[ Apercu ] The Fall / PC

the fall

Cette semaine j’ai eu le courage de me remettre au PC, et de jouer à The Fall, un petit jeu amateur, qui n’a de petit que son prix, mais qui somme toute à l’air excellent 😉

Vous voila dans la peau d’une combinaison robotique avec un humain à l’intérieur, seulement voila, l’humain qui s’y trouve est décédé, c’est donc la combinaison elle même, doté d’une intelligence artificielle, qui reprend le contrôle afin de sauvegarder l’humain. The fall est un petit jeu d’aventure mélangeant l’énigme à la plateforme, à mi chemin entre Limbo et Flashback. Un jeu en deux dimensions, plutôt réussi, ou vous devrez avancer de façon linéaire dans un environnement peu rassurant !

the fall

Durant l’aventure et selon un scénario bien pensé vous devrez faire des choix, ces derniers, vous demanderont toujours de choisir entre vôtre nature même de robot, ou la protection de l’humain qui est en vous. Il vous faudra donc opter pour la bonne solution, sans quoi le scénario pourra changer radicalement, bien que la trame scénaristique fera en sorte de vous re-proposer sous une autre formulation le choix précédemment refusé ! Côté réalisation, le jeu se rapproche  d’un petit dessin animé, incluant de magnifiques jeux de lumières et une ambiance des plus angoissantes. Un très bon point ! 🙂

Chose amusante maintenant, à chaque checkpoint rencontré, il vous sera possible d’accéder à l’intérieur du robot, c’est à dire, à son BIOS ( comme sur PC ^^ ) et ainsi changer de multiples choses, afin de gagner de l’expérience et augmenter vos compétences. Une bonne idée des développeurs !

the fall

Son seul point faible, et il en faut bien un, est le fait de choisir entre jouer à la manette ou au combo souris-clavier. Pour un confort de jeu optimal il est évident que la visée à la souris, pour la défense et l’attaque est préférable, cependant pour l’interaction avec le décor, c’est la manette qui l’emporte. Le choix est donc dur à faire ! Je vous laisse le libre arbitre…

Son prix, 9 €, son temps de jeu, 8h, soit 1 € de l’heure, 10 fois moins que le SMIC horaire, on s’en sort plutôt bien ! 🙂

[ Test ] Hero Siege / PC ( Indépendant )

hero siege

Du sang, du sang, encore du sang et du ….. sang pour changer. Oui vous l’avez compris, on va parler de hack ‘n slash avec ce petit jeu indépendant résolument arcade et rétro : Hero Siege développer par Panic Art Studios. Enjoy !

Scénario :

Le genre du hack ‘n slash n’est pas réputé pour intrigues palpitantes et haletantes à l’instar des RPG. C’est a priori ce que l’on pensait avoir à se mettre sous la dent avec ce titre et c’est bien pire que ça. En effet, le scénario ne se résume qu’a rester en vie. Aucune ligne de dialogues , seul les cinématiques et  introductions nous apprennent ce qui se passe dans ce monde rempli de monstre et de pièges en tout genres 😦

Réalisation :

A défaut d’un micro scénario de poche, le titre impose par sa réalisation très travaillé. En effet, les univers sont riches et variés passant de la sombre grotte au fort perdu dans la forêt à la zone glaciaire tout en dépaysant le joueur à chaque partie car le soft mélange hack’n slash et Rogue like avec une génération aléatoire des niveaux. Le tout en 2D, ce qui ravira les fans de rétro gaming comme moi 😀

Petit bémol tout de même, le titre étant pensé pour smartphone, coté graphismes ça vous fera saigner quelques peu les yeux si vous jouez en plein écran !

6576_howto_2

Jouabilitée :

Plusieurs actes s’offre à vous avec 3 niveaux de difficulté ainsi que le fameux mode hardcore ( mort définitive ) que tout hack ‘n slash digne de ce nom se doit d’avoir. Côté gameplay, ZQSD pour vous déplacer et les touches de directions pour attaquer ou si vous préférez vous pouvez tout aussi bien brancher une manette 😉 Le jeu se décompose en une arène fermée parsemée de pièges dans laquelle vous évoluerez afin de survivre à des vagues  incessantes d’ennemis . Et malheureusement, c’est très répétitif…

Comme pour les environnements, les équipements sont aléatoires à chaque partie et récupérable à chaque fois que vous tuez un boss ou à la fin de minis donjons bonus. Outre les équipements, des potions vous conférerons des bonus … ou des malus  que vous récupérerez sur les cadavres de vos ennemis ou dans la boutique. Ils ne sont malheureusement pas définitif car vous les perdrez à chaque game over mais vous conserverez tout de même vos niveaux et votre arbre de talents.

De plus, plusieurs classes s’offre à vous avec chacune son arbre de compétence, ses sorts et sa spécialisation. Ainsi vous pourrez allègrement switcher entre un barbare décimant les hordes d’ennemis à coup de hache et l’archer arrosant les ennemis avec ses flèches perforantes 😉 Jouissif !

hero siege

Durée de vie :

Que répondre à cela… ce titre propose une grosse replay value en mélangeant deux type de jeux, cependant étant à l’origine destiné à une utilisation smartphone, le gameplay est un peu fada et les hordes d’ennemis vont vous paraître quelques peu lassantes. Surtout que le titre est proposé à 6€ sur steam contre 2€50 sur Ios et Android ce qui fais une sacré différence non justifié pour un simple portage PC. ( Petit exemple : lorsque vous débloquez un succès, celui-ci vous prend 1/3 de l’écran et vous empêche de voir l’environnement ). Pas super super.

Bande son :

Une musique entraînante couplé à de nombreux bruitages que vous apprécierez au début du jeu mais qui  très vite  vous paraîtront  répétitifs. Qui plus est pas très retro, malheuresement.

En somme, un petit jeu sympathique sur téléphone mais que je déconseille vivement sur PC au novice du genre car malgré de solides arguments en terme de gameplay et d’idées, ce titre n’est pas très adapté au PC et assez cher.

Note : 13/20

PODCAST : 7 Days for Die, je te bouffe, je te bouffe, je te bouffe…

Et si un jour le monde dans lequel vous évoluez ne ressemble plus à ce qu’il était auparavant… Imaginez-vous, seul, dans les bois, au milieu de conifères, de ciboulettes et autres plantes vertes :p  Apercevez au loin quelques morts vivants déambulant doucement, la nuit commence tout doucement à tomber, il vous faut vite vous créer un abris si vous voulez survivre… Plongez-vous dans cette ambiance de stress entre Minecraft et Walking Dead. 7 Days for Die vous offre la possibilité de vivre cette expérience hors du commun où zombies riment avec survie ! :devil:

[ Test ] Home Sheep Home 2 / PC ( Indépendant )

Home sheep home 2 test toutchilink

Des moutons, des énigmes, du fun ….. et un voyage dans l’espace ! Et oui, il est tout beau tout chaud, voici le nouveau bébé d’Aarman Animations. Un puzzle game aventure dans lequel vous contrôlez 3 moutons à travers plus de 45 niveaux !

Scénario :

Shaun, Timmy et Shirley, 3 moutons perdu  à la recherche de leur ferme, vont pour notre plus grand bonheur devoir traverser tout un tas d’obstacles, des cavernes au vaisseau spatiale extraterrestre en passant par les toits de Londre. Et oui tout est permis et rien ne va plus, c’est du fun à l’état pur qui vous attend ! Et une belle tranche de kebab :p ( car le kebab c’est censé être du mouton ^^ )

hsh2_episode_select

Réalisation :

Un univers en 2D qui possède son charme, le coté bande dessine pour enfant colle bien à cette univers déjanté. On est presque à se demander ce qu’il y avait dans le café des développeurs ( peu être de la laine…. qui sait 😀 ). C’est un vrai plaisir de diriger ces petites bêtes pleines de poils. Car entre nous c’est plutôt rare d’avoir comme héro principal un truc à quatre pattes qui fait Bhéhéhéhé ! Non ?

Bien que l’on change trés vite d’environnement et que l’on passe certainement du coq à l’âne ( sans mauvais jeu de mots ^^ ) cela n’est pas dérangeant car dés le début du jeu le ton est donné : du n’importe nawac ! Du coup, passé de London à l’espace intersidérale n’est pas si déstabilisant que l’on puisse imaginer.

home-sheep-home-2-space

Jouabilitée :

Au programme, vous évoluerez dans 3 zones distinctes : les souterrains, les rues de Londre et l’espace… ces derniers sont découpés en 15 tableaux et vous demanderons un peu de réflexion. En effet, chaque mouton possède ses propres capacités, l’un embonpoint permet de déplacer les obstacles qui se dresseront fasse à vous, le suivant de taille intermédiaire sautera de plus grande distance et le dernier le bébé se faufilera partout 🙂 Niveau gameplay pure,  flèches de directions pour vous déplacer, sauter et les touches 1, 2 et 3 pour sélectionner le mouton. Et oui, ce n’est pas 1, ni  2 mais 3 moutons avec lesquels vous alternerez afin de traverser les tableaux. Et si vous êtes un acharné du scoring, un système d’attribution d’étoiles et de points est présent à chaque fin de tableau en fonctions du temps et des objets récoltés. Les moutons aussi ont le droit à des chaussettes !

hsh2_underground

Durée de vie :

Petit bémol de ce titre extrêmement addictif (une fois commencer j’ai pas pu m’arrêter ^^ ), se finit en 2 à 3 heures mais possède une excellente replay value en autre grace à ses niveau bonus. Si la vitesse ne vous fais pas peur, le jeu est fait pour être terminer le plus rapidement possible. En somme un titre très arcade qui vous ravira si vous êtes fan mais un peu chère (10 € sur Steam).

Bande son :

Quelques musiques entraînante tsoin tsoin, mais rien de folichon pour Home Sheep Home 2, le reste est composé de bruitages très bien réalisés  et pensés en rapoport avec le gameplay. Chaque moutons a son cri distinctif afin de facilité la sélection de nos compères à quatre pattes. Bhéhéhéhé !

Alors ça vous tente d’y jouer ? Oui ? non ? Dites moi tout en commentaire 😉 

Note : 16/20

Pour retrouver d’autres test ( indépendants en autre ) c’est ici 

[ Test ] The Plan / PC ( Indépendant )

theplan

Qui a parlé de jeu indépendant ? Vous en voulez ? Et bien vous êtes servi avec cette petite perle indépendante qui nous propose une expérience dépaysante par les développeurs de Among The Sleep. On en voit pas tous les jours des comme ça ! Enjoy :mrgreen:

Réalisation :

Qui dit jeux indé’ , dit une pate graphique bien a lui. C’est ce que nous propose The Plan avec une forêt en ombres chinoises derrière laquelle danse un dégradé de lumière sur fond de végétaux. Notre mouche 3D posée sur cet environnement 2D finement réalisé.

Jouabilitée :

Dans The Plan, vous incarnez une petite mouche perdu dans l’immensité d’une forêt qui cherche à s’élever vers les cieux. Bon vous l’aurez compris, le scénario tiens du compte et le gameplay se résume uniquement à un scrolling vertical où vous devez vous déplacer à l’aide des touches directionnelles de votre clavier tout en évitant les feuilles mortes géantes qui vous tombent dessus et les toiles d’araignées.

theplan-1-15-2013

Durée de vie :

Compter 6 a 7 min pour finir cet ovni vidéo ludique gratuit aux antipodes des jeux actuels. 😉 Si vous avez donc un peu de temps pour glander au boulot n’hésitez pas à vous perdre sur ce titre enchanteur et novateur. En somme, l’un des jeux les plus courts au monde ! :ok:

Bande Son :

C’est là où réside l’essence même de cet titre enchanteur. En effet, il se mêle ambiance d’une végétation luxuriante et musique envoûtante entrecoupée de silences qui nous permettent de ressentir une forme d’apaisement et l’impression d’un voyage extrasensoriel.

Note : 15/20

[ Test ] Les chevaliers de Baphomet : la malédiction du serpent / PC

baphomet5-pc_01

En 1996 sortait le premier  Chevalier de Baphomet. Presque 20 ans plus tard  , George Stobbart revient à Paris dans une nouvelle aventure pleine d’énergie qui se partagera en Deux épisodes.
Des enigmes , Des casses-têtes et une histoire captivante . Voici ce que vous réserve le premier épisode du dernier  Point’n click de Revolution .

Scenario :

Paris : son paysage magique et ses jardins majestueux. Ces cafés atypiques et son merveilleux metro rempli de bons vivants…Tout était calme et paisible.
Mais un terrible drame va malheureusement bouleverser la tranquillité de cette ville . Un vol de tableau accompagné d’un meurtre vont amener George Stobbart et Nicole Collard à résoudre cette curieuse affaire .

Dans cette épisode , vous vous sentirez plus dans la peau d’un inspecteur qui mène une enquête policière plutôt banale . Néanmoins, l’histoire va petit à petit prendre forme vous donnant l’envie d’avancer dans le jeu et de découvrir les tenants et aboutissants de cette enquête .
A certain moment , les énigmes et/ou dialogues prennent beaucoup trop de temps à se concrétiser ce qui peut rendre l’histoire barbante . Toutefois, la joie de résoudre certains casses-têtes vous redonne du pep’s et l’envie de continuer . C’est un peu un cercle vicieux 😀

Une aventure attrayante liée à de nombreuses péripéties et d’énigmes qui malheureusement prennent trop de temps a se résoudre . Ce qui peut rendre le jeu un peu long et peut donc devenir rapidement ennuyant. C’est dommage . Mais ce n’est pas pour autant que cette histoire unique en son genre, ne vous plaira pas ! Bien au contraire 😉 . De plus , une légère pointe d’humour présente dans les differents dialogues ne sont pas de trop . Raison de plus d’apprecier cette episode .

les-chevaliers-de-baphomet-la-malediction-du-serpent-episode-1-screenshot-ME3050206987_2

Realisation :

Les dessins sont tout simplement sublimes. Ils ont tendance à nous ramener aux dessins présents dans les bandes dessinées . Ils nous immergent instantanément dans l’histoire . Malgré une animation 3D un peu bâclée et des personnages parfois mal incrustés , cette œuvre de Revolution reste un véritable plaisir pour les yeux .
La majeure partie du jeu repose sur divers casses-têtes et énigmes . Certaines énigmes sont parfois un peu tirées par les cheveux et deviennent rapidement difficiles à résoudre . Mais rassurez vous , pour les moins malins il existe une option vous permettant d’obtenir une aide afin de résoudre bien plus facilement ces drôles d’énigmes. Mais heureusement, bien d’autres énigmes restent logiques, ce qui permet de travailler la votre 😀 . De plus , un petit didacticiel vous est proposé qui a pour but de vous montrer les différentes fonctionnalités du Gameplay .

les-chevaliers-de-baphomet-la-malediction-du-serpent-pc-1385974028-014

Jouabilité :

Comme tout Point’n click , il ne vous faut rien de plus qu’une souris pour y jouer . Vous alternez entre les deux personnages principaux (George et nico ). Vous vous déplacez presque librement afin de résoudre les énigmes . Bien évidemment le Game Play est exactement le même pour les deux perso. Les objets que vous découvrirez peuvent , seuls , sembler banals . Mais lorsque vous les alliez entre eux , ils se transformeront en outils qui vous seront très utiles afin d’avancer dans l’histoire ( un peu comme Mc Giver )  . Comment réparer un klaxon avec quelques câbles trouvés dans des déchets ? Dans Les chevaliers de Baphomet vous le saurez 😉

Durée de vie :

En réalité , il n’est pas très facile de juger combien de temps Les chevaliers de Baphomet : la malédiction du serpent vous prendra pour le finir. Tout dépend de votre rapidité a résoudre certains casses-têtes et autres énigmes . Toutefois , sans les aides proposées , comptez 6 à 7 heures de jeu !

les-chevaliers-de-baphomet-la-malediction-du-serpent-004

Bande-Son :

Une douce mélodie composée par Barrington Phelong ( qui a déjà composé la musique des Chevaliers de Baphomet : les Boucliers de Quetzalcoatl en 1997 ) vous accompagne tout au long du jeu . Parfois tellement douce que vous ne la remarquerez même plus . Mais lorsqu’elle s’arrêtera , vous aurez hâte qu’elle reprenne 😀 .
Par contre le doublage de la VF est très moyen pour ne pas dire mauvais . Mais heureusement , il vous est possible de jouer au jeu avec les dialogues en version originale ( ce qui fait du bien aux oreilles )

Note : 14/20