio sur ce titre est très intéressant et force le respect. Le fait de regarder les pop-up de publicité lors de votre partie vous donnera des vies supplémentaires. Une très bonne façon d’attirer les annonceurs, car ceux-ci pourront être certains que leurs pubs ne passeront pas inaperçu et ne seront pas mises de coté.

image

Graphiquement Angry Birds 2 est un petit bijou de level design qui mélange judicieusement Rayman, Metal Slug et Earthworm Jim. Les décors de fond sont splendides et nous font voyager dans une ambiance colorée qui en fera vibrer plus d’un.

image

En conclusion, ce puzzle game nommé Angry Birds 2 est une très bonne pioche que tous devraient avoir dans leur smartphone. C’est un vrai plaisir de retrouver Red, Chuck et les trois ptit’s bleus dans une version qui se veut la suite directe du tant adulé Angry Birds !

Note : 17/20

Article posté par un humain poilu

[ Test ] Galaxy Zéro / Ios

photo 1

Ami des maniacs shooters, cet article est pour toi ! Ici, je vais te démontrer que tu peux avoir des sensations fortes, voir même pousser de petits cris de stress (voir d’énervement) et ce devant ton téléphone ou ta tablette tactile ^^

Scénario

Galaxy Zero (disponible sur IOS et android) est en effet un de ces jeux de tirs au scrolling vertical qui te donne des sueurs froides tant la difficulté le réserve parfois à une élite de joueurs ultra persévérants ! Sur un scénario édulcoré entrecoupant chaque stages, le principe est plus que simple : dégommer tout ce qui se présente à l’écran, et ce grâce à un arsenal pas piqué des hannetons !

Réalisation :

Notons que la réalisation est de toute beauté, avec un scrolling sur plusieurs niveaux, des décors variés dans lesquels s’incrustent des explosions lors des combats… Combats qui d’ailleurs, donnent des affrontements mémorables face à des boss prenant assez souvent un tiers de l’écran, et dont les attaques feront s’arracher les cheveux de certains. Et malgré le nombre d’éléments à l’écran, le tout se fait sans un ralentissement.

11076049_895600947170462_1253685862_n

Jouabilité :

Votre équipement de base se constitue en effet d’un jet, lequel dispose de son armure, d’une arme auxiliaire ainsi que de canons (à la manière des options dans un Gradius)… Mais là où cela devient intéressant, c’est que chaque catégorie dispose de 5 modèles différents, et disposant de ses propres caractéristiques ! Vous pouvez par exemple choisir un jet avec un tir laser ou bien un tir perçant, allié a des roquettes explosives ou des missiles guidés, le tout renforcé par une armure rapportant des points de vie ou augmentant votre puissance de tir ! Autant dire que les combinaisons sont nombreuses, et que sans parler de personnalisation du vaisseau, on peut quand même en faire ce qu’on veut… Ou presque ! Pour ce qui est des combats, le vaisseau répond au doigt et à l’œil, c’est fluide, c’est rapide… Du tout bon quoi ! 😀

Durée de vie :

Le point faible de Galaxy Zero, c’est la lenteur de la progression, due au temps incroyable qu’il faut pour faire évoluer son équipement au niveau maximum, pour peu que vous ne souhaitiez pas débourser un denier afin d’acquérir des diamants ou autres coffres aux trésors. Par exemple, pour passer un vaisseau en niveau 5 étoiles + 1, il faut se retaper TOUT le processus d’amélioration avec un autre vaisseau afin de lui faire obtenir un niveau suffisamment élevé pour pouvoir le combiner avec celui que l’on veut au final upgrader ! C’est chiant à lire ? Et bien ça l’est encore plus a faire ! Le fait de se retaper tout le temps les même stages devient obligatoire afin de récolter les éléments nécessaires pour l’upgrade, et la lassitude voir l’énervement prennent le pas sur le plaisir de jeu. Heureusement que pour sortir de ce train-train, les modes infini, boss et conquer (pour récolter argents et récompenses) sont disponibles et apportent un peu de variété dans le challenge global.

photo 3

Bande son :

Dommage que la musique soit un poil répétitive, car en dehors de cet aspect, et de ce *$#&@ de système d’évolution d’équipement, Galaxy Zero dispose de tous les éléments pour être une référence en la matière.

Conclusion :

Avec sa durée de vie plus qu’honorable, son challenge digne de certains grands noms du shoot them up avec sa difficulté croissante, et son aspect visuel qui fait frétiller la rétine, Galaxy Zero est un must avec sur IOS et Androïd qui vous fera accélérer le palpitant et rendre accro ! 😉 Sans son système d’upgrade poussif et lent comme une partie d’échec entre deux paresseux, Galaxy Zero aurait pu atteindre une première place de choix au rang des maniac shooters !

Note : 15/20

[ Blabla… ] Agify, des idées de génie !

image

J’ai découvert, l’application qui ne sert à rien et comme elle est inutile, elle en devient indispensable. Ça s’appelle Agify et ça permet de veillir n’importe qui à partir d’une photo pré-uploadé. Voila ce que ça donne pour moi. J’espére juste ne pas réellement resembler à cela dans l’avenir ! Essayez l’application, elle est gratuite, et envoyez moi vos photos sur Twitter en me mentionnant dans votre tweet avec @alixpoirier 🙂

Article posté par un humain poilu

[ Présentation ] Mon astuce pas cher pour que les déficients visuels naviguent sur Internet ! Part. 2

image

Cette astuce s’adresse à ceux qui ne dispose d’un quelconque appareil Apple. Car Apple embarque déjà un appareillage pour déficients visuels assez poussé. Cependant l’utilisation de cette fonction nécessite un temps d’apprentissage et d’adaptation assez long. J’ai moi même essayé Voice Over sur Mac et même en persévérant j’ai longtemps galéré 😦

Tout d’abord cette astuce permet aux malvoyants et non voyants de pouvoir utiliser la recherche internet, l’écriture, la lecture…ect d’une façon simple et pas chere 😀

Pour cela il faudra vous munir d’un téléphone Android. Un téléphone Acer par exemple, ( dont moi même je dispose ) ils sont très peu cher et fonctionnent sous Android. De toute façon, dans tout bon téléphone sous Android qui se respecte vous disposez de la fonction TalkBack qui est en quelque sorte un OS pour aveugle préinstallé. Cette fonction est donc sûre et efficace, car par définition incluse dans le téléphone. Inutile de télécharger une application sur le store, car celles-ci sont souvent peu réfléchies et incompatibles avec certains téléphones.

Pour en revenir à la fonction TalkBack. Activez là, et suivez les instructions pour apprendre en quelques minutes à vous familiariser avec. En réalité cela va très vite et les commandes sont assez simples. De plus, vous pouvez coupler Talk Back avec un clavier physique… moi même qui souffre d’une impossibilité à supporter le rétro-éclairage d’un écran, je peux parfaitement utiliser un clavier pour utiliser mon smartphone et tout ce joue ici ! Relier votre smartphone avec la fonction TalkBack à un clavier Bluethoot, va littéralement changer votre façon d’utiliser votre tablette ou smartphone.

image

Bien évidement, il est possible de contrôler son smartphone au doigt. Cependant l’écran du smartphone reste constamment allumé et pour ceux qui ne supportent pas le rétro-éclairage comme moi, c’est trés inconfortable. Et je me vois mal fermer les yeux à chaque fois que j’use de mon smartphone ^^ De plus ( et je vous invite à essayer chez vous ) écrire des SMS ou des messages et encore plus des billets de blog avec la fonction TalkBack non couplé à un clavier est presque impossible. On met un temps fou à écrire une pauvre phrase…

Avec un clavier bluetooth relié à votre smartphone Android, vous pourrez aisément faire des recherches Google, écrire vos messages, textes, choisir telle ou telle application en vous déplaçant avec les flèches du clavier, lire le texte à l’écran en appuyant sur une touche… Bref, vous pourrez  » voir  » ce que vous faites, sans tâtonner à l’aveugle pendant des heures et ne pas savoir ou se situe vos appli’s. Car grâce a la voix digitale, toutes les actions que vous effectuerez sur le clavier seront dictées à p voix haute par l’appareil.

Il vaut mieux toujours avoir un support physique , cela permet ( même aux aveugles ) de mieux se repérer dans l’espace. Pour ma part, je sais que j’utilise régulièrement TalkBack avec mon clavier pour écrire mes articles. Ma vie à littéralement changé.

En plus de cela un clavier comme celui que je possséde coute environ 30 euros et mon smartphone E700 de chez Acer coûte la modique somme de 200 euros. Une solution très économique, surtout si vous disposez déjà d’une quelconque tablette ou d’un quelconque smartphone Android. J’espère en avoir aidé plus d’un. Car je sais que j’ai moi même longtemps galèré à trouver une solution pour utiliser LA technologie qui se révèle aujourd’hui indispensable pour toutes les taches du quotidien.

Si vous avez des questions n’hesitez pas à me les poser en commentaires 😉

[ Présentation ] Mon astuce pas cher pour que les déficients visuels naviguent sur Internet !

image

Souvenez vous, il y a de cela quelques semaines je vous parlais du KB Micro de chez Bluestork, ce petit clavier bluethoot intelligent. Aujourd’hui même je m’en sert pour une toute autre utilisation que celle de l’écriture. Cet article, je l’espère aidera beaucoup de personnes. A ce jour les aveugles ou déficients visuels, qui souhaitent utiliser les technologies disposant d’écrans partent avec un énorme désavantage. Celui, de ne pas pouvoir utiliser leurs yeux pour naviguer. Je suis moi même dans ce cas, bien que voyant, je ne peux utiliser un écran quel qu’il soit, pour cause de photophobie et de double vision. Longtemps handicapé pour ma vie de tous les jours et dans la gérance de mon blog, j’ai fini par déléguer beaucoup de mes taches. Pendants de nombreux mois j’ai recherché LA solution qui me permettrais d’utiliser un écran comme tout le monde.

image

Après avoir essayé les quelques logiciels gratuits ( efficace pour la diction de texte, mais inutile pour la recherche internet… ) quelques logiciels professionnels très onéreux et incomplets au possible, j’ai fini par jeter mon dévolu sur un Mac, sur les conseils de ma petite amie qui en possédais un et qui grâce à Voice Over à pu le faire tester. Il est vrai qu’Apple permet une bonne approche de son OS pour les aveugles et malvoyants. Cependant n’ayant pas les moyens de dépenser 1000 couilles dans un MacBook Pro juste pour écrire quelques billets de blog et faire deux pauvres recherches sur Google, j’ai fini par jeter l’éponge ( pauvre bob 😀 ) et je suis retourné dans ma grotte désespéré de n’avoir trouvé chaussure à mon pied.

image

Jusqu’au jour ou , la lumière ( de Lucifer ) s’est transmise à tous les étages de mon cerveau et ou l’idée du « siècle » à fusé en moi. Je suis très excité de vous en faire part. Ce n’est pas grand chose, il n’y a rien de vraiment? spectaculaire, mais c’est la jonction de deux produits anodins qui fait que la vie de certains déficients ? peut changer et croyez moi, depuis je revis 😉

Pour découvrir la suite dans la Partie 2. Cliquez ici 😀