DIY : mon PC Gaming pour 1500 €

Photo de Athena sur Pexels.com

Vous souhaitez monter vous-mêmes votre PC gamer pour bénéficier des meilleures performances à un prix minimal ? C’est possible, et cela ne demande pas forcément de grandes compétences techniques. Voici un petit guide du matériel et des étapes nécessaires pour monter un PC gaming DIY à moins de 1 500 €. 

Lire la suite

3 astuces pour acheter un PC gamer pas cher

Photo de Martin Lopez sur Pexels.com

L’achat d’un PC gamer représente un investissement important. Parce qu’il possède une plus grande puissance de calcul qu’un ordinateur classique, ce qui permet de jouer à des jeux vidéo sans faire planter l’ordinateur, le PC gamer coûte beaucoup plus cher que les autres modèles de PC. Pour acheter un PC gamer d’entrée de gamme, il faudra compter entre 500 et 700 €. En moyenne, un PC gamer de qualité coûte toutefois autour de 1 000 €. 

Lire la suite

Asus E200HA, un ordinateur mobile qui en charmera plus d’un [Avis]

asus 1

Fut un temps où le plus banal des PC coûtait un demi smic. Aujourd’hui, concurrence oblige, les constructeurs proposent une large gamme de produits à des prix pouvant aller du tout au double. Connaître le client, son marché et ses besoins devient alors une nécessité. Ce, afin de proposer l’ordinateur le plus adapté. Mais, dans la jungle des boutiques en ligne, le consommateur a de quoi se perdre et le constructeur est souvent noyé dans la masse des offres. C’est pourquoi le prix joue alors l’indice de référence. En un seul coup d’œil vous saurez définir le PC haut et entrée de gamme.

Lire la suite

BravoWin S, l’hybride à moins de 210 € [Coup de Cœur Noël 2016]

PC Pas Cher

La course effrénée des marques pour conquérir le marché est telle que les prix se voient cassés, et des hybrides qui ne se vendaient qu’à plus de 500 € à l’époque se trouvent aujourd’hui pour une somme modique. Une incroyable progression qui ravira l’acheteur, désireux de bénéficier d’un  PC d’appoint répondant à l’exigence qualité prix.

Lire la suite

Just Square, la promesse d’un succès à la française ? [Compte Rendu]

hetic-just-square

Que la vie de blogueur est une chose merveilleuse. Lundi dernier, c’est d’un pas décidé, que je me suis dirigé, sac vissé sur le dos, à l’avant première gaming organisé par The Messengers pour y découvrir Just Square. Et je dois l’avouer, bien que la route fut longue, le plaisir était au rendez-vous.

Lire la suite

[ Test ] Happy Wheels / PC

image

Dans l’univers impitoyable de l’industrie des jeux vidéos, il y a les jeux sérieux sur fond d’énigmes à la Professseur Layton et les jeux complètement barrés et totalement WTF. Happy Wheels fait partie de ces titres  » défouloir  » que l’on aiment pratiquer après une bonne journée de boulot bien harassante.

Dans ce petit jeu flash vous avez la possibilité d’incarner plusieurs personnages tous plus rigolos les uns que les autres ( le SDF en chaise roulante, l’homme d’affaire en gyropode…ect ).

image

Contrairement aux jeux videos actuels, votre personnage ne repose pas sur la physique. Entendez par là que ses membres sont totalements indépendants les uns des autres et qu’il peut par exemple toucher le haut de son dos avec l’arrière de son pied. C’est donc avec ce personnage imprévisible que vous devrez réussir les minis jeux proposés.  On retiendra le lancé de sabres sur humains, la course en fauteil sur des chemins semés d’embuches…ect. Ce titre repose exclusivement sur le Die and retry, vous ne pourrez terminer un mini jeu sans être mort au moins une fois. C’est un des rares titres qui m’a fait vraiment rire. Les positions rocambolesques que vous vous trouverez à pratiquer sont assez cocasses. Happy Wheels est par ailleurs trés sanglant et politiquement incorrect, avec la possibilité de buter des gosses. Mais on aime ça chez toutchilink.com !

image

En ce moment il y a un vrai engouement autour de ce titre. Beaucoup de youtubers, français ou étrangers ont effectués des vidéos dessus et je peux vous l’assurer, c’est jouissif à un point que vous n’aurez plus besoin de votre femme dans votre lit le soir. Et dans Happy Wheels deux choix sont possible, essayer de terminer le niveau sans mourir ou faire le plus de carnage à coups d’épée dans la tête.

Je vous le conseil vivement, si vous voulez décompresser un bon coup et si vous aimez ce genre de jeux mignon et un peu trash je vous conseille aussi Among Us (pour les fans voici une Boutique Among Us)

Article posté par un humain poilu

[ Aperçu ] Resident Evil : Revelations 2 / PC

image

Je ne vous en ai pas parlé, mais il y a quelques mois de cela, je me suis rendu sur le pourtour parisien et plus précisément à l’Ecole 42, afin de découvrir Resident Evil : Revelations 2. Il faut dire que je suis un grand fan de la série mais surtout un amoureux du premier épisode sorti à l’époque sur 3DS. On se souvient du Terragrigia, du casino désaffecté ou encore de la belle Jill Valentine, agent du B.S.A.A …

A l’époque, il était interdit à la presse de tester le mode multijoueurs, je me suis donc rabattu non sans peine sur le mode solo et à vrai dire, celui-ci ne m’a pas entièrement convaincu. Resident Evil : Revelations 2 se concentre principalement sur l’action avec une répétition soutenu d’ennemis à abattre. La variété des monstres étant pauvre, il vous arrivera régulièrement de croiser les mêmes têtes.

image

L’ajout de jauges de vie et de level au dessus des ennemis, permet de rassurer le joueur lambda mais détruit toute la peur et l’adrénaline que l’on pouvais ressentir jadis quand il nous restait qu’une seul munition.

En tablant sur l’aspect  »action  », déjà bien trop présente dans le premier épisode, les petits gars de chez Capcom ne font qu’appauvrir et ridiculiser une licence de renom basée principalement sur l’angoisse, la  » presque totale  » absence d’ennemis, les jeux de lumières, les ombres et les bruitages.

image

Resident Evil : Revelations 2 est en réalité un défouloir de seconde zone qui pourrait se nommer de n’importe quel autre nom, mais certainement pas de cette nomination à douzes lettres qui à fait dans un subtile mélange de suggestion et d’action, les grandes heures de la PsOne. Revelations 2 est certainement l’énième avorté de toute une série qui rejoindra ses petits frères dans les toilettes publiques japonaises.

Article posté par un humain poilu

[ Test ] Lego Worlds / PC ( Part. 2 )

image

Il y a à parier que des DLC arriveront très prochainement pour ajouter du contenu supplémentaire comme un dragon par exemple. On espère cependant que proposer un jeu non aboutit pour le moment n’est pas une excuse pour proposer par la suite un contenu additionnel payant qui ne ferait qu’engraisser allègrement toute la famille, Warner y compris.

Heureusement pour lui, Lego Worlds ne présente pas que des désavantages. L’editeur automatique de mondes vous fera sourire et vous ne césserez de répéter que cet univers est  » improbable « . Et certains ingrédients ensemble peuvent en faire sourire plus d’un 😀 Là est la force de la série Lego, un humour fin et frais loin du pathos.

image

Si vous voulez vous approprier l’aventure et faire de votre héros une identique copie de votre être, vous pourrez vous amuser à customiser votre avatar en couplant certaines pièces récupérées dans certains mondes ou biomes avec d’autres. Ainsi, votre personnage pourra se revêtir d’un pantalon bleu canard de plombier et d’une peau d’ours en guise de haut de corps.

Dans Lego Worlds l’inventivité ne manque pas mais aussi bizarre que cela puisse paraître, le  » craft  » au sens littéral du terme ( Bâton + Pierre = Pioche ) n’existe pas. Vous ne pourrez prendre des ressources pour en créer d’autres. Tout est une question d’assemblage d’objets prédestinés à être assemblés de la sorte, comme une sorte de puzzle.

image

Le multijoueur est pour le moment inexistant et rend l’aventure et le plaisir de jeu beaucoup moins présent, car en réalité, les mécanismes étant les mêmes, on à vite fait le tour.

En somme, Lego Worlds ne sera jamais un Minecraft Like digne de ce nom et tombera à mon avis très vite dans l’oubli.

 » Tenter de copier la recette du succès ne mène qu’a la disette  »
Alix POIRIER ~2015

PS : J’excele en maximes aujourd’hui ˆˆ

Article posté par un humain poilu

[ Test ] Lego Worlds / PC ( Part. 1 )

image

Si Minecraft à inspiré Trove dans ses plus petits détails, il a également inspiré le géant de la brique en plastique. Un comble pour Lego qui tente de surfer sur la vague du titre de Mojang.

Le développeur TT Games propose d’hors et déjà une version Alpha payante de son titre sur Steam.
Mojang, à l’époque peu connu et n’ayant que quelques deniers en poche avait vendu, moyennant une dizaine d’euros son Alpha, puis sa Bêta. Cependant, pour un studio aisé fort d’une licence à succès, il est assurément de moins bon ton de faire payer une version encore en développement en sachant pertinemment que les ventes s’opéreront sur la renommée du titre et non sur son originalité, car de toute façon il n’y en a pas ! 😦

image

Lego Worlds à ainsi la lourde tâche de faire mieux que Minecraft et autant dire que c’est pratiquement impossible. Pour exceller, il faut inventer et non copier. En revanche, s’il pallie aux problèmes du titre de Mojang en gardant toutes ses qualités, il serait alors peut être possible de concurrencer efficacement le titan cubique. Le problème est que TT Games n’a pas compris cela. Plutôt que d’essayer d’élaborer une interface de construction simple et intuitive, celle de Lego est tout le contraire. Complexe, moche et parfois incompréhensible…

image

Les mondes sont générés aléatoirement et si un environnement ne plait guère à vos pupilles, vous pourrez le changer instantanément et élire domicile ou bon vous semble une fois la nuit tombée pour tenter de résister comme vous le pouvez aux moultes ennemis enragés. Il est alors nécessaire de s’ériger en hauteur dans un pentahouse de briques afin de surplomber votre cité ^^

Article posté par un humain poilu